Agregation d'espagnol

Agrégation d'espagnol

Le concours d'agrégation d'espagnol est un concours public du ministère français de l'Éducation nationale destiné à recruter des professeurs agrégés de l'enseignement secondaire, qui enseigneront prioritairement dans les lycées d'enseignement général et technologique, dans les sections de techniciens supérieurs (STS) et les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Ce concours prestigieux, aux exigences très élevées, permet de sélectionner les candidats en fonction de leur maîtrise de la langue castillane, de la littérature en langue espagnole et de la culture de l'Espagne et des pays d'Amérique hispanophone. Il s'agit également d'un sésame devenu quasiment indispensable pour pouvoir prétendre, après le doctorat, à un poste d'enseignant-chercheur dans l'enseignement supérieur.

Il existe en réalité deux concours d'agrégation d’espagnol :

  • un concours externe, ouvert aux titulaires de la maîtrise (ou d'un diplôme de niveau égal ou supérieur), ainsi qu'aux enseignants titulaires du Capes ;
  • un concours interne, ouvert aux fonctionnaires et agents publics exerçant depuis au moins cinq ans, et pouvant justifier de la maîtrise ou d’un diplôme ou titre de niveau égal ou supérieur. Les épreuves du concours interne diffèrent sensiblement de celles du concours externe.


Sommaire

Le programme

Agrégation externe

Le programme de l'agrégation externe s'organise autour de trois grands axes : langue, littérature et civilisation, qui font tous trois l'objet d'une évaluation. Une série de deux à trois questions (thèmes) est imposée pour chacun de ces axes, pour une durée de deux ans. Le programme se renouvelle par moitié à chaque session.

Langue

Le Cantar del Mío Cid, exemple de texte pour l'étude de linguistique médiévale

Le programme impose une étude de la linguistique espagnole médiévale et moderne. Une ou plusieurs œuvres littéraires (ou des segments d’œuvres) sont sélectionnées pour chacune des deux périodes et servent d'appui à une étude linguistique. Pour la session 2008, l'étude d'un texte classique du XVIe siècle est également au programme. L'évaluation a lieu lors des épreuves orales d'admission. Le candidat doit, à travers ce programme, acquérir des connaissances en phonétique, phonétique historique, sémantique, syntaxe, morphosyntaxe, et ainsi pouvoir maîtriser les caractéristiques essentielles de la langue espagnole.

Par ailleurs, les candidats sont invités à s'entraîner à la traduction littéraire. Une épreuve de thème et de version est organisée lors des épreuves écrites d'admissibilité. Pour cela, le candidat est invité à se préparer à travers la lecture et l’étude de textes littéraires français et espagnols, pour acquérir et dominer le champ le plus étendu possible de connaissances en termes de lexique, de grammaire, de syntaxe espagnols, et démontrer ainsi sa capacité à passer de la langue française à espagnole.

Littérature

La vida de Lazarillo de Tormes, au programme de l’agrégation externe en 2007 et 2008

À chaque session, le programme de littérature propose en deux voire trois questions un échantillon représentatif de la richesse et de la diversité de la littérature en langue castillane. Les questions peuvent être tournées vers :

  • l’étude d’une œuvre particulière (p.e. : le Libro de Buen Amor de Juan Ruiz, Archiprêtre d'Hita, au programme des sessions 2006 et 2007),
  • d’un courant littéraire (p.e. : le roman picaresque, au programme des sessions 2007 et 2008),
  • d’une thématique littéraire (p.e. : l’écriture de la domination dans la littérature hispano-américaine, au programme des sessions 2005 et 2006),
  • d’un auteur (p.e. : Lope de Vega entre deux genres, aux sessions 2002 et 2003),
  • d’une zone géographique (p.e. : écrire le Mexique, en 1999 et 2000),
  • d’une époque (p.e. : aspects de l’exil de 1939 dans la poésie espagnole, en 2003 et 2004).

Les programmes reflètent par ailleurs la diversité historique et géographique de la littérature en langue castillane, en proposant, d’une part, au moins une question de littérature classique ou médiévale (p.e. : en 2001, une question sur le théâtre de Calderón de la Barca, auteur du XVIIe siècle, et une autre sur la poésie de Pablo Neruda, poète du XXe siècle), et, d’autre part, une question relative à des auteurs hispano-américains (p.e. : en 2007, le Libro de Buen Amor, texte espagnol du XIVe siècle, et le thème « la mémoire de la dictature au Chili et en Argentine »).

