Felicien Marceau


Felicien Marceau

Félicien Marceau

Théâtre

Par catégories
Série théâtre

Personnalités

Acteur - Actrice
Metteur en scène
Décorateur
Dramaturge

Voir aussi

Pièce - Salle
Histoire - Genres
Festivals - Récompenses
Techniques

Le portail du théâtre
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marceau.

Félicien Marceau, de son vrai nom Louis Carette (né le 16 septembre 1913 à Kortenberg en Belgique), est un auteur dramatique, romancier et essayiste français d'origine belge, membre de l'Académie française.

Sommaire

Éléments de biographie

En 1914, ses parents sont pris en otages par les allemands occupants. Il fait ses études à Louvain, d'abord au collège de la Sainte-Trinité, puis à l'université de Louvain.

Nommé en 1936 à l'Institut national de radiodiffusion, il en donne sa démission en mai 1942. On lui tient rigueur après la guerre d'avoir travaillé à la radio sous l'occupant ; il doit s'exiler en Italie, puis en France où il prend un nouveau nom et adopte la nationalité française (voir ses mémoires, Les Années courtes.)

Pendant ses années belges, il publie quelques romans et un essai littéraire, mais sa vraie carrière littéraire débute à Paris. En 1953, à l'occasion de la publication de ses ravissantes nouvelles italiennes, En de secrètes noces, dès 1953, Thierry Maulnier remarque : " Une réflexion ironique, mais plus encore sereinement tendre, sur les hommes et leurs vies qu'ils tiennent serrées comme autant de poignées d'eau, sur leurs volontés et leur sort ; le coup d'œil du moraliste et celui du peintre, la connaissance des êtres et l'amour des paysages humains - voilà qui compose un ensemble où transparaît discrètement un homme et où s'impose un écrivain que l'on ne peut confondre avec aucun autre."

D'autres nouvelles, des romans denses et légers et un grand essai, désormais classique, sur Balzac (Balzac et son monde, 1955- 1970) viennent confirmer ce jugement - un jugement que résume Marcel Arland dans La Nouvelle Revue française pour qui Félicien Marceau est "un écrivain d'esprit et de talent" qui a "de l'aisance, du piquant, un humour légèrement pincé, un trait net qui précise le personnage, le limite, le pousse parfois à la caricature."

Au théâtre, Félicien Marceau a écrit une pièce qui a fait date, L’Œuf, montée par André Barsacq au Théâtre de l'Atelier en 1956. L’Œuf n'est pas une pièce avec "scènes à faire", mais un monologue illustré de saynètes, dont l'esprit s'apparente à celui du Flaubert du Dictionnaire des idées reçues.

Dans l'ensemble, que ce soit au roman ou au théâtre, l'œuvre de Félicien Marceau est composée d'histoires ou de scènes cocasses ou sérieuses (tour à tour ou simultanément), avec un humour sans cesse contenu, une gravité toujours contrôlée, mais aussi un mépris de l'effet facile, une délicatesse du trait et de la sensibilité peu communs. On est dans la lignée d'un Somerset Maugham, corrigé par l'humour noir d'un Marcel Aymé

Proche des Hussards, Félicien Marceau est lauréat de plusieurs prix littéraires dont le Prix Goncourt en 1969 pour son roman Creezy et le Prix littéraire Prince-Pierre-de-Monaco pour l'ensemble de son œuvre en 1974.

Il a été élu à l'Académie française le 27 novembre 1975, au fauteuil 21, succédant à Marcel Achard.

Œuvres

Période belge

  • 1942 - Cadavre exquis, roman.
  • 1942 - Le Péché de Complication, roman.
  • 1943 - Naissance de Minerve, essai.

