Ahlam Mosteghanemi

Ahlam Mosteghanemi (en arabe : أحلام مستغانمي) est une femme de lettres de langue arabe, algérienne née à Menzel Temime en Tunisie.

Sommaire

Biographie

Elle est l'aînée des enfants d’une famille engagée dans la lutte pour l'indépendance nationale algérienne. Son père, Mohamed El Cherif, lutte contre la colonisation française en Algérie. Il est emprisonné à la prison d'El Koudia (Constantine) suite aux événements du 8 mai 1945 et c’est là qu'il fait la connaissance de Kateb Yacine.

Deux des oncles de Mohamed El Cherif meurent dans la ville de Guelma suite à ces mêmes événements. À sa sortie de prison il est persona non grata à la mairie de Constantine où il exerçait. Il perd son emploi. La famille doit se réfugier en Tunisie.

De retour en Algérie en 1962, elle fait des études secondaires, avant de travailler pour la radio. Elle anime une émission, Hamasat, qui lui confère une certaine réputation littéraire. Son premier recueil de poésies paraît en 1973 sous le titre Ala Marfa' Al Ayam (Au havre des jours). Elle décroche avant son départ pour la France une licence en littérature à l’université d’Alger.

Installée à Paris, elle épouse un journaliste libanais, et tout en fondant une famille soutient une thèse sous la direction de Jacques Berque.

Réception

L’œuvre de cet écrivain est populaire dans le monde arabophone, notamment au Liban, en Jordanie, en Syrie, en Tunisie et aux Émirats arabes unis.

Jacques Berque écrit une préface élogieuse pour la traduction d’un de ses livres. Dans Une cause jamais perdue[1], il lui consacre un chapitre (« L'intercession de la femme ») en reprenant sa préface, il fait l’éloge de la documentation, de la lucidité de l’auteur qui sait utiliser une expérience vécue en prenant ses distance avec elle[2]. Il va jusqu’à professer son adhésion à ses idées (une littérature faite par des hommes et s'adressant à des hommes)[3].

Son livre Dhakirat al-jasad, Mémoires d'un corps, est classé parmi les cents meilleurs romans arabes[réf. nécessaire],[4].

Œuvres

  • Au havre des jours, Ala Marfa' Al Ayam, 1973.
  • Écriture dans un moment de nudité, Kitaba Fi Lahdat Ouray, 1976
  • Algérie, femmes et écriture, préface de Jacques Berque, 1985, réédition l'Harmattan, 2000 (ISBN 978-2-85802-506-0 et 978-2858025060)
  • Mémoires de la chair, traduction française de Mohammed Mokeddem, 332 p., Albin Michel, 2002, Prix Naguib Mahfouz et Prix Nour de la meilleure œuvre féminine en langue arabe (ISBN 978-2-226-13397-7 et 978-2226133977)
  • Le Chaos des sens, traduction française France Meyer, 323 p., Albin Michel, 2006 (ISBN 978-2-226-16817-7 et 978-2226168177)
  • Aber Sarir, (Passager du lit), Paris, Éditions Ahlam Mosteghanemi, Liban, Dar Al-Adab, 2003

Bibliographie

Notes et références

  1. Jacques Berque, Une cause jamais perdue. Pour une Méditerranée plurielle, textes politiques (1956-1995), éditions Albin Michel (1998) (ISBN 978-2-226-10620-9)
  2. Berque, 1998, p. 194
  3. Berque, 1998, p. 81
  4. أفضل مائة رواية عربية (ar)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ahlam Mosteghanemi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ahlam Mosteghanemi — Ahlam (or Ahlem) Mosteghanemi (Arabic: أحلام مستغانمي‎) in Tunis, Tunisia, the daughter of Algerian revolutionary leader Mohammed Chérif, is a notable Algerian writer. She is the first female Algerian author of Arabic language works to be… …   Wikipedia

  • Jacques Berque — Jacques Berque, né à Frenda (Algérie) le 4 juin 1910 et mort à Saint Julien en Born (Landes) le 27 juin 1995, est un sociologue et anthropologue orientaliste français. Il est en outre le père d Augustin Berque, grand géographe, spécialiste du… …   Wikipédia en Français

  • Littérature algérienne — La littérature algérienne fait partie de la littérature maghrébine. Elle utilise plusieurs langues : le français, l arabe et le berbère. Sommaire 1 Histoire de la littérature algérienne 2 Genres 3 Roman 4 Essai …   Wikipédia en Français

  • Liste algerischer Schriftsteller — Die Liste algerischer Schriftsteller führt alphabetisch geordnet Schriftsteller auf, die in Algerien geboren wurden oder dort leben bzw. lebten: Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X …   Deutsch Wikipedia

  • Algeria — Algérie redirects here. For the French WWII heavy cruiser, see French cruiser Algérie. Coordinates: 29°34′24″N 2°22′23″E / 29.5734571°N 2.3730469°E / …   Wikipedia

  • List of Algeria-related articles — Articles (arranged alphabetically) related to Algeria include:AAbd al Qadir Ferhat Abbas Mohamed Ben Ahmed Abdelghani Hocine Achiou Adherbal Adrar Province, Algeria Moussa Ag Amastan Aghlabid Ahaggar Mountains Ahd 54 Nassim Akrour Ain Defla Ain… …   Wikipedia

  • Arabic literature — (Arabic: الأدب العربي Al Adab Al Arabi ) is the writing produced, both prose and poetry, by speakers (not necessarily native speakers) of the Arabic language. It does not usually include works written using the Arabic alphabet but not in the… …   Wikipedia

  • Constantine, Algeria — Constantine قسنطينة, Qusanṭīnah also known as Kasantina   Commune and city   A bridge in Constantine …   Wikipedia

  • Culture of Algeria — The culture of Algeria encompasses the development of literature, music, religion and cuisine. Contents 1 Literature 2 Music 3 Visual arts 4 Cinema …   Wikipedia

  • 7T — Algérie الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”