Civilisation

Philippe II, au programme de l’agrégation externe en 1999 et 2000

Le programme de civilisation est composé de deux questions pouvant porter sur l’Espagne ou, plus occasionnellement, sur les pays d'Amérique latine. Les questions proposées sont susceptibles d’aborder toutes les périodes de l’histoire :

  • médiévale (p.e. : la chevalerie en Castille à la fin du Moyen Âge, en 2000 et 2001),
  • moderne (p.e. : la monarchie catholique de Philippe II, en 1999 et 2000),
  • contemporaine (p.e. : l’armée dans la société espagnole, en 2002 et 2003).

Les sujets sont établis de manière à pouvoir traiter des questions pluridisciplinaires, dépassant le strict cadre historique événementiel : questions de société, politiques, culturelles, religieuses. Ainsi, par exemple, le sujet « Les nationalismes en Espagne (1876-1978) » invitait à réfléchir sur les origines et les répercussions politiques et sociales des mouvements nationalistes périphériques depuis la fin de la troisième guerre carliste (qui eut pour théâtre principal le Pays basque et la Navarre) jusqu’à l’avènement de la nouvelle constitution espagnole en 1978. De la même manière, la question portant sur l’Inquisition espagnole amenait à étudier l’évolution de l’institution, des divers moyens mis à sa disposition, de son rayon d’action, et, au-delà, sur les liens entre pouvoir royal et religion, et les conséquences sur la société espagnole du XVIe siècle. La question traitait donc un éventail très large de sujets, allant de la religion à la politique, en passant par des considérations sociétales et intellectuelles.

Options

Chaque candidat est tenu de choisir une option, qui donnera lieu à une interrogation lors des épreuves orales d’admission. Trois options sont proposées : catalan, latin ou portugais. Le programme précise chaque année l’œuvre littéraire au programme de chacune de ces langues.

Agrégation interne

L’agrégation interne, si elle se caractérise par un niveau d’exigences à peu près identique à celui du concours externe, se distingue de ce dernier par un programme moins complet.

Le programme de littérature se compose de trois à cinq œuvres littéraires, dont certaines peuvent figurer au programme du concours externe. Néanmoins, contrairement à l’agrégation externe, les œuvres au programme sont habituellement autonomes, en ce sens qu’elles constituent l’unique objet d’étude et n’entrent pas dans une thématique particulière.

Depuis 2004, le programme du concours interne intègre une question de civilisation reprise du programme du concours externe.

Dans le domaine de la langue, les candidats sont invités à se préparer aux épreuves de traduction, ce qui suppose un travail sur le lexique, la grammaire,etc. identique à celui de l’agrégation externe.

Les épreuves

Les concours externe et interne de l’agrégation d’espagnol se composent de deux groupes d’épreuves : les épreuves écrites d’admissibilité et les épreuves orales d’admission.

