Faculté de droit, sciences politiques et sociales de l'université de Paris-XIII

Université Paris 13

Université de Paris Nord (Paris 13)
ParisXIII.Nord logo.PNG
Informations
Fondation 1er janvier 1971
Type Université publique
Budget 62,7 Millions d'euros (2009)[1]
Localisation Villetaneuse, France
Campus Villetaneuse, Bobigny, Saint-Denis
Régime linguistique français
Président Jean-Loup Salzmann
Enseignants 1 181
Étudiants 20 237 étudiants (2008-2009)[2]
Premier cycle 11 521 étudiants (2004)
Deuxième cycle 6 683 étudiants (2004)
Troisième cycle 3 667 étudiants (2004)
Affiliation Académie de Créteil
Site web univ-paris13.fr

L'université Paris 13[3], ou université Paris-Nord, est l'une des treize universités qui ont succédé à l'université de Paris le 1er janvier 1971.

Pour l'année universitaire 2008-2009, elle comptait 20 237 étudiants sur ses 3 campus :

Un quart des inscrits sont en formation continue et ont entre 30 et 55 ans[4].

Ses étudiants habitent la Seine-Saint-Denis (33 %), le Val-d'Oise (22 %), Paris (11 %) et le reste de la France.

Réellement pluridisciplinaire, l'UP13 est un pôle majeur d'enseignement et de recherche au nord de Paris.

Elle est présidée par Jean-Loup Salzmann.

Sommaire

Histoire

L'université de Paris XIII résulte de la volonté de l'université de Paris, au début des années 1960, d'ouvrir une troisième faculté des sciences à Villetaneuse. En septembre 1969 est ainsi créé à Saint-Denis un centre universitaire à vocation scientifique avec statut de faculté au sein de l'université de Paris, dénommé "Centre universitaire Saint-Denis - Villetaneuse". En 1970 est décidée la division de l'université de Paris en 13 entités, et Villetaneuse accueille ainsi l'université de Paris XIII. La nouvelle université est conçue par les architectes Fainsilber et Anspach dans le cadre de la rénovation de la commune de Villetaneuse. La première étape de la réalisation est la construction du Centre littéraire et juridique, prévu pour recevoir environ 5 000 étudiants. Un premier bâtiment, terminé en octobre 1970, permet d'assurer la rentrée universitaire au mois de décembre et d'accueillir 1 500 étudiants de première année de droit, sciences économiques, lettres et sciences humaines. En 1972, l'université de Paris XIII comprend ainsi deux bibliothèques, la Bibliothèque du centre universitaire de Saint-Denis et la Bibliothèque du centre universitaire de Villetaneuse.

En 1980, l'université de Paris VIII s'installe à quelques centaines de mètres de Paris 13 (2 700 m, pour être précis). Créée à Vincennes en 1969, Paris 8 vient alors de subir un déménagement forcé, après avoir vu son site rasé en un seul été, et n'avait pas trouvé d'autre site pour l'accueillir.

Structure

L'université de Paris XIII comprend neuf composantes.

Fichier:VILLETANEUSE Forum de l'université PXIII.JPG
Le forum du campus de Villetaneuse
Campus de Villetaneuse
Train : Gare d'Épinay - Villetaneuse [T][H] (à deux stations de la gare du Nord; un train toutes les 7 minutes)
(BUS) RATP 156 254 256 354 356
  • Bibliothèque universitaire
Campus de Saint-Denis
Métro : « Basilique de Saint-Denis » (M)(13)
Tramway : Station « Marché de Saint-Denis » (T)(1)
Campus de Bobigny
Métro : Fort d'Aubervilliers (M)(7)
Tramway : Hôpital Avicenne (T)(1)

Lettres, sciences de l'homme et des sociétés

Enseignement (en lettres, sciences de l'homme et des sociétés)

L'unité de formation et de recherche des lettres, sciences de l'homme et des sociétés possède sept départements et dix laboratoires de recherche. Elle compte 3 840 étudiants (2004-2005) dont 2322 préparant une des 16 licences, 845 préparant un des 17 masters et 183 préparant un doctorat.

Recherche (en lettres, sciences de l'homme et des sociétés)

Sciences de la communication

Enseignement (en sciences de la communication)

L'université de Paris 13 fait figure de référence en termes de recherche et d'enseignement en Sciences de l'information et de la communication. Y sont notamment rattachés le Laboratoire des Sciences de l'information et de la communication (LabSic), dirigé par Pierre Moeglin, ainsi que des formations prestigieuses telle le Master "Politiques éditoriales" (anciennement surnommé "DESS de Villetaneuse") dans lequel enseignent Bertrand Legendre, Corine Abensour, Luc Pinhas ou Benoît Berthou.

Recherche (en sciences de la communication)

Droit, sciences politique et sociales

Enseignement (en droit, sciences politique et sociales)

L'unité de formation et de recherche de Droit, sciences politique et sociales, placé sous l'autorité du doyen Robert Étien compte environ 4 000 étudiants, 100 enseignants et 24 personnels administratifs, et est située sur le campus de Villetaneuse.

L'UFR prépare à des diplômes :

  • de capacité en droit,
  • des licences (droit, administration économique et sociale, sociologie politique, administration publique)
  • des maîtrises (droit public, droit privé, politique et action publique, relations et échanges internationaux)
  • des masters
    • professionnels (Contentieux, Droit social et du travail et gestion des ressources humaines, Relations et échanges internationaux, spécialités "affaires et commerce international avec les pays émergents" et "études stratégiques", Politique et action publique, spécialités "conduire et évaluer les politiques publiques" et "conseil aux collectivités territoriales"
    • recherche (Droit des affaires, Droit public, spécialité droit public général, Droit européen et international, spécialités "droit économique européen et international" et "droit fiscal européen et international")
  • des doctorats

Recherche (en droit, sciences politique et sociales)

L'UFR comprend un Institut d'études judiciaires et son école doctorale, ainsi que trois laboratoires de recherche :

  • le Centre d’études et de recherches administratives et politiques, spécialisé en droit public,
  • le Centre de droit international,
  • l’Institut de recherche en droit des affaires qui concerne le droit des affaires national, européen et international.


Sciences économiques et gestion

Enseignement (en sciences économiques et gestion)

Présentation du Parcours Licence Economie et Gestion. Une première et une deuxième année (L1 et L2) axées sur un tronc commun. Des Unités d’Enseignements (UE) ciblées en Économie, Gestion, Mathématiques et Statistiques. Une Unité Transversale comprenant de l’Anglais, Conférences de méthode, Projet Professionnel. Un parcours particulier : La Licence mention MIEF (Mathématiques, Informatique appliquées à L’Économie et à la Finance).

Un choix de parcours en fin de L2 avec 3 possibilités : Un L3 Économie des marchés et de la Finance Internationale; Un L3 Sciences de Gestion; Un L3 Management de la Banque et de l’Assurance (accès sur concours).

Présentation des différents Masters de l’UFR de Sciences Économiques et de Gestion

M1: Mention Économie de la firme et des Marchés; Économie et Finance Internationales; Sciences de Gestion; Management Comptable Audit et Contrôle; Management de la Banque et de l’Assurance (Formation Initiale et Apprentissage); Modélisation de l’Économie et de la Finance Internationales

M2 Recherche: Organisation Industrielle, Innovations et Stratégies Internationales; Économie Internationale et Régulation M2 Professionnel: Conseil en Entreprise; Management de la Propriété Intellectuelle; Banque Finance Gestion des Risques (Formation Initiale et en Apprentissage); Gestion des Entreprises et des Organisations avec trois options : Marketing, Finance, Management du Tourisme Culturel; Management comptable Audit et Contrôle; Management de la Banque et de l’Assurance (Formation Initiale et en Apprentissage); Management de l’Entreprise Européenne, option: Stratégie de la Banque Coopérative Européenne; Modélisation de l’Économie et de la Finance Internationale

Recherche (en sciences économiques et gestion)

Le CEPN (Centre d'économie de l'université de Paris-Nord), une Unité mixte de recherche (UMR 7115), associée au CNRS depuis janvier 2000, est dirigée par Donatella GATTI depuis 2008.

