FMLN

Front Farabundo Martí de libération nationale

Au Salvador, le FMLN (Frente Farabundo Martí de Liberación Nacional - Front Farabundo Martí de Libération Nationale) est à l'origine (1980) un mouvement de guérilla issu de l'unification de 5 forces révolutionnaires.

Ces 5 composantes sont :

  • le FPL (Force populaires de libération), créé en 1970 par Salvador Cayetano Carpio ;
  • l'ERP (Armée révolutionnaire du peuple), créée en 1972 par Joaquín Villalobos et privilégiant la lutte armée par rapport au travail politique ;
  • les FARN (Forces Armées de la Résistance Nationale), créées en 1975 par des dissidents de l'ERP, privilégiant le politique ;
  • le PRTC (Parti révolutionnaire des travailleurs centre-américains), créé en 1976 ;
  • les FAL (Forces armées de libération), formées en 1980, branche armée du PCS (Parti communiste salvadorien).

A son apogée, le FMLN a dû compter jusqu'à 6 000 combattants.

Le FMLN s'est transformé en un parti politique en 1992, après le rétablissement de la paix et de la démocratie. Il est devenu la première force politique du pays, malgré des dissensions en son sein entre orthodoxes (socialistes révolutionnaires), rénovateurs (sociaux-démocrates) et tercéristes, partisans de l'unité du parti. Il est membre de la COPPPAL.

Origine du nom

Augusto Farabundo Martí était le chef du Parti communiste salvadorien, décédé lors des répressions du soulèvement paysan de 1932, qui avaient fait entre 15 et 20 000 morts.

Evolution depuis 1992

Depuis sa transformation en parti politique, le FMLN a participé aux élections au Salvador. Entre 1994 et 2004, il a été battu par le parti au pouvoir ARENA aux élections présidentielles, mais depuis 1997 il obtient aux élections législatives et municipales des résultats comparables à ceux de son principal adversaire.

En 1994, il appuie la candidature de Rubén Zamora à l'élection présidentielle, en coalition avec un autre mouvement politique de gauche. Ce dernier obtient 25% des voix au premier tour. Au deuxième tour il obtient 31,6% des voix, et est battu par Armando Calderón Sol, le candidat du parti ARENA qui obtient 68,3%. Aux élections législatives, le FMLN obtient 21 sièges sur 84. Le groupe parlementaire du FMLN connait alors une crise rapide, 7 députés faisant scission pour constituer un parti plus modéré.

Malgré cette division, le FMLN progresse aux élections législatives de 1997, où il obtient 33% des voix et 27 sièges, quasiment à égalité avec le parti ARENA. Les élections municipales qui ont lieu en même temps se traduisent par un net succès du FMLN puisque celui-ci remporte la capitale et de nombreuses villes importantes.

A l'élection présidentielle de 1999, le FMLN présente Facundo Guardado, ancien dirigeant de la guérilla, qui obtient 29% des voix. C'est une nouvelle fois le candidat d'ARENA, Francisco Flores, qui remporte largement l'élection avec 52%.

Les élections législatives de 2003 représentent une victoire symbolique pour le FMLN : il devance légèrement ARENA, obtenant 34% des voix et 31 sièges, 4 de plus que le parti au pouvoir. Aux élections municipales qui se déroulent en même temps, le FMLN conserve les villes remportées en 1997, en particulier la capitale San Salvador.

Pourtant, le FMLN perd une nouvelle fois l'élection présidentielle en 2004. Son candidat, Schafik Handal, ancien dirigeant du Parti communiste salvadorien, signataire de l'accord de paix de 1992, ancien député et dirigeant du FMLN, obtient 35,7%, le meilleur résultat d'un candidat du FMLN aux élections présidentielles. Mais son adversaire d'ARENA, Antonio Saca, gagne l'élection dès le premier tour, avec 57,7% des voix.

Les élections législatives de 2006 confirment l'égalité entre les deux principaux partis politiques du pays : le FMLN obtient 39,7% des voix et 32 députés, ARENA 39,4% et 34 députés. Le FMLN conserve une grande partie des villes importantes : Violeta Menjivar devient ainsi la première femme élue maire de San Salvador.

Les élections de 2009 sont organisées à deux dates distinctes, en janvier pour les élections législatives et municipales et en mars pour la présidentielle. Les élections législatives se traduisent par un nouveau succès pour le FMLN. Avec 42,6% des voix et 35 députés, il s'impose devant ARENA (38,5% des voix et 32 députés). Même s'il progresse dans le nombre total de municipalités remportées, la défaite de Violeta Menjivar à la mairie de San Salvador ternit l'euphorie des résultats.

Pour l'élection présidentielle de mars 2009, le FMLN présente comme candidat Mauricio Funes, un ancien correspondant de CNN en espagnol. Le 15 mars 2009, il est élu Président du Salvador avec 51,2% des voix, mettant ainsi fin à vingt ans d'hégémonie de l'ARENA[1]. Funes est accompagné de Salvador Sánchez Cerén (en), vice-président et dernier leader de la guérilla parmi les membres du FMLN [2].

Notes et références

  1. Jean-Michel Caroit, « Mauricio Funes met fin à vingt ans de règne de la droite au Salvador », dans Le Monde, 16 mars 2009 [texte intégral (page consultée le 28 mars 2009)] 
  2. Funes asume la presidencia y anuncia el restablecimiento de relaciones entre El Salvador y Cuba, La Vanguardia, 1er juin 2009
  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Front Farabundo Mart%C3%AD de lib%C3%A9ration nationale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article FMLN de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • FMLN — Die Frente Farabundo Martí para la Liberación Nacional (FMLN) (zu Deutsch: Nationale Befreiungsfront Farabundo Martí) ist eine politische Partei in El Salvador. Inhaltsverzeichnis 1 Geschichte 1.1 Guerilla 1.2 Politische Partei 2 Weblinks …   Deutsch Wikipedia

  • FMLN — Frente Farabundo Martí para la Liberación Nacional (El Salvador) …   Diccionario español de neologismos

  • Ana María — FMLN commander Ana María, considered to be an icon of revolutionary women in Latin America. Ana María (17 May 1929 – 6 April 1983) was the nom de guerre of Mélida Anaya Montes, the second in command of the FMLN, in El Salvador. An intellectual,… …   Wikipedia

  • Schafik Handal — Saltar a navegación, búsqueda Schafik Jorge Hándal Hándal Diputado de la Asa …   Wikipedia Español

  • Schafik Jorge Handal Handal — Schafik Jorge Hándal Hándal Diputado de la Asamblea Legislativa de la República de El Salvador 1 de mayo de 1997 – