Agglomeration lilloise

Lille Métropole Communauté urbaine

Lille Métropole
Logo de Lille Métropole
Administration
Pays France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Forme d'intercommunalité Communauté urbaine
Date de création 22 décembre 1967
Président Martine Aubry
Budget 1 441 millions € (2006)
Site internet http://www.lillemetropole.fr/
Siège Lille
Statistiques
Superficie 611,45 km²
Population 1 107 861 hab. (2006)
Densité 1 812 hab./km²
Subdivisions
Communes 85
CARTEL~1.png

Lille Métropole Communauté urbaine, également connue sous le sigle LMCU, est une structure intercommunale française, située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais.

Sommaire

Histoire

La communauté urbaine a été créée en 1967. Son premier président fut le maire de Lille Augustin Laurent.

Elle regroupait alors 89 communes[1]. Son périmètre n'a pas changé depuis, mais le nombre des communes a été ramené à 85 :

Le 13 décembre 1996 la Communauté urbaine de Lille change de nom pour Lille Métropole Communauté urbaine.

Le 18 avril 2008 Martine Aubry est élue présidente de la communauté urbaine avec une majorité de 134 voix, devançant Marc-Philippe Daubresse qui obtient 32 voix [2].

Les grands travaux

  • 1971 : la communauté urbaine de Lille lance un concours international pour équiper l'agglomération d'un nouveau système de transport en commun.

Le projet VAL de Matra est retenu en 1973, fruit de la volonté politique communautaire le métro est inauguré par François Mitterrand le 25 avril 1983.

Administration

Liste des présidents successifs
Période Identité Parti Qualité
1967- 1971 Augustin Laurent Député, maire de Lille, Ministre des Postes
1971- 1989 Arthur Notebart PS Député-maire de Lomme
1989 - 2008 Pierre Mauroy PS Sénateur, ancien maire de Lille et ancien Premier ministre
2008 - à ce jour Martine Aubry PS Maire de Lille

Fonctionnement

Le conseil communautaire est composé de 170 membres désignés par les conseils municipaux respectifs au prorata de la population.

Exécutif

En 2008 Martine Aubry assure la présidence de l'intercommunalitée avec 10 premiers vice-présidents et 22 vice-présidents.

En 2001 le bureau comptait 43 vice-présidents de diverses familles politiques : socialistes et apparentés (16), Métropole passions communes (10), Union pour la métropole (6), UDF et apparentés (4), Verts (2), communiste, républicain et citoyen (2), Actions et projets pour la métropole (2)[3].
La Communauté urbaine comportait également onze commissions thématiques qui sont chacune dirigée par un vice-président.

Le président est membre de droit de toutes les commissions. Celles-ci ont un rôle consultatif et une durée identique aux mandats des élus communautaires.

Groupes politiques

En 2008, le conseil communautaire compte huit groupes[4] :

Socialiste, radical citoyen et personnalités (56 élus) présidé par Alain Cacheux ;
Métropole Passions Communes (41 élus) présidé par Henri Segard ;
Métropole Communes Unies (29 élus) présidé par Marc-Philippe Daubresse ;
Actions et Projets pour la Métropole (APM) (10 élus) présidé par Rudy Elegeest;
Communiste, républicain et citoyen (9 élus) présidé par Bernard Debreu ;
Les Verts (9 élus) présidé par Slimane Tir ;
Mouvement Démocrate Eurométropole (9 élus) présidé par Olivier Henno ;
Rassemblement Citoyen (7 élus) précidé par Faustin Aïssi.

Composition

Agglomération à 60 % rurale, Lille Métropole a pour originalité de s’articuler autour de plusieurs villes, Lille, Roubaix, Tourcoing et Villeneuve-d’Ascq.

Lille Métropole se compose de 85 communes. Elle est la plus importante en nombre de communes fédérées des communautés urbaines françaises. Elle est cependant moins peuplée que la communauté urbaine de Lyon qui en regroupe 57.