Sciences, technologie et santé avec l'Institut Galilée

L'Institut Galilée, l'institut scientifique et polytechnique, a été créé en 1991 comme institut interne de l'université Paris 13 par la réunion de l'ancienne unité de formation et de recherche dite « Centre scientifique et polytechnique » et les deux filières d'ingénieurs de l'époque (matériaux et télécommunications). Deux filières d'ingénieurs s'y sont ensuite ajoutées: ingénierie logicielle, et mathématiques appliquées et calcul scientifique.

L'Institut Galilée est consacré à la formation et à la recherche en mathématiques, physique, chimie et informatique.

Il propose la préparation des diplômes suivants:

  • 6 mentions de licence : Mathématiques; Electronique; Informatique; Physique-chimie; Mathématiques et informatique appliquées à l'économie et à la finance ; sciences et communication
Fichier:LogoIG.jpg
Institut Galilée
Fichier:LogoSupG.jpg
Sup Galilée
  • 6 mentions de master (9 spécialités) dans les mentions : Physique et applications, Physico-chimie procédés environnement, Mathématiques et informatique, Informatique, Image et réseaux, Chimie, ingénierie de la santé, biomatériaux
  • doctorat de physique, mathématiques, chimie ou encore informatique

L'Institut Galilée propose en outre la préparation au concours du CAPES et au concours d'agrégation de mathématiques.


L’Institut Galilée a également son école d’ingénieur : Ingénieurs Sup Galilée, cette école se prépare en trois ans après un bac+2 ; ou en 5 ans après une classe préparatoire appelé cycle préparatoire ingénieur intégré.

Cette grande école d’ingénieur propose 5 spécialités : Télécommunications et réseaux, Mathématiques appliquées et calcul scientifique, Informatique, Systèmes de mesures, électronique et capteurs (Mesures et contrôles qualité), Energétique. Elles ont pour objectif de donner à l’étudiant une base solide de connaissances qui en fera un ingénieur efficace et capable de s’adapter aux évolutions technologiques.


L'Institut Galilée comptait quelque 1700 inscriptions pour l'année universitaire 2007/2008.

Recherche (en sciences et techniques)

Plusieurs laboratoires de recherche sont rattachés à l'Institut Galilée :

  • le laboratoire d'éthologie expérimentale et comparée (LEEC)
  • le laboratoire analyse, géométrie et applications (Laga)
  • le laboratoire physique des lasers (LPL)
  • le laboratoire bio-ingénierie de polymères cardiovasculaires (LBPC)
  • le laboratoire de biomatériaux et polymères de spécialité (LBPS)
  • le laboratoire d'informatique de Paris Nord (LIPN, UMR CNRS 7030, créé en 1986).
  • le laboratoire de traitement et transport de l'information (L2TI)
  • le laboratoire d'ingénierie des matériaux et des hautes pressions (LIMHP)
  • le laboratoire des propriétés mécaniques et thermodynamiques des matériaux (LPMTM)
  • Chimie, structures et propriétés de biomatériaux et d’agents thérapeutiques (CSPBAT)

Santé, médecine et biologie humaine

L'unité de formation et de recherche de santé, médecine et biologie humaine, dite « Léonard de Vinci » est implantée, en partie, sur la friche industrielle du célèbre journal d'avant-guerre L'Illustration, subissant actuellement de gros travaux de restauration en vue d'accueillir les étudiants. Elle se présente comme un campus. Le bâtiment principal contenant entre autres le grand amphithéâtre Montaigne et la bibliothèque, date des années 1970.

