Ahmad ibn Yusuf

Ahmad ibn Yūsuf ibn Ibrāhīm ibn Tammam al-Siddīq al-Baghdādī également connu sous les noms de Abū Ja'far Ahmad ibn Yūsuf et de Ahmad ibn Yūsuf al-Misrī (835 - 912) était un mathématicien arabe et le fils du mathématicien Yūsuf ibn Ibrāhīm (يوسف بن إبراهيم الصدَيق البغدادي).

Sommaire

Biographie

Ahmad ibn Yūsuf naquit à Bagdad (aujourd'hui en Irak) mais n'y grandit pas, son père partant pour Damas dès 839. Il se rendit plus tard au Caire, à une date inconnue ; c'est alors qu'il fut connu sous le nom de « l'égyptien » (en arabe, al-Misrī), probablement à un jeune âge. Vraisemblablement, sa jeunesse se passa au sein d'un environnement stimulant, son père travaillant sur les mathématiques, l'astronomie et la médecine, produisant des tables astronomiques et étant membre d'un cercle de savants. Ahmad ibn Yūsuf eut un rôle important à jouer en Égypte, ce qui fut un des facteurs de la relative indépendance de l'Égypte vis-à-vis du calife Abbasside. Il resta en Égypte jusqu'à sa mort en 912.

Œuvres

Un flou persiste sur la paternité de certaines œuvres attribuées à Ahmad ibn Yūsuf : sont-elles les siennes propres, ou bien celles de son père, ou encore des œuvres co-écrites avec son père ? Cependant, il est clair qu'il a rédigé un livre sur les ratio et les proportions sous la forme d'un commentaire des Éléments d'Euclide et qui fut traduit en latin par Gérard de Crémone. Ce livre influença les mathématiciens européens, notamment Fibonacci. Dans son livre Des arcs similaires, il commenta le Centiloquium de Ptolémée. Pour Richard Lemay, le pseudo-Ptolémée serait en fait l'œuvre de Ahmad[1]. Il écrivit aussi un livre sur l'astrolabe. Il inventa des techniques pour résoudre des difficultés liées aux taxes, lesquelles furent exposées plus tard dans le Liber Abaci de Fibonacci.

Postérité

De nombreux mathématiciens font référence à son travail, parmi lesquels : Thomas Bradwardine, Jordanus Nemorarius et Luca Pacioli.

Sources

  1. Richard Lemay, Origin and success of the Kitab Thamara of Abu Ja'far Ahmad ibn Yusuf, in Proceedings of the 1st International Symposium for the History of Arabic Science, University of Aleppo (1976), Alep 1978



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ahmad ibn Yusuf de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ahmad ibn Yūsuf — Ahmad ibn Yusuf Ahmad ibn Yūsuf ibn Ibrāhīm ibn Tammam al Siddīq al Baghdādī également connu sous les noms de Abū Ja far Ahmad ibn Yūsuf et de Ahmad ibn Yūsuf al Misrī (835 912) était un mathématicien arabe et le fils du mathématicien Yūsuf ibn… …   Wikipédia en Français

  • Ahmad ibn Hanbal — (‏ أحمد بن حنبل‎ Ahmad ibn Hanbal, DMG Aḥmad b. Ḥanbal; * 780 in Bagdad; † 855 ebenda), mit vollständigem Namen Aḥmad b. Muḥammad b. Ḥanbal, in der Literatur überwiegend kurz Ibn Ḥanbal genannt, war ein islamischer Theologe und… …   Deutsch Wikipedia

  • Ahmad ibn Hanbal — Infobox Philosopher region = Muslim scholar| era = Islamic golden age| color = #B0C4DE image caption = name = Ahmad ibn Hanbal birth = 164 AH [http://www.ibnamin.com/Manhaj/scholars.htm مناهج أئمة الجرح والتعديل ] ] in KhorasanThe History of… …   Wikipedia

  • Ahmad ibn Billa — Ben Bella (rechts) nach seiner Festnahme durch die französische Armee Ahmed Ben Bella (* 25. Dezember 1918 in Maghnia; arabisch ‏أحمد بن بلة‎ Ahmad ibn Billa) ist ein algerischer …   Deutsch Wikipedia

  • Ahmed ibn Yusuf — ibn Ibrahim ibn Tammam al siddiq Al Baghdadi also known as Abu Ja far Ahmad ibn Yusuf and Ahmed ibn Yusuf al misri (835 912) was an Arab mathematician, like his father Yusuf ibn Ibrahim (Arabic يوسف بن ابراهيم الصدَيق البغدادي ). Life Ahmed ibn… …   Wikipedia

  • Muhammad ibn Yusuf al-Harawi — For other uses, see Harawi (disambiguation). Muhammad ibn Yusuf al Harawi (fl. 1492 1518 and died 1542) was a Persian late 15th century physician from Herat, now part of Afghanistan. In 1518 he composed, in Arabic, an alphabetical medical… …   Wikipedia

  • Abū l-Walīd Muhammad ibn Ahmad ibn Muhammad ibn Ruschd — Averroës (Ausschnitt eines Gemäldes von Andrea Bonaiuto; 14. Jhd.) Averroës, Detailansicht aus der Schule von Athen ( …   Deutsch Wikipedia

  • Ahmad al-Muqtadir — Ahmad ibn Sulayman al Muqtadir (or just Moctadir; Arabic: أبو جعفر أحمد المقتدر بالله بن سليمان‎, Abu Ja far Ahmad al Muqtadir bi Llah ibn Sulayman) was a member of the Banu Hud family who ruled the Islamic taifa of Zaragoza, in what is now Spain …   Wikipedia

  • Ahmad al-Tifachi — ou Ahmad al Tîfâshî (أحمد التيفاشي), de son nom complet Ahmad ibn Yusuf al Tīfāchī, né en 1184 à Tiffech (actuelle wilaya de Souk Ahras en Algérie) et décédé en 1253 au Caire, est un poète, écrivain et anthologiste berbère de langue arabe. Il… …   Wikipédia en Français

  • Ahmad al-Tifashi — (or Ahmad ibn Yusuf al Tīfāchī), born in Tunisia (died 1253) was an Arabic poet, writer, and anthologist.Little is known of his life. He appears to have lived mostly in Tunis, Cairo, and Damascus, although he may even have been nomadic. He was… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”