Flora Macdonald

Flora MacDonald

Flora macdonald.JPG

Flora MacDonald (17225 mars 1790), héroïne jacobite, est la fille de Ranald MacDonald de Milton, sur l'île de South Uist, dans les Hébrides intérieures, en Écosse, et de son épouse Marion, la fille d'Angus Macdonald.

Sommaire

Jeunesse

Son père meurt pendant son enfance, et sa mère est enlevée et mariée à Hugh MacDonald d'Armadale, sur l'île de Skye. La jeune Flora est alors confiée à l'attention du chef de son clan, les MacDonald de Clanranald, et en partie élevée à Édimbourg.

L'engagement jacobite

Articles détaillés : Rébellion jacobite et Jacobitisme.
La séparation de Flora MacDonald et du Bonnie Prince Charlie (G. W. Joy.).

En juin 1746, à l'âge de 24 ans, Flora MacDonald vit dans la ville de Benbecula, dans les Hébrides intérieures, lorsque le prince Charles Édouard Stuart vient y chercher refuge après la bataille de Culloden. Le compagnon du prince, un capitaine O'Neill, demande son assistance pour permettre au prince d'échapper à une capture. L'île est contrôlée par le gouvernement Hanovrien, qui emploie une milice locale, mais les MacDonald éprouvent secrètement de la sympathie pour la cause jacobite.

Après quelque hésitation, Flora promet d'aider le prince à s'échapper de l'île. Par la suite, elle a dit au prince duc de Cumberland, fils de George II et commandant-en-chef en Écosse, qu'elle avait agi par charité.

Le commandant de la milice locale est son beau-père Hugh MacDonald. Il lui donne un laissez-passer pour circuler à travers l'île, un serviteur, une bonne à toute faire irlandaise, Betty Burke, et un équipage de six hommes pour le bateau. Le prince est déguisé comme Betty Burke. Après un premier échec à Waternish, le groupe débarque à Kilbride, qui offre un accès facile vers Mugstat, le siège de Sir Alexander MacDonald. Le prince se cache dans les rochers tandis que Flora MacDonald lui trouve de l'aide dans le voisinage. Il est décidé qu'il se rendra à Portree, Skye et, de là, rejoindra Glam, sur l'île de Raasay.

Le prince quitte Benbecula le 27 juin ; l'appel des hommes du navire attire la suspicion sur Flora MacDonald, et elle est arrêtée et emmenée à Londres pour avoir aidé à la fuite du prince. Après un court emprisonnement à la Tour de Londres, on l'autorise à vivre hors de ses murs, sous la garde d'un "messager" ou geôlier. Quand l'Acte d'Amnistie est appliqué en 1747, elle est relâchée. Son courage et sa loyauté lui ont gagné la sympathie générale, autant que ses bonnes manières et son caractère aimable. Le Dr Samuel Johnson, qui la rencontre en 1773, la décrit comme "une femme aux traits doux, aux manières aimables et à la présence élégante."

L'émigration

La tombe de Flora Macdonald au cimetière de Kilmuir, sur l'île de Skye.

En 1750, à l'âge de 28 ans, elle se marie avec le capitaine Alan Macdonald de Kingsburgh. En 1773, ils émigrent ensemble en Caroline du Nord. Pendant la guerre d'indépendance américaine, il sert le gouvernement britannique et est fait prisonnier. La légende veut qu'elle ait exhorté l'armée loyaliste à Cross Creek, en Caroline du Nord (actuellement Fayetteville), qui comprenait son époux, Allan, comme elle partait vers une éventuelle défaite à la bataille de Moore's Creek Bridge en février 1776.

En 1779, Flora retourne chez elle en Écosse à bord d'un navire marchand. Pendant le trajet, le navire est attaqué par des pirates. Elle refuse de quitter le pont pendant l'attaque et est blessée au bras.

Flora MacDonald a eu de nombreux fils, qui sont pour la plupart entrés dans l'armée ou la marine, et deux filles. Elle meurt à Kingsburgh, sur l'île de Skye en 1790, à l'âge de 68 ans. Une statue a été élevée à sa mémoire à Inverness, en Écosse.

Bibliographie

  • AC Ewald, Life and Times of Prince Charles Edward (1886).
  • FF Walde, Autobiography of Flora MacDonald (1870).
  • Inglis Fletcher, "The Scotswoman" (1954), un roman sur la vie de Flora Macdonald en Caroline du Nord, pendant la guerre d'indépendance américaine.

Liens externes

  • Portail de l’Écosse Portail de l’Écosse
  • Portail du Royaume-Uni Portail du Royaume-Uni
Ce document provient de « Flora MacDonald ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Flora Macdonald de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Flora MacDonald — (1722 – 5 mars 1790), héroïne jacobite, est la fille de Ranald MacDonald de Milton, sur l île de South Uist, dans les Hébrides extérieures, en Écosse, et de son épouse Marion, la fille d Angus Macdonald. Sommaire 1 Jeunesse …   Wikipédia en Français

  • Flora MacDonald — (* 1722 in South Uist (Äußere Hebriden) in Schottland; † 5. März 1790 in Kingsburgh, Skye) ist eine als Heldin verehrte Jakobitin. Berühmt wurde Flora MacDonald, als sie Bonnie Prince Charlie nach dessen Niederlage in de …   Deutsch Wikipedia

  • Flora MacDonald — may refer to: *Flora MacDonald (Scottish Jacobite) (1722 ndash;1790), known for her daring rescue of Bonnie Prince Charlie *Flora MacDonald (politician) (born 1926), Canadian Member of the Parliament for Kingston and the Islands, 1979 ndash;1988 …   Wikipedia

  • Flora Macdonald — [Flora Macdonald] (1722–90) a Scottish woman who helped ↑Bonny Prince Charlie to escape from Scotland in a small boat after his defeat by the English at the Battle of Culloden …   Useful english dictionary

  • Flora Macdonald — ➡ Macdonald (I) * * * …   Universalium

  • Flora MacDonald (Scottish Jacobite) — Flora MacDonald (Gaelic: Fionnghal NicDhòmhnaill) (1722 ndash; March 4, 1790), Jacobite heroine, was the daughter of Ranald MacDonald of Milton on the island of South Uist in the Outer Hebrides, Scotland, and his wife Marion, the daughter of… …   Wikipedia

  • Flora MacDonald (politician) — For the Scottish Jacobite heroine, see Flora MacDonald (Scottish Jacobite) Flora Isabel MacDonald, P.C., C.C., O.Ont.. O.N.S. (born June 3, 1926) is a Canadian politician. Born in in North Sydney, Nova Scotia, she worked in administration for the …   Wikipedia

  • Macdonald, Flora — Macdonald, Flora. Oft gelang es Frauen, da rettend einzuschreiten, wo der männliche Muth Hoffnung und Vertrauen verloren hatte. Eine der entschlossensten ihres Geschlechtes war auch die Schottländerin Flora Macdonald, die Retterin des… …   Damen Conversations Lexikon

  • MacDonald — oder MacDonald (ursprünglich schottischer Name in der Bedeutung von Sohn von Donald) ist der Name von folgenden bekannten Personen: Amy Macdonald (* 1987), schottische Musikerin Andrew Macdonald (* 1966), britischer Filmproduzent Andrew Archibald …   Deutsch Wikipedia

  • Macdonald — oder MacDonald (ursprünglich schottischer Name in der Bedeutung von Sohn von Donald) ist der Familienname folgender Personen: Alan MacDonald (* 1958), englischer Autor Amy Macdonald (* 1987), schottische Musikerin Andrew Macdonald (* 1966),… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”