Le bâtiment de l'Illustration contient l'IUT et sa bibliothèque ainsi qu'une grande partie de l'UFR de médecine, une cafétéria, un gymnase et des bureaux de l'administration. C'est de loin le plus récent car aménagé sur le site d'une ancienne imprimerie. Il abrite le plus grand amphithéâtre de la l'UFR ( amphi R 600 ).

La restauration est assurée par une cantine gérée par le CROUS, et de deux cafétérias. Plusieurs parkings sont disponibles pour les étudiants et le personnel.

Enseignement (en santé, médecine et biologie humaine)

Premier établissement d'enseignement supérieur en France à vocation expérimentale dans le domaine de la santé et de la médecine[5], l'unité de formation et de recherche "Léonard de Vinci" propose des formations dans quatre filières :

  • la filière médicale
  • la filière en sciences de la vie
  • la filière en sciences sanitaires et sociales
  • la filière en sciences et techniques des activités physiques et sportives ( STAPS )

Il est situé à Bobigny, dans le département de Seine-Saint-Denis.

Le doyen de l'UFR est le Pr Jean-Luc Dumas, médecin radiologue et professeur d'anatomie.


1. Historique

C'est un pôle universitaire atypique à plusieurs niveaux. Cette UFR est la plus jeune de toutes les facultés de médecine puisqu'elle a été créée en 1968 lors de l'éclatement de l'université de Paris en une dizaine de pôles. Elle dépend de l'université Paris XIII dont le siège est à Villetaneuse Elle fut fondée par plusieurs médecins, principalement Pierre Cornillot, biologiste [6].

Leurs motivations étaient diverses : lutter contre le dogmatisme de la médecine classique occidentale et l'usage à outrance des médicaments, dégoût devant une médecine qui à force de technologie s'éloigne de plus en plus du patient, lassitude devant le mépris affiché des autres professeurs de médecine envers les médecines douces : acupuncture, homéopathie, médecine chinoise, etc.[7]

Ils ont donc commencé à organiser un cursus de médecine avec les moyens du bord, rencontrant du coup une certaine opposition de la part du milieu médical et pas mal de difficultés matérielles.[réf. nécessaire] Ce n'est qu'au cours des années 1970 que le cursus a été reconnu par le Ministère de l'Enseignement Supérieur français. Il est intéressant de noter que c'est un cas unique en France où une faculté de médecine a été créée de toutes pièces et quasiment du jour au lendemain. Du fait de sa situation géographique en Seine St Denis, elle accueille une large part d'étudiants issues de l'immigration.

Les cours ont désormais lieu dans de nouveaux locaux récemment rénovés : le site de l'Illustration, ancienne friche industrielle datant des années 30. Outre un amphithéâtre de 600 places, on y trouve un gymnase flambant neuf et le plus haut mur d'escalade du Nord de l'Ile de France.


2. Un pôle pluridisciplinaire

Contrairement aux autres facultés de médecine, il y a plusieurs filières d'étude qui se côtoient pour partager le campus ( étudiants en médecine, biologie, sciences sociales et STAPS ) alors que la totalité des autres facultés de médecine en France sont monodisciplinaires. Le campus est aussi un lieu de recherche puisqu'il abrite plusieurs unités duCNRS et de l'INSERM, dont certaines sont impliquées dans le recherche contre le VIH. Une des spécialités en recherche est la santé publique en liaison avec l'EHESS au sein du campus Condorcet.

Une des particularités de cette faculté est de proposer, en plus du cursus classique de médecine, des diplômes d'acupuncture et d'autres médecines douces.[8]

Par choix explicite, cette faculté favorise les réorientations des professionnels de la santé vers le cursus médical.


