Ah! vous dirai-je, maman

Ah! vous dirai-je, Maman

Des problèmes pour écouter le fichier ? Aidez-moi

Ah! vous dirai-je, Maman est une des comptines les plus populaires en France et dans le monde. La première édition de la mélodie date de 1771 (Les Amusements d'une Heure et Demy de M. Bouin). Cette comptine a été reprise et popularisée par douze variations de Wolfgang Amadeus Mozart, à qui on donne souvent le titre, à tort, de compositeur original.

Sommaire

La confidence

Les paroles de la comptine sont une parodie d'un poème d'amour anonyme, La confidence (qui a aussi fait l'objet d'une illustration parodique dans Rubrique à brac, de Gotlib) :

Ah! Vous dirai-je, Maman,
Ce qui cause mon tourment ?
Depuis que j'ai vu Clitandre,
Me regarder d'un air tendre ;
Mon cœur dit à chaque instant :
« Peut-on vivre sans amant ? »

L'autre jour, dans un bosquet,
De fleurs il fit un bouquet ;
Il en para ma houlette
Me disant : « Belle brunette,
Flore est moins belle que toi ;
L'amour moins tendre que moi. »

« Étant faite pour charmer,
Il faut plaire, il faut aimer ;
C'est au printemps de son âge,
Qu'il est dit que l'on s'engage.
Si vous tardez plus longtemps,
On regrette ces moments. »

Je rougis et par malheur
Un soupir trahit mon cœur.
Le cruel avec adresse,
Profita de ma faiblesse :
Hélas, Maman ! Un faux pas
Me fit tomber dans ses bras.

Je n'avais pour tout soutien
Que ma houlette et mon chien.
L'amour, voulant ma défaite,
Ecarta chien et houlette ;
Ah ! Qu'on goûte de douceur,
Quand l'amour prend soin d'un cœur !

Variations

De tradition populaire

La chanson a servi de base mélodique et harmonique à de nombreuses variations enfantines et populaires. Par exemple, en variations rythmiques temps par temps, À la pêche aux moules et Le palais royal est un beau quartier sont issus directement de la comptine :

PM PR.jpg

La comptine de tradition populaire française Quand trois poules vont au champ se chante aussi sur l'air de Ah! vous dirai-je, Maman:

Quand trois poules vont au champ
La première va devant
La seconde suis la première
La troisième vient la dernière
Quand trois poules vont au champ
La première va devant

De Mozart

Douze Variations sur
"Ah vous dirai-je, Maman"
,
MIDI, 11:51 minutes, 43 KB (info)
Mozart peint en 1781

Wolfgang Amadeus Mozart a composé Variations sur "Ah vous dirais-je, Maman" (K. 265) en 1781-1782 (à l'origine daté en 1778), à Vienne, alors qu'il était âgé de 25 ans. Cette pièce a été écrite pour piano et est composée de 13 parties:

1. Le thème (la mélodie originale)
2. Douze variations, dans lesquelles la comptine est transformée de différentes manières.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, Mozart n'a pas composé les variations en hommage à sa mère (décédée en 1778) mais aurait choisi cette comptine pour plaisanter à propos de son père, qui l'avait éduqué avec beaucoup de sévérité.


D'autres compositeurs classiques

Les compositeurs suivants ont aussi utilisé cette chanson dans leurs compositions

Paroles & Musique

Ah! vous dirai-je, Maman (partition).jpg
Paroles Variante Autre variante

Ah! vous dirai-je, Maman,
Ce qui cause mon tourment.
Papa veut que je raisonne,
Comme une grande personne.
Moi, je dis que les bonbons
Valent mieux que la raison.

Ah! vous dirai-je, Maman,
ce qui cause mon tourment.
Papa veut que je demande
de la soupe et de la viande...
Moi, je dis que les bonbons
valent mieux que les mignons.

Ah! vous dirai-je, Maman,
ce qui cause mon tourment
Papa veut que je retienne
des verbes la longue antienne...
Moi, je dis que les bonbons
valent mieux que les leçons.

Version anglaise

Une version anglaise existe: Twinkle Twinkle Little Star (brille, brille, petite étoile). C'est une des comptines anglaises les plus populaires. Elle a été adaptée avec un poème de Jane Taylor (The Star). Cette poésie a été publiée en 1806 dans une collection de poème Rhymes for the Nursery.

Voici les paroles:

Twinkle, twinkle, little star,
How I wonder what you are!
Up above the world so high,
Like a diamond in the sky.
Twinkle, twinkle, little star,
How I wonder what you are!
When the blazing sun is gone,
When he nothing shines upon,
Then you show your little light,
Twinkle, twinkle, all the night.
Twinkle, twinkle, little star,
How I wonder what you are!
Then the traveller in the dark,
Thanks you for your tiny spark,
He could not see which way to go,
If you did not twinkle so.
Twinkle, twinkle, little star,
How I wonder what you are!
In the dark blue sky you keep,
And often through my curtains peep,
For you never shut your eye,
Till the sun is in the sky.
Twinkle, twinkle, little star,
How I wonder what you are!
As your bright and tiny spark,
Lights the traveller in the dark,—
Though I know not what you are,
Twinkle, twinkle, little star.
Twinkle, twinkle, little star,
How I wonder what you are!
Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es !
Si haut au dessus du monde
Comme un diamant dans le ciel
Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es !
Lorsque le soleil disparaît
Et lorsqu'il ne peut plus briller
Tu montres un peu de lumière,
Brille, brille, toute la nuit
Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es !
Et le voyageur dans le noir,
Te remercie de tes étincelles,
Comment pourrait-il voir son chemin
Si tu ne brillais pas ainsi ?
Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es !
Dans le sombre ciel bleu tu restes
Et, de temps en temps, tu regardes à travers mes rideaux,
Car tu ne fermes jamais l'œil
Avant que le soleil apparaisse
Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es !
Ce sont ta clarté et ta lueur
Qui éclairent le voyageur dans le noir,—
Bien que je ne sache pas qui tu es,
Brille, brille, petite étoile
Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es !

Également cette mélodie est connue comme «apprendre alphabet» en anglais et en allemand.

Liens externes

  • Portail de la musique Portail de la musique
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
  • Portail de l’opéra Portail de l’opéra

Partitions IMSLP des Variations de Mozart

Ce document provient de « Ah! vous dirai-je, Maman ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ah! vous dirai-je, maman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”