Période française

  • 1948 - Chasseneuil, roman
  • 1949 - Casanova ou l'anti-Don Juan, essai
  • 1951 - Capri petite île, roman
  • 1951 - Chair et cuir, roman
  • 1951 - L'École des moroses, théâtre
  • 1952 - L'Homme du roi, roman, Prix de la Fondation Del Duca
  • 1953 - Bergère légère, roman
  • 1953 - En de secrètes noces, nouvelles.
  • 1954 - Caterina, théâtre, prix Pellman 1954.
  • 1955 - Les Élans du cœur, roman, Prix Interallié 1955.
  • 1956 - L’Œuf, théâtre, inspiré de Chair et cuir
  • 1957 - Les Belles natures, nouvelles
  • 1958 - La Bonne Soupe, théâtre
  • 1960 - L'Étouffe-Chrétien, théâtre
  • 1962 - Les Cailloux, théâtre, inspiré de Capri, petite île
  • 1964 - La Preuve par quatre, théâtre
  • 1965 - Madame Princesse, théâtre
  • 1966 - Un Jour, j'ai rencontré la vérité, théâtre
  • 1968 - Les Années courtes, mémoires
  • 1969 - Creezy, roman, Prix Goncourt 1969.
  • 1969 - Le Babour, théâtre
  • 1970- Balzac et son monde, Paris, Gallimard, collection Tel, édition revue et augmentée, 1986, 684 p. (ISBN 2070706974). essai
  • 1975 - Le Corps de mon ennemi, roman
  • 1977- Les Personnages de la Comédie humaine, Paris, Gallimard, 375 p. essai
  • 1984 - Appelez-moi mademoiselle, roman
  • 1987 - Les Passions partagées, roman
  • 1989 - Un Oiseau dans le ciel, roman
  • 1992 - Les Ingénus, nouvelles
  • 1993 - La Terrasse de Lucrezia, prix Jean Giono 1993
  • 1994 - Le Voyage de noce de Figaro
  • 1997 - La Grande fille, roman
  • 1998 - La Fille du pharaon, fables
  • 2000 - L'Affiche, roman

Notes et références

Films tirés de ses œuvres


Précédé par
Marcel Achard
Fauteuil 21 de l’Académie française
1975-
Suivi par
Membre actuel
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
Ce document provient de « F%C3%A9licien Marceau ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Felicien Marceau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Félicien Marceau — (b. 16 September 1913 in Kortenberg, Flemish Brabant) is a French author, novelist and essayist originally from Belgium. He was close to the Hussards right wing literary movement, itself close to the monarchist Action française . He received the… …   Wikipedia

  • Félicien Marceau — Pour les articles homonymes, voir Marceau. Félicien Marceau, de son vrai nom Louis Carette, né le 16 septembre 1913 à Kortenberg[1] en Belgique, est un auteur dramatique, romancier, scénariste et essayiste français d origine belge,… …   Wikipédia en Français

  • Marceau — Family name There are several people with the surname Marceau: Félicien Marceau, writer François Séverin Marceau Desgraviers, French general Gilles Marceau (born 1928), Canadian lawyer and politician Jean François Marceau, Canadian judoka Jewell… …   Wikipedia

  • Marceau — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Marceau.  Pour les articl …   Wikipédia en Français

  • marceau — (François Séverin Marceau Desgraviers, dit) (1769 1796) général français. Il vainquit les Vendéens (1793), les Austro Hollandais (1794), les Autrichiens (1795). Il mourut au combat. Marceau (Louis Carette, dit Félicien) (né en 1913) écrivain… …   Encyclopédie Universelle

  • Marceau —   [mar so],    1) Félicien, eigentlich Louis Carette [ka rɛt], französischer Schriftsteller belgischer Herkunft, * Kortenberg (bei Brüssel) 16. 9. 1913; war Rundfunkredakteur und lebte wegen des Vorwurfs der Kollaboration 1945 52 im Exil, dann in …   Universal-Lexikon

  • Marceau, Felicien — pseud. di Carette, Louis …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Andre Barsacq — André Barsacq Pour les articles homonymes, voir Barsacq. André Barsacq Naissance 5 février 1909 Théodosie Décès 3 février 1973 …   Wikipédia en Français

  • André Barsacq — Pour les articles homonymes, voir Barsacq. André Barsacq …   Wikipédia en Français

  • Jacques Noël (décorateur) — Pour les articles homonymes, voir Jacques Noël (homonymie). Jacques Noël, né à Ivry sur seine en 1924, et mort le 18 juillet 2011, était un décorateur français de théâtre. Sommaire 1 Biographie 2 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.