3. Une faculté expérimentale

Le cursus médical est long, au minimum 10 ans d'étude et il est difficile de le réformer. Cette UFR a un statut de faculté expérimentale, au même titre que l'université Paris VIII. [9] Les innovations issues de cette faculté on souvent été reprises par les autres UFR médicales. Par exemple l'introduction de l'enseignement de sciences humaines et sociales dans les années 1970, initiative reprise par l'ensemble des autres facultés.[réf. nécessaire] Il reste de très nombreuses originalités telles que la place importante donnée aux sciences humaines, l'obligation faites aux étudiants de choisir en plus d'un tronc commun "médical" des options telles que les Sciences de la Vie, les Sciences Sanitaires et Sociales ou la Psychologie. Cette dernière particularité permet aux étudiants ayant échoué à l'examen de fin de première année de poursuivre leurs études dans la filière de leur choix.


4. Les hôpitaux

Le cursus suit le schéma classique des Études de médecine en France. Les étudiants hospitaliers, appelés Externes doivent suivre des stages hospitaliers durant leur scolarité. Les hôpitaux concernés sont quasiment tous situés en Seine St Denis et dépendent pour la plupart de l'AP-HP:

5. Critiques

Le niveau général de la faculté de médecine de Bobigny est depuis peu de temps une source de critiques. En effet Bobigny est souvent classée dernière aux ECN, anciennement Concours de l'Internat , sur les 23 facultés en France. [10]

De nombreux étudiants se plaignent de la qualité de l'enseignement et du manque d'investissement globale des PU-PH dans leur formation. Cependant, depuis quelques mois, une dynamique nouvelle est instaurée et de plus en plus d'étudiants investissent sur leur travail personnel, seul gage de réussite.

Bobigny traîne une réputation de faculté dédiée à la formation exclusive de médecins généralistes, pour qui une bonne place aux ECN n'est pas du tout nécessaire, contrairement aux étudiants visant une spécialité médicale ou chirurgicale.[11]

Le CHU de Paris XIII : l'Hôpital Avicenne

Recherche (en santé, médecine et biologie humaine)

  • Laboratoire d'éthologie expérimentale et comparée
  • Laboratoire de biophysique moléculaire, cellulaire et tissulaire (UMR CNRS)
  • Centre d'économie de l'université de Paris Nord (CEPN, UMR 71-15 du CNRS)
  • Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les enjeux Sociaux (UMR CNRS-INSERM-EHESS-UP13)
  • Anthropologie, Droit, Economie, Epidémiologie, Sociologie
  • Unité de recherche clinique et thérapeutique (équipe d'accueil)
  • Agents transmissibles et hôtes, signalisation cellulaire et oncogenèse (équipe d'accueil)
  • Laboratoire de recherche en pédagogie de la santé (équipe d'accueil)
  • Laboratoire d’informatique médicale et bio-informatique (équipe d'accueil) et EPML CNRS « IA-Puces »
  • Laboratoire réponses cellulaire et fonctionnelles à l’hypoxie (équipe d'accueil)
  • Equipe biothérapie : bénéfices et risques (équipe d'accueil)
  • Centre de recherches et d’ingénierie des sciences et techniques de l’audition et du langage
  • Groupe de recherche en anesthésie, réanimation et urgences
  • Groupe de recherche en immunopathologie et immuno-intervention (équipe d'accueil)
  • Équipe ciblage et imagerie fonctionnels de la progression tumorale (équipe d'accueil)
  • Laboratoire de nutrition UREN (UMR INSERM)
  • Laboratoire de biochimie des protéines et protéomique

Association des étudiants en médecine de Bobigny

L'Association des étudiants en médecine de Bobigny (en abrégé AEMB) est une association loi 1901. Elle est affiliée à l'ANEMF, son but est de proposer des services aux étudiants de l'UFR SMBH tel que les cours, les annales de concours et d'examen, des réductions sur les livres, sur le matériel médical, ... L'association mène aussi d'importantes actions de santé publique au sein de l'université comme le Téléthon. Son rôle est également, par l'intermédiaire d'élus étudiants, de défendre les étudiants et tenter d'améliorer les conditions d'enseignement et de travail des étudiants au sein du Conseil de gestion de l'UFR, mais aussi au sein des conseils centraux de l'université et au sein du Conseil d'administration de CROUS de Créteil. L'AEMB organise aussi des soirées étudiantes.