Agrégation externe

  • Épreuves écrites d’admissibilité :
    • Composition en espagnol. Elle consiste en une dissertation à partir d’une citation portant sur une des questions au programme de littérature ou de civilisation. Sont évaluées dans le cadre de cette épreuve la maîtrise de la question au programme (des connaissances très précises sont exigées du candidat), la capacité à élaborer une réflexion personnelle argumentée sur le sujet, la capacité à structurer cette réflexion, ainsi que la capacité à rédiger dans un espagnol soutenu et adapté au sujet et au niveau du concours ;
    • Traduction. Cette épreuve est composée d’un thème et d’une version. Les deux textes proposés aux candidats reflètent la richesse et la diversité des littératures française et espagnole : diversité historique, diversité esthétique,...
      Généralement, le texte espagnol proposé dans le cadre de la version est un extrait d’une œuvre littéraire espagnole des XVI, XVII ou XVIIIe siècle. Il est attendu du candidat qu’il fasse preuve à travers sa traduction, d’une connaissance du contexte historique et littéraire lui permettant de saisir toute la portée de l’extrait, et d’une maîtrise de la langue espagnole tant moderne que classique (syntaxe, morphologie, lexique,…). Ces exigences doivent conduire le candidat à proposer une traduction fidèle à la lettre du texte espagnol, et faisant preuve d’un parfait maniement de la langue française.
      Les textes français proposés pour le thème sont en principe tirés d’œuvres littéraires françaises du XIXe ou du XXe siècle, exceptionnellement du XVIIIe siècle. Outre une bonne connaissance du contexte historique et culturel de l’extrait, le candidat doit faire preuve de sa maîtrise de la langue française, dans le but de saisir toutes les nuances de la pensée de l’auteur. Il lui est ensuite demandé de restituer dans un espagnol précis et fidèle le texte, ce qui nécessite de sa part la mobilisation de ses connaissances en langue castillane, le lexique choisi ainsi que la syntaxe, devant non seulement être conforme aux règles de la langue mais également refléter l’esprit et les subtilités du texte source en français. Les deux traductions font l’objet d’une notation commune depuis la session 2007. Auparavant, la version et le thème constituaient deux épreuves distinctes.
    • Composition en français. Elle consiste en une dissertation à partir d’une citation portant sur une des questions au programme de littérature ou de civilisation. Sont évaluées dans le cadre de cette épreuve la maîtrise de la question au programme (des connaissances très précises sont exigées du candidat), la capacité à élaborer une réflexion personnelle argumentée sur le sujet, la capacité à structurer cette réflexion, ainsi que la capacité à rédiger dans un français soutenu et approprié au degré d’exigences du concours.
Épreuve Durée Coefficient
Épreuves d’admissibilité - récapitulatif
1. Composition en espagnol 7h00 2
2. Traduction (thème et version) 6h00 3
3. Composition en français 7h00 2
  • Épreuves orales d’admission :
    • Explication en langue espagnole. Un extrait d’une des œuvres au programme de littérature est donné au candidat, qui doit, en espagnol, présenter aux examinateurs une explication précise et argumentée du texte.
    • Leçon. Cette épreuve, en espagnol (depuis 2007), est, selon l’avis de tous, l’épreuve reine de l’agrégation. Le candidat est tenu de présenter au jury une leçon sur un aspect particulier d’une des questions au programme (par exemple, à la session 2006 : « Le politique et le religieux dans l’empire de Charles Quint », ou encore « La subversion dans le Libro de Buen Amor »), en fondant son exposé en fonction d’une problématique et en mobilisant toutes ses connaissances et ses capacités de réflexion, la leçon n’étant pas la récitation d’un cours, mais bel et bien un travail de réflexion et d’argumentation sur un sujet donné.
    • Explication linguistique. Après avoir lu un fragment du texte fourni par le jury (et issu des œuvres au programme), le candidat doit justifier sa lecture en expliquant les phénomènes phonétiques les plus marquants (ce qui suppose, dans le cadre de l’étude d’un texte médiéval, de restituer oralement les phonèmes selon leur prononciation de l’époque), sans omettre les questions de graphie et de phonétique évolutive (expliquer l’évolution des phonèmes dans le temps). Viennent ensuite des explications sur des phénomènes sémantiques, morphologiques et morphosyntaxiques mis en lumière dans le texte. L’exposé se termine généralement par la traduction du fragment en début d’interrogation.
    • Explication en français. Il est demandé au candidat de présenter l’explication d’un texte extrait de l’œuvre au programme de l’option choisie au moment de l’inscription : catalan, latin ou portugais.
Épreuve Préparation Durée maximale Coefficient
Épreuves d’admission - récapitulatif
1. Explication en espagnol d’un texte issu
du programme de littérature, suivi d’un
entretien avec le jury
2h00 0h45
Explication : 0h30
Entretien : 0h15
3
2. Leçon en espagnol portant sur un aspect
d’une question du programme de littérature
ou de civilisation, suivie d’un entretien
avec le jury
5h00 0h45
Leçon : 0h30
Entretien : 0h15
3
3. Explication linguistique en français d’un
texte issu d’une des œuvres au programme
1h30 0h45
Explication : 0h30
entretien : 0h15
2
4. Explication en français d’un texte
extrait de l’œuvre au programme de l’option
choisie (catalan, latin ou portugais),
suivie d'un entretien avec le jury
1h00 0h45
Explication : 0h30
Entretien : 0h15
1

