Ahmed Ibn Abi Dhiaf

Ibn Abi Dhiaf

Portrait d'Ibn Abi Dhiaf

Ibn Abi Dhiaf (بن أبي الضياف), de son nom complet Ahmed Ibn Abi Dhiaf (أحمد بن أبي الضياف), né en 1804 à Tunis et décédé en 1874 à Tunis, est un historien, ministre et poète tunisien.

Né dans une famille de notables dont le père est originaire de la tribu des Beni Aoun, vivant dans la région de Siliana et s'intégrant à la notabilité tunisoise, il reçoit dans les médersas de Tunis les enseignements de brillants savants comme Sidi Brahim Riahi, Mohamed Bayram III et Ahmed Belkhodja. Une fois ses études terminées, il est nommé greffier au tribunal de Tunis par Hussein II Bey. Plus tard, il est nommé bach kateb ou ministre de la plume du bey dans le gouvernement de Chakir Saheb Ettabaâ, poste qu'il conserve très longtemps après sa chute. C'est notamment lui qui rédige le décret d'émancipation des esclaves en Tunisie par Ahmed I Bey en 1846, et co-rédige les constitutions de 1857 et 1861.

Sa principale œuvre, Présent des hommes de notre temps, chroniques des rois de Tunis et du pacte fondamental (إتحاف أهل الزمان بأخبار ملوك تونس وعهد الأمان), est une chronique qui a pour contexte le grand mouvement de réforme dont la Tunisie est le théâtre à l'instar de l'Égypte de Méhémet Ali et de la Turquie des tanzimat. Il y livre une réflexion sur le pouvoir politique placée sous le signe du refus de l'absolutisme. Cet ouvrage apparaît comme l'une des œuvres marquantes de l'historiographie arabe du XIXe siècle. Il écrit également un épître sur la femme, texte novateur sur la place de la femme dans la société tunisienne qui est un exposé de jurisprudence islamique traditionnelle.

Ibn Abi Dhiaf figure sur un timbre-poste de La Poste Tunisienne émis en 1999[1].

Œuvres

  • Présent des hommes de notre temps, chroniques des rois de Tunis et du pacte fondamental ;
  • Recueil de poèmes ;
  • Épître de la femme ;
  • Apurement de l'islam des inventions et des chimères ;
  • Définition des programmes de l'enseignement et de ses méthodes ;
  • L'orientation des musulmans vers les sciences modernes.

Références

  • Portail de la Tunisie Portail de la Tunisie
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Ibn Abi Dhiaf ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ahmed Ibn Abi Dhiaf de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ibn Abi Dhiaf — Portrait d Ibn Abi Dhiaf Ibn Abi Dhiaf[1] (بن أبي الضياف), de son nom complet Ahmed Ibn Abi Dhiaf (أحمد بن أبي الضياف), né en 1804 à Tunis et décédé le 29 septembre 1874 à Tunis, es …   Wikipédia en Français

  • Ahmed Jdey — (أحمد جدي), né le 10 juin 1951 à Haïdra (gouvernorat de Kasserine), est un historien, anthropologue et universitaire tunisien …   Wikipédia en Français

  • Ahmed Ier Bey —  Ne doit pas être confondu avec Ahmed Bey. Ahmed Ier أحمد باي …   Wikipédia en Français

  • Mokhtar Chouikha — Mokhtar Chouikha, né le 28 mars 1834 à Tunis et décédé le 2 août 1910 à La Marsa, est un réformateur et magistrat tunisien. Portrait de Mokhtar Chouikha Fils de Mohamed Chouikha, notaire renommé de la capitale, il poursuit des études classiques à …   Wikipédia en Français

  • Mokhtar chouikha — Lettre saoudienne remise à un émissaire venu emprunter des ouvrages à Chouikha (environ 1885) Mokhtar Chouikha, né le 28 mars 1834 à Tunis et décédé le 2 août 1910 à La Marsa, est un réformateur et magistrat tunisien. F …   Wikipédia en Français

  • Sidi Brahim Riahi — Sidi Brahim Riahi, de son vrai nom Abou Ishak Ibrahim Ben Abdelkader Riahi, né en 1766 à Testour[1] et décédé le 7 août 1850 à Tunis[2], est un ambassadeur, théologien et saint tunisien. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs en Tunisie — Un couple de Juifs tunisiens au début du XXe siècle L’histoire des Juifs en Tunisie s’étend sur près de deux mille ans. Attestée au IIe siècle mais sans doute plus ancienne, la communauté juive en Tunisie croît à la suite de vagues… …   Wikipédia en Français

  • Ismail Caïd Essebsi — Ismail Caïd Essebsi, de son nom complet Abou El Fida Ismail Caïd Essebsi (أبوالفداء إسماعيل قائد السبسي), décédé en 1870 à Tunis, est un homme politique tunisien. Sommaire 1 Biographie 1.1 Jeunesse 1.2 …   Wikipédia en Français

  • Histoire Des Juifs En Tunisie — L histoire des Juifs en Tunisie remonte à l Antiquité. Leur présence sur le territoire de l actuelle Tunisie est en effet avérée à partir du IIe siècle, au moins, même si, selon certaines hypothèses, leur arrivée y serait bien plus ancienne …   Wikipédia en Français

  • Histoire des juifs en Tunisie — L histoire des Juifs en Tunisie remonte à l Antiquité. Leur présence sur le territoire de l actuelle Tunisie est en effet avérée à partir du IIe siècle, au moins, même si, selon certaines hypothèses, leur arrivée y serait bien plus ancienne …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”