A noter l'existence d'autres associations étudiantes :

  • ASIEMBO: association visant à organiser des actions humanitaires en Afrique et en Asie du Sud Est.
  • Les Faluchards de Bobigny : étudiants en médecine appartenant à la confrérie de la Faluche, dont l'objet est de faire la fête durant des soirées arrosées, tout en respectant le " code d'honneur de la Faluche ". Les faluchards participent aussi au Critérium Médecine, qui est un séjour au ski réunissant des centaines d'étudiants en médecine, organisé chaque année par une fac différente, et dans une station différente.

Institut universitaire de technologie de Villetaneuse

L'IUT de Villetaneuse forme 1400 étudiants au sein de cinq départements:

  • Carrières juridiques
  • Informatique
  • Gestion des entreprises et des administrations
  • Génie électrique et informatique industrielle
  • Réseaux et télécommunications

et son Centre de Formation Continue accueille chaque année 200 adultes en formation.

Institut universitaire de technologie de Paris XIII (Saint-Denis)

L'IUT de Saint-Denis a été créé en 1968[12]. Il compte actuellement huit département d'enseignement (entre parenthèses, leur date de création):

  • Gestion des entreprises et des administrations (1969)
  • Techniques de commercialisation (1969)
  • Mesures Physiques (1970)
  • Génie mécanique et productique (1973)
  • Hygiène, sécurité, environnement (1974)
  • Génie industriel et maintenance (1981)

Institut universitaire de technologie de Bobigny

L'IUT de Bobigny est installé dans le magnifique bâtiment de l'ancienne imprimerie de l'Illustration réhabilité par l'architecte Paul Chemetov. Il est devenu en 2001 une composante à part entière de l'université. Il assure la formation technologique dans trois départements: carrières sociales, gestion des entreprises et des administrations, et services et réseaux de communication. Il compte près de 800 étudiants

Tour de L'Illustration, siège de l'IUT de Bobigny de Paris XIII

Il propose ainsi la préparation des diplômes suivants:

  • 3 diplômes universitaires de technologie en: carrières sociales, gestion des entreprises et des administrations, services et réseaux de communication.
  • 5 licences professionnelles en: activités et techniques de communication, management des organisations, intervention sociale, activités et techniques de communication, intervention sociale.
  • 2 diplômes d'université, l'un en maintenance et administration de réseaux, l'autre en études technologiques internationales.

L'IUT de Bobigny prépare également au diplôme d'État d'assistant de service social et au diplôme d'État relatif aux fonctions d'animation.

Personnalités

Enseignants

Voir la catégorie Catégorie:Enseignant de l'université Paris XIII

Anciens étudiants

Écoles doctorales

L’université Paris Nord compte 32 laboratoires de recherche regroupés au sein de deux écoles doctorales, Galilée et Erasme.

L’école doctorale Galilée regroupe 15 laboratoires spécialisés dans dans les disciplines : mathématiques, physique, chimie, biologie et santé, informatique et sciences de l’ingénieur. 190 doctorants y sont accueillis, avec 40 à 45 nouveaux inscrits par an, dont la moitié provenant d'autres établissements tels que l'école polytechnique ou les écoles normales supérieures. En moyenne, 35 thèses y sont soutenues chaque année.

L’école doctorale Erasme en sciences humaines et sociales succède au 1er janvier 2007 à deux écoles préexistantes. Ses 16 laboratoires s'intéressant aux champs « Economie, société, industrie et culture » et « Sujets, codes, cultures, espaces et sociétés » regroupent 96 directeurs de thèses pour 510 doctorants inscrits et une moyenne de 50 thèses soutenues par an.