Agrégation interne

  • Épreuves écrites d’admissibilité :
    • Composition en espagnol. Elle consiste en une dissertation à partir d’une citation portant sur une des questions au programme de littérature ou de civilisation. Les qualités attendues du candidat sont les mêmes qu’à l’épreuve du même nom à l’agrégation externe.
    • Traduction. L’épreuve est à peu près identique à celle de l’agrégation externe, tout au moins en ce qui concerne ses objectifs et ses exigences. Les textes sont néanmoins plus brefs, et surtout, les candidats sont invités à justifier leur traduction sur un ou plusieurs segments désignés par le jury.
Épreuve Durée Coefficient
Épreuves d’admissibilité - récapitulatif
1. Composition en espagnol 7h00 1
2. Traduction (thème et version) 5h00 1
  • Épreuves orales d’admission :
    Elles se distinguent nettement des épreuves orales du concours externe, très universitaire, par leur dimension pédagogique, les candidats étant supposés avoir déjà enseigné.
    • Exposé de la préparation d’un cours. Prenant appui sur un dossier composé de documents de nature diverse, le candidat est invité à exposer en français la manière dont il entend faire cours à des élèves, selon les consignes du sujet.
    • Explication en espagnol. Le candidat admissible est tenu de présenter l’explication d’un texte issu du programme de littérature. L’exposé est suivi d’un thème oral improvisé, éventuellement agrémenté d’explications de faits de langue (portant sur la morphologie, la grammaire,…). L’entretien qui suit peut comprendre l’écoute d’un document audiovisuel, dont le candidat rend compte et discute avec le jury, en espagnol.
Épreuve Préparation Durée maximale Coefficient
Épreuves d’admission - récapitulatif
1. Exposé en français de la préparation
d’un cours, suivi d’un entretien avec
le jury
3h00 1h00
Exposé : 0h40
Entretien : 0h20
2
2. Explication en espagnol d’un texte
issu d’une des œuvres au programme
de littérature, accompagnée d’un thème oral
et d’explication de faits de langue,
puis suivie d’un entretien avec le jury
comprenant l’écoute puis le commentaire d’un
document audiovisuel
5h00 1h00
Explication et thème : 0h30
Entretien : 0h30
2

Déroulement d'une session

Préparation

La Sorbonne, dont des locaux sont utilisés par Paris IV, une des universités préparant à l'agrégation d'espagnol

La préparation des concours d'agrégation relève du monopole des universités, ainsi que des écoles normales supérieures. Les IUFM, qui délivrent les enseignements pour les concours du Capes et du Caplp d'espagnol, n'interviennent pas dans la préparation à l'agrégation. Toutefois, les services de formation continue du personnel des différents rectorats d'académie peuvent organiser pour leur personnel, des actions de formation destinées à préparer l'agrégation interne. Le Centre national d'enseignement à distance (CNED) prépare lui aussi aux concours d'agrégation d'espagnol.

Les cours destinés à préparer aux épreuves sont organisées dans les établissements en fonction du programme, qui est publié au bulletin officiel de l'éducation nationale au printemps précédant la session. Ils ont lieu de septembre à mars ou avril, date traditionnelle des épreuves écrites du concours interne et du concours externe, respectivement. Les candidats admissibles poursuivent leur formation jusqu'à la tenue des épreuves orales d'admission, qui ont lieu en juin et juillet.

Une fois les résultats connus, les lauréats sont affectés dans l'enseignement secondaire en qualité de stagiaires, pour une durée d'un an avant titularisation. L'agrégation offre en outre la possibilité pour les lauréats de solliciter un report de stage de un à trois ans, afin de préparer une thèse de doctorat.

Le jury

En raison de la qualité du concours d'agrégation, dont la préparation relève du monopole des universités (et également des ENS), le jury est toujours présidé par un professeur des universités, spécialiste de la discipline, et nommé pour quatre ans par le ministre de l’Éducation nationale. Le président sélectionne par la suite les membres du jury, au sein des corps de maîtres de conférences et de professeurs des universités. Il fait également appel à des professeurs agrégés de l’enseignement secondaire (enseignant souvent en CPGE), ainsi qu’à des personnels des corps d’inspection (Inspecteurs généraux et IA-IPR). Parmi la trentaine de membres que compte généralement le jury, le président désigne un vice-président ainsi qu’un secrétaire, qui composent avec lui le directoire du concours. La composition du jury prend effet à compter de la validation de celle-ci par le ministère.

Le rôle du jury est chargé :