Démographie

Évolution démographique
1982
1990
1999
2006
1 047 603 1 067 345 1 091 438 1 107 861
Nombre retenu à partir de 1982 : Population sans doubles comptes, puis population municipale à partir de 2006

Compétences

Les compétences obligatoires concernent deux domaines d’intervention :

  • L’aménagement
Les chartes intercommunales de développement d’urbanisme
Les schémas directeurs (SCOT, Schémas de secteur...)
Les documents d’urbanisme (PLU...)
Les programmes locaux de l’habitat
L’action foncière
La création et l’équipement de zones d’habitations, de rénovation ou réhabilitation urbaine, de zones industrielles, artisanales ou portuaires.
La construction, l’aménagement et l’entretien d’écoles maternelles et primaires dans les zone d'aménagement concerté.
  • Les services publics
Les transports urbains (métro, tramway, bus)
Les services de logements et organismes de HLM
La voirie
La signalisation
Les parcs de stationnement
L’eau, l’assainissement et les résidus urbains (collecte, élimination des déchets, tri sélectif)
Le marché d’intérêt national (MIN)
Les crématoriums.

Autres compétences

  • Équipement sportif : Stadium Nord de Villeneuve-d'Ascq.
  • Soutien et promotion de grands événements métropolitains.
  • Valorisation du patrimoine naturel, paysager et espace naturel.


En 2002, la communauté urbaine s'est doté de la compétence Développement économique.

Ressource

Taxe professionnelle

La taxe professionnelle est la principale recette de fonctionnement de Lille Métropole.

Les vingt-cinq premières entreprises assujetties à la taxe professionnelle sont (chiffres 2005) :

  • Seita (Ronchin)
  • La Redoute (Roubaix)
  • Hygiène Products (Linselle)
  • Société Industrielle Lesaffre (Mons-en-Barœul)
  • DSM Food Specialties (Seclin)
  • 3 Suisses (Croix)
  • Schering AG (Lys-les-Lannoy)
  • Laboratoire FR Fraction Bio (Lille)
  • Sodemeca (Seclin)
  • Banque Scalbert-Dupont (Lille)
  • SFR (Lille),
  • Kiloutou (Fretin)
  • Ideal fibres et fabrics (Comines)
  • Héliogravure Didier Quebecor (Lille Hellemmes)
  • Dounor (Neuville-en-Ferain)
  • Demeyere (Pérenchies)
  • Esterra (Santes)

Vie économique

Entreprises

31 902 entreprises sont implantées sur le territoire de Lille métropole[5] :

4 731 dans l'lndustrie, 3 354 dans le commerce de gros, 7 521 dans le commerce de détail et 16 296 dans les services.

Emploi

Répartition des emplois par domaine d'activité
  Agriculteurs Artisans, commerçants, chefs d'entreprise Cadres, professions intellectuelles Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités Sans activité professionnel
Lille Métropole 0,13 % 1,90 % 5,73 % 10,09 % 12,69 % 12,33 % 14,43 % 42,69 %
Sources des données:INSEE[6]

Implantation d’entreprises

L’Agence pour la Promotion Internationale de Lille Métropole (APIM), est l'agence de développement économique de Lille. Elle aide les entreprises exogènes et les salariés à s'installer sur la métropole lilloise.

Coopération transfrontalière

La COPIT (Conférence permanente intercommunale transfrontalière) forme depuis 1991 un partenariat de cinq structures intercommunales flamandes, française et wallonnes. Il associe :

  1. Leiedal, Intercommunale pour le développement régional de l'arrondissement de Kortrijk, autour de Courtrai
  2. WVI, Intercommunale de la Flandre occidentale, autour de Roeselare
  3. IEG, Intercommunale d'étude et de gestion, autour de Mouscron
  4. IDETA, Intercommunale de Développement Économique et d' Aménagement du Territoire, autour de Tournai
  5. LMCU, Lille Métropole Communauté Urbaine, autour de Lille

