Agreg de maths

Agrégation de mathématiques

En France, l'agrégation de mathématiques est un concours national de recrutement de professeurs de mathématiques destinés à enseigner dans des collèges, des lycées ou dans l'enseignement supérieur et ouvert aux personnes titulaires d'une maîtrise, d'un diplôme d'ingénieur ou aux professeurs certifiés. L'agrégation de mathématiques est la seule agrégation sur le thème des mathématiques.

Sommaire

Inscription au concours

L'inscription au concours s'effectue en ligne. Un document justifiant du niveau d'études requis pour avoir le droit de passer le concours (diplôme de maîtrise, première année de master validée, etc.) doit être ensuite envoyé par la poste au service du concours, ainsi que pour les candidats que cela concerne une attestation de participation à la journée d'appel de préparation à la défense. Sans cela, la candidature est refusée.

Déroulement des épreuves

Le concours débute par une épreuve d'admissibilité, constituée de deux compositions écrites de 6 heures chacune, une de mathématiques générales et une d'analyse et probabilités, chacune portant sur un unique problème.

À l'issue des épreuves écrites, une barre d'admissibilité (sur 40) est fixée et seuls les candidats ayant obtenu (grâce à leurs deux notes sur 20) un total de points supérieur à la barre d'admissibilité sont déclarés admissibles et sont convoqués aux épreuves orales. Le concours se poursuit par trois épreuves orales (depuis la session de 2004, ces épreuves se sont déroulées au lycée Marcelin-Berthelot de Saint-Maur-des-Fossés). Depuis le concours 2006, quatre options sont offertes aux candidats, dont une option informatique, qui se distingue des trois autres.

À l'issue de toutes les épreuves, les candidats sont déclarés admis par ordre de mérite dans les limites des places offertes. Toutes les épreuves comptent, les cinq notes (deux écrits, trois oraux) sont sommées pour donner un total sur 100.

Options mathématiques

  • Les deux premières épreuves, analyse et algèbre, durent une heure avec une préparation de trois heures. L'objectif est de présenter une leçon choisie parmi un couplage tiré au hasard de deux intitulés. Il y a 50 leçons différentes en analyse et autant en algèbre, mais tous les couplages possibles ne sont pas proposés au tirage. Le candidat dispose d'une bibliothèque et peut utiliser ses propres références si elles sont autorisées.
  • La troisième épreuve est l'épreuve de modélisation. Cette épreuve dure aussi une heure, mais avec une préparation de quatre heures. Elle consiste en l'étude critique d'un court texte, décrivant un problème de modélisation. Le candidat doit illustrer ses propos par l'utilisation d'un logiciel de calcul formel ou numérique. Les trois options de mathématiques sont intitulées « Probabilités et statistiques », « Calcul scientifique », et « Algèbre et calcul formel ».

Option informatique

  • Pour l'option informatique, les deux épreuves de leçon portent respectivement l'une sur l'ensemble du programme des épreuves orales d'algèbre et d'analyse des épreuves des candidats ayant choisi une option mathématique, et l'autre sur le programme d'informatique spécifique à cette option, qui correspond à une formation de 250 heures au-delà du niveau de premier cycle universitaire. Le tirage de la leçon à présenter suit le même principe de couplage que l'option mathématique, à ceci près que l'épreuve de mathématiques regroupe l'algèbre et l'analyse et qu'ainsi les couplages laissent le choix entre algèbre ou analyse. La liste des leçons possibles d'informatique comporte 25 intitulés; seules 25 leçons d'algèbre et 25 d'analyse sont conservées de la liste des leçons des options mathématiques, en couvrant toujours la totalité du programme.
  • La troisième épreuve est une épreuve de texte intitulée « Analyse de système informatique ». Cette analyse doit être illustrée par l'utilisation d'un langage de programmation.

Évaluation et publication des résultats

Le jury est composé de professeurs des universités, de maîtres de conférence, de chercheurs et de professeurs de classe préparatoire scientifique.

La publication des résultats est en ligne.

Évolution historique du concours

Nombre de places ouvertes au concours

Année nombre de places
1984 128
1985 180
1986 188
1987 230
1988 295
1989 350
1990 390
1991 480
1992 484
1993 484
1994 484
1995 484
1996 484
1997 427
1998 400
1999 368
2000 300
2001 310
2002 320
2003 360
2004 321
2005 388
2006 290
2007 290
2008 252
2009 252

Liens externes

  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Agr%C3%A9gation de math%C3%A9matiques ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agreg de maths de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”