  • d’élaborer le programme de chaque session, en concertation avec le jury du Capes d’espagnol (concours dont le programme reprend partiellement les questions de l’agrégation). Le programme d’une session est établi un an auparavant, puis officialisé à compter de sa publication au Bulletin officiel de l’Éducation nationale (BOEN). Les questions sont proposées par des enseignants universitaires, puis sélectionnées par le jury ;
  • de procéder à l’élaboration des sujets des épreuves écrites d’admissibilité et des épreuves orales d’admission ;
  • de corriger les copies des épreuves écrites d’admissibilité, en fonction d’un barème que le jury établit lui-même. Chaque devoir est corrigé par deux correcteurs, ce qui justifie l’absence d’annotation et de remarques sur la copie : un correcteur ne devant pas influencer l’autre ;
  • de fixer la barre d’admissibilité (note moyenne minimale exigée afin de pouvoir être autorisé à subir les épreuves orales d’admission) et de déclarer admissibles ou non les candidats à l’issue des épreuves écrites ;
  • de procéder aux interrogations, par commissions de trois examinateurs, lors des épreuves orales d’admission ;
  • de fixer la barre d’admission (note moyenne minimale exigée afin de pouvoir être déclaré admis ; si le jury juge insuffisant le niveau des candidats admissibles, il peut décider de ne pourvoir qu’une partie des postes offerts au concours) et de déclarer admis les candidats, en établissant une liste d’admission, sur la base d’un classement au mérite.
    La liste des candidats admis ne jouit cependant d’un caractère pleinement officiel qu’après le visa du ministre de l’Éducation nationale (ou d’un de ses représentants) et l’affichage public au siège de l'administration centrale à Paris. Par ailleurs, le ministre peut prononcer la radiation de la liste d'admission, et donc la perte du bénéfice du concours, d'un candidat qui, lors du contrôle a posteriori des pièces justificatives pour l’accès au corps des professeurs agrégés (conditions de diplômes, obligations au regard du service national, casier judiciaire,...) ne remplirait pas les conditions requises au regard de la réglementation.

Le jury étant un organe indépendant de l’autorité qui l’a désigné (dans le cas présent, le ministre de l’Éducation nationale), son appréciation ne peut être soumise à l’arbitrage d’un tiers. En vertu du principe de souveraineté des jurys, le jury n’est pas tenu de motiver ses notes et délibérations. Ses décisions ne sont pas susceptibles d’appel, sauf manquement à la réglementation qui régit son activité. Ses membres sont par ailleurs tenus au secret des délibérations (aussi bien pour ce qui concerne les débats, que les résultats tant que ceux-ci n’ont pas fait l’objet d’une publicité officielle).

Agrégés d'espagnol

Sources

Liens internes

Liens externes

  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « Agr%C3%A9gation d%27espagnol ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agregation d'espagnol de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agrégation d'espagnol — Les concours d agrégation (externe et interne) d espagnol sont organisés pour le recrutement des professeurs agrégés d espagnol. Sommaire 1 Histoire 2 Le programme 2.1 Agrégation externe 2.1.1 La …   Wikipédia en Français

  • Agrégation d'italien (France) — Dante (peint ici par Andrea del Castagno en 1450), auteur de la Divine Comédie et considéré pour cette raison comme le père de la littérature italienne, est régulièrement mis au programme de l agrégation d italien. L agrégation d italien est, en… …   Wikipédia en Français

  • CAPES d'espagnol — Le CAPES d espagnol est un certificat d aptitude à l enseignement de l espagnol dans les établissements scolaires du second degré (collèges et lycées) français. Les enseignants titulaires de ce certificat sont des fonctionnaires de l État, ayant… …   Wikipédia en Français

  • Agrégation de l'enseignement du second degré en France — Agrégation de l enseignement du second degré (France) Dans le système de l enseignement public français, les concours d’agrégation de l enseignement secondaire, ou par abus de language « les agrégations » [1], sont des concours servant… …   Wikipédia en Français

  • Agrégation de l'enseignement du second degré (France) — Dans le système de l enseignement public français, les concours d’agrégation[1] sont des concours servant au recrutement des professeurs agrégés de l enseignement du second degré[2],[3] Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Agregation de lettres modernes — Agrégation de lettres modernes Le concours d agrégation de lettres modernes est un concours public du ministère français de l Éducation nationale destiné à recruter des professeurs agrégés de l enseignement secondaire, qui enseigneront… …   Wikipédia en Français

  • Agrégation de lettres modernes — Les concours d agrégation (externe et interne) de lettres modernes sont organisés, avec les concours d agrégation de lettres classiques et de grammaire, pour le recrutement des professeurs agrégés enseignant le français et les langues anciennes… …   Wikipédia en Français

  • Concours de l'agrégation — Agrégation de l enseignement du second degré (France) Dans le système de l enseignement public français, les concours d’agrégation de l enseignement secondaire, ou par abus de language « les agrégations » [1], sont des concours servant… …   Wikipédia en Français

  • Concours de l'agrégation en France — Agrégation de l enseignement du second degré (France) Dans le système de l enseignement public français, les concours d’agrégation de l enseignement secondaire, ou par abus de language « les agrégations » [1], sont des concours servant… …   Wikipédia en Français

  • INDIENS D’AMÉRIQUE — Aux yeux de la plupart des gens, les Indiens d’Amérique du Nord sont des peuples d’un autre âge. On pense généralement que l’invasion de leurs terres par les colons d’origine européenne les a laissés au bord de l’anéantissement et qu’ils ne sont… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”