Ahl al-kitab

Gens du livre

Les gens du livre ou ahl al-kitâb (arabe : اهل الكتاب) sont ceux à qui, selon le Coran, les messages divins ont été révélés. Le terme "gens du livre" (Am HaSefer) est également employé dans le judaïsme, où il se rapporte aux juifs.

Dans l'islam, le concept s'applique aux religions monothéistes préislamiques qui ont reçu la révélation (par conséquent « livre ») de Dieu. Pour les musulmans orthodoxes ceci inclut au moins tous les nazaréens, juifs (karaïtes et samaritains inclus), et les sabéens (généralement identifiés aux mandéens).

Beaucoup de juristes des débuts de l'islam, notamment Mâlik ibn Anas, fondateur de l'école malékite, conviennent aussi d'y inclure le zoroastrisme (d'ailleurs reconnu comme tel dans l'Iran actuel). Plus tard, l'interprétation légale a été étendue pour adapter le concept à d'autres non-musulmans vivant dans des pays à majorité musulmane (par exemple, hindous en Inde), où le régime de la dhimma leur a été accordé (paiement de la jizya, le statut de protection, liberté de culte, etc.), mais pas les autres possibilités prévues pour les nazaréens, juifs et sabéens (par exemple, les hommes musulmans ne peuvent épouser des femmes hindoues sauf si elles se convertissent).

Sommaire

Le Coran

Il y a beaucoup de passages dans le Coran qui prônent la tolérance envers les gens du livre. Par exemple:

Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes. Et dites : « Nous croyons en ce qu'on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c'est à Lui que nous nous soumettons ». Le Coran (XXIX; 46)

Il y a également beaucoup de passages qui prônent des relations conflictuelles. Par exemple :

Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Nazaréens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. Le Coran (V; 51)

Dans toute l'histoire islamique, les musulmans ont employé ces versets pour justifier des positions très diverses envers les non-musulmans. À certaines époques et en certains lieux, les musulmans ont fait preuve de beaucoup de tolérance envers les non-musulmans ; à d'autres des non-musulmans ont été traités comme des ennemis et persécutés. Le statut de dhimmi est une des illustrations de cette diversité et des nuances à apporter quant à l'évaluation du traitement des minorités non-musulmanes dans des états musulmans.

Similitudes dans la croyance

Les diverses religions (sauf le zoroastrisme) des gens du livre ont beaucoup en commun:

La plupart des chrétiens ne se nomment pas eux-mêmes « gens du livre », mais préfèrent l'expression « gens du Verbe », car ils croient au Christ, Parole vivante de Dieu faite chair et qui se rend présent dans l'Eucharistie[réf. nécessaire].[1]. Le zoroastrisme n'est pas inclus dans ces définitions mais son statut de plus vieux monothéisme au monde l'a rendu compatible aux yeux des conquérants musulmans avec les définitions coraniques concernant les gens du livre, surtout du point de vue des Chiites.

Loi islamique

Dans une nation à domination musulmane où est appliquée la charia, les gens du livre ont le statut de dhimmi. Ils sont ainsi soumis, entre autres, à un impôt spécifique en échange d'une protection de l'État et d'une liberté (variable) de culte, y compris dans des aspects non spécifiquement culturels. En Iran contemporain, les fêtes mixtes, la culture des vignobles et la fabrication du vin leur sont permis mais pas aux musulmans. Ils bénéficient par ailleurs de sièges réservés aux Parlements iranien, jordanien et palestinien par exemple, alors que leur faiblesse numérique ne leur permettrait pas nécessairement d'y avoir un des leurs.

Voir aussi

Relations de l'islam et des autres religions - Dhimmi - Millet - Religion du Livre

  1. extrait du discours du pape Benoît XVI au Collège des Bernardins, 12 septembre 2008, dans le cadre de la rencontre avec le monde de la culture

Liens externes

Ce document provient de « Gens du livre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ahl al-kitab de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AHL AL-KITĀB — (Ar. The People of the Book ), name of the Jews, Christians, and Sabeans (al Ṣābdʾa) in the Koran (Sura 3:110; 4:152; et al.) because they possess a kitāb, i.e., a holy book containing a revelation of God s word. Pre Islamic Arabic poetry refers… …   Encyclopedia of Judaism

  • Ahl al-Kitab —   [ axəl ; arabisch »Leute des Buches«], im Islam ursprüngliche Bezeichnung für Christen und Juden, da sie im Besitz einer heiligen Schrift als Offenbarungsurkunde sind. Ihnen wurde in islamisch beherrschten Ländern gegen Zahlung einer Kopfsteuer …   Universal-Lexikon

  • Ahl al-Kitāb — ▪ Islam       (Arabic: “People of the Book”), in Islāmic thought, those religionists such as Jews, Christians, and Zoroastrians who are possessors of divine books (i.e., the Torah, the Gospel, and the Avesta), as distinguished from those whose… …   Universalium

  • Ahl al-kitāb — Dhimma (arabisch ‏ذمة ‎ dhimma, DMG ḏimma „Schutz“, „Obhut“, „Garantie“) ist eine Institution des islamischen Rechts, die den juristischen Status nichtmuslimischer „Schutzbefohlener“ in islamischen Ländern (genannt „Dhimmi“) festlegt. Dhimmis… …   Deutsch Wikipedia

  • Ahl al-Kitab — Der Begriff Buchreligion bezeichnet Religionen, die eine Heilige Schrift besitzen und diese in schriftlicher Form festgehalten haben. Verwandte Begriffe sind Offenbarungsreligion, Weltreligion und Schriftreligion. Der Begriff ist in wesentlichen… …   Deutsch Wikipedia

  • Ahl al-kitab — Der Begriff Buchreligion bezeichnet Religionen, die eine Heilige Schrift besitzen und diese in schriftlicher Form festgehalten haben. Verwandte Begriffe sind Offenbarungsreligion, Weltreligion und Schriftreligion. Der Begriff ist in wesentlichen… …   Deutsch Wikipedia

  • ahl al-kitab — noun Christians and Jews; tolerated by Islam …   Wiktionary

  • Ahl ul-Kitab — Der Begriff Buchreligion bezeichnet Religionen, die eine Heilige Schrift besitzen und diese in schriftlicher Form festgehalten haben. Verwandte Begriffe sind Offenbarungsreligion, Weltreligion und Schriftreligion. Der Begriff ist in wesentlichen… …   Deutsch Wikipedia

  • Kitab — (arabisch ‏كتاب‎, DMG Kitāb ‚Buch‘) bezeichnet: Bücher allgemein Kitab at ta arruf, Beschreibung des Sufismus, 10. Jh. Kitab al Fihrist, Bücherindex, 10. Jh. Kitab al Manazir, naturwissenschaftliche Schrift, 10./11. Jh. Kitab al Sulaw,… …   Deutsch Wikipedia

  • Al-Shaykh Al-Mufid — Infobox Muslim scholars | notability = Muslim scholar| era = Islamic golden age| color = #cef2e0 | | image caption = | | name = Abu Abd Allah Muhammad ibn Muhammad ibn al Nu man| title= al Shaykh al Mufid | birth = 948 CE| death = 1022 CE |… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”