Cette structure a notamment donné naissance au projet Grootstad (« Grande Ville ») qui a conduit à l'élaboration d'un schéma transfrontalier entre 1998 et 2001[7]. Ce partenariat, destiné à évoluer vers la constitution d'un eurodistrict, a débouché sur la création de l'Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai en janvier 2008, premier GECT (Groupement Européen de Coopération Territoriale) d'Europe[8]. Il rassemble quatorze partenaires :

Côté français :

  • l’État,
  • la Région Nord-Pas-de-Calais,
  • le Département du Nord,
  • Lille Métropole Communauté urbaine,

Côté belge :

  • l’État fédéral,
  • la Région et la Communauté flamande,
  • la Province de Flandre occidentale,
  • l’intercommunale Leiedal, au nom des communes de l’arrondissement de Kortrijk,
  • l’intercommunale wvi, au nom des communes des arrondissements de Roeselare, Ieper et Tielt,
  • la Région wallonne,
  • la Communauté française de Belgique,
  • la Province de Hainaut,
  • l’intercommunale Ideta, au nom des communes de l’arrondissement de Tournai (à l’exception de la commune d’Estaimpuis) et de l’arrondissement d’Ath ainsi que des communes de Lessines, Silly et Enghien,
  • l’intercommunale Ieg au nom des communes de l’arrondissement de Mouscron et de la commune d’Estaimpuis.

Ce sont ainsi 145 communes qui sont inscrites dans l'Eurométropole.

Transfert à Mouscron (Belgique) des abattoirs situés rue St Sébastien à Lille suite à leur fermeture.

Voir aussi

Bibliographie

  • Béatrice Giblin-Delvallet, Lille métropole. Une eurométropole en devenir ?, Vingtième Siècle. Revue d'histoire. n° 81 2004/1 p. 69 à 80

Notes et références

Lien externe


  • Portail du Nord-Pas-de-Calais Portail du Nord-Pas-de-Calais
  • Portail de Lille Métropole Portail de Lille Métropole
Ce document provient de « Lille M%C3%A9tropole Communaut%C3%A9 urbaine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agglomeration lilloise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rijsel — Lille Pour les articles homonymes, voir Lille (homonymie). Lille …   Wikipédia en Français

  • Rijssel — Lille Pour les articles homonymes, voir Lille (homonymie). Lille …   Wikipédia en Français

  • Lille — Pour les articles homonymes, voir Lille (homonymie). 50° 38′ 14″ N 3° 03′ 48″ E …   Wikipédia en Français

  • LGV Nord — (LN3) Ligne de (Paris) Gonesse à Calais via Lille Carte de la ligne …   Wikipédia en Français

  • TER Nord-Pas-de-Calais — Situation Nord Pas de Calais Type Transport express régional Entrée en service 1997 Longueur du réseau 1 127 km Lignes 25 TER 3 TERGV Gares …   Wikipédia en Français

  • LGV Nord-Europe — LGV Nord LGV Nord (LN3) Ligne de (Paris) Gonesse à Calais via Lille Carte de la ligne …   Wikipédia en Français

  • LN3 — LGV Nord LGV Nord (LN3) Ligne de (Paris) Gonesse à Calais via Lille Carte de la ligne …   Wikipédia en Français

  • TGV Nord — LGV Nord LGV Nord (LN3) Ligne de (Paris) Gonesse à Calais via Lille Carte de la ligne …   Wikipédia en Français

  • Liste des autoroutes de France — Article principal : Réseau autoroutier français. Réseau autoroutier français (2005) La France compte actuellement un réseau autoroutier de presque 11 100 km, dont environ 8 000 km à péage, à travers tout le pays (à l… …   Wikipédia en Français

  • Lille Métropole Communauté urbaine — Lille Métropole Administration Pays France Région Nord Pas de Calais D …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”