Agneau mystique

L'Agneau mystique (Van Eyck)

Gand : retable de l'Agneau mystique par Van Eyck.
Détail des décors paysagers

L'Agneau mystique est un polyptyque de l'adoration réalisé par les frères van Eyck et achevé en 1432. Conservé dans la cathédrale Saint-Bavon de Gand (Belgique), cette œuvre marque la naissance de la révolution artistique flamande, et constitue un véritable chef-d’œuvre de la peinture des primitifs flamands.

Commandé par Joost Vijdt, marguillier de l’église Saint-Jean de Gand (devenue depuis la cathédrale Saint-Bavon), le polyptyque est commencé par Hubert Van Eyck et terminé par Jan Van Eyck après la mort de son frère en 1426. L'ensemble, sans compter les cadres, mesure 3,75 × 2,60 m (en position fermée) et 3,75 × 5,20 m (ouvert). Ce retable a été placé le 6 mai 1432 sur l’autel de la chapelle du commanditaire, dans l’église Saint-Jean.

En 1934, deux panneaux du retable furent volés par un sacristain de l'église. L'un d'entre eux fut restitué par le voleur, mais il mourut avant de dire ou se trouvait le second, celui des « Juges intègres ». Il n'a jamais été retrouvé, mais une fidèle copie, réalisée par Jef Vanderveken, qui le remplace, est visible aujourd'hui ; c'est le premier panneau , en bas, à gauche, lorsque le polyptyque est en position ouverte.

Ce tableau est constitué de dix panneaux de bois de chêne et possède un programme iconographique complexe, s’appuyant pour une grande part sur le texte de l’Apocalypse selon saint Jean l’Évangéliste. Il traite de deux sujets bibliques distincts, selon que le retable est ouvert ou fermé.

Analyse de l'œuvre

L’épanouissement de la peinture flamande débute selon plusieurs historiens de l’art avec ce chef-d’œuvre. Pour l’apprécier pleinement, il convient de le contempler dans la chapelle de l’église Saint Bavon, à Gand.

Les érudits ont longuement cherché à interpréter cette œuvre. Ils y ont cherché en particulier l’interprétation des textes extraits du livre de l’Apocalypse, de la légende des saints, du Bréviaire Romain, de la littérature religieuse de l’époque. L’examen de ces thèses, dont aucune ne permet de conclure que les explications les plus simples.

Dans les panneaux de cette œuvre, on distingue les arbres des régions nordiques de ceux des pays méridionaux. L’admirateur de l’œuvre peut s'amuser à contempler de minuscules personnages qui se promènent sur une route serpentant à travers rochers et prairies, à identifier les essences de ces arbres composant ce décors à identifier le détail de leur feuillage, à examiner la minutieuse précision des édifices, des maisons, des cabanes.

Sur le volet des Juges Intègres de cette œuvre, l'artiste donne de la consistance aux touffes du feuillage et indique leur place dans le paysage. C’est comme si le peintre nous donnait envie de palper du regard les objets, à évaluer leur volume, à prendre conscience de leur poids, comme de leur apparence.

Liens internes

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail de la peinture Portail de la peinture

Ce document provient de « L%27Agneau mystique (Van Eyck) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agneau mystique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agneau mystique — ● Agneau mystique thème iconographique figurant un agneau tenant une croix, symbole du sacrifice eucharistique et rédempteur de Jésus Christ …   Encyclopédie Universelle

  • L'Agneau mystique (Van Eyck) — Gand : retable de l Agneau mystique par Van Eyck …   Wikipédia en Français

  • L'Agneau Mystique — (Van Eyck) Gand : retable de l Agneau mystique par Van Eyck …   Wikipédia en Français

  • L'Agneau mystique — (Van Eyck) Gand : retable de l Agneau mystique par Van Eyck …   Wikipédia en Français

  • L'agneau mystique — (Van Eyck) Gand : retable de l Agneau mystique par Van Eyck …   Wikipédia en Français

  • Retable de l'Agneau mystique — L Agneau mystique (Van Eyck) Gand : retable de l Agneau mystique par Van Eyck …   Wikipédia en Français

  • agneau — [ aɲo ], agnelle [ aɲɛl ] n. • agnel XIIe; bas lat. agnellus, agnella, dimin. de agnus 1 ♦ Petit de la brebis. L agnelle est un agneau femelle. Agneaux de lait, de boucherie. Hist. jud. Agneau pascal, que les juifs immolaient tous les ans, à… …   Encyclopédie Universelle

  • MYSTIQUE — À l’analyse que Freud avait faite de la religion dans L’Avenir d’une illusion (1926), Romain Rolland opposait une «sensation religieuse qui est toute différente des religions proprement dites»: «sensation de l’éternel», «sentiment océanique» qui… …   Encyclopédie Universelle

  • AGNEAU (SYMBOLISME DE L’) — AGNEAU SYMBOLISME DE L’ Il n’y a guère lieu de distinguer entre les termes «moutons», «brebis» et «agneaux», qui traduisent presque au hasard, en grec et en latin, les nombreux mots hébreux désignant le bétail ovin. De même, la présence d’un… …   Encyclopédie Universelle

  • agneau — (a gnô), s. m. AGNELLE (a gnè l ), s. f. 1°   Petit d une brebis. L agneau et l agnelle. 2°   Viande de boucherie, chair d un agneau. Cet agneau est fort tendre. Côtelette d agneau. 3°   Agneau pascal, l agneau que les Juifs mangeaient à la fête… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”