Représentation étudiante aux conseils universitaires

Les élections universitaires des 18 et 19 février 2008 ont données les résultats suivants :

Conseil CA CS CEVU
UNEF 2 1 5
AEMB-FAGE 1 1 3
L'Ouverture 1 - 3
Avenir 1 - 2
Doctorants de Galilée - 2 -
Alternative Étudiante - - 1
UNI - - 1
Résistance culturelle et AFEPCOP - - 1

Voir également

Articles connexes

Liens externes

Vues satellite

Sources, notes et références

  1. Guide Université Paris 13 (2009-2010)
  2. Guide Université Paris 13 (2009-2010)
  3. selon le décret du 17 décembre 1970 portant érection d'universités et instituts nationaux polytechniques en établissements publics à caractère scientifique et culturel
  4. Source : Bulletin 13 - L'info à Paris 13 N°56 - Novembre 2006
  5. http://www-smbh.univ-paris13.fr/smbh/present/present_.html
  6. http://www.jacques-benveniste.org/index.php/russian/Pr-Pierre-Cornillot.html
  7. http://microsteo.over-blog.net/article-20898157.html
  8. http://www-smbh.univ-paris13.fr/smbh/enseig/enseig_diu_du/choidunat_.html
  9. Université Paris VIII
  10. http://www.anemf.org/Classement-des-facultes-aux-ECN.html
  11. http://www.letudiant.fr/etudes/fac/comment-reussir-medecine/classement-a-lecn-les-cles-pour-comprendre.html
  12. décret du 9 juillet 1968
  • Portail de la Seine-Saint-Denis Portail de la Seine-Saint-Denis
  • Portail de l’Île-de-France Portail de l’Île-de-France
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Universit%C3%A9 Paris 13 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Faculté de droit, sciences politiques et sociales de l'université de Paris-XIII de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • UFR de droit, sciences politiques et sociales (Université Paris XIII) — Université Paris 13 Université de Paris Nord (Paris 13) Informations Fondation 1er janvier 1971 Type Université publique Budget 62,7 Millions d euros (2009) …   Wikipédia en Français

  • Université de Paris XIII — Université Paris 13 Université de Paris Nord (Paris 13) Informations Fondation 1er janvier 1971 Type Université publique Budget 62,7 Millions d euros (2009) …   Wikipédia en Français

  • Unité de formation et de recherche Léonard de Vinci de l'Université de Paris XIII — Université Paris 13 Université de Paris Nord (Paris 13) Informations Fondation 1er janvier 1971 Type Université publique Budget 62,7 Millions d euros (2009) …   Wikipédia en Français

  • Université de Paris II — Université Paris II Le bâtiment principal près de la place du Panthéon Université Panthéon Assas (Paris II) …   Wikipédia en Français

  • Université de Paris II - Panthéon-Assas — Université Paris II Le bâtiment principal près de la place du Panthéon Université Panthéon Assas (Paris II) …   Wikipédia en Français

  • Université de Paris II Panthéon-Assas — Université Paris II Le bâtiment principal près de la place du Panthéon Université Panthéon Assas (Paris II) …   Wikipédia en Français

  • Université Paris-XIII — Université Paris 13 Informations Fondation 1er janvier 1971 Type Universi …   Wikipédia en Français

  • Paris XIII — Université Paris 13 Université de Paris Nord (Paris 13) Informations Fondation 1er janvier 1971 Type Université publique Budget 62,7 Millions d euros (2009) …   Wikipédia en Français

  • Universite Paris XIII — Université Paris 13 Université de Paris Nord (Paris 13) Informations Fondation 1er janvier 1971 Type Université publique Budget 62,7 Millions d euros (2009) …   Wikipédia en Français

  • Université Paris XIII — Université Paris 13 Université de Paris Nord (Paris 13) Informations Fondation 1er janvier 1971 Type Université publique Budget 62,7 Millions d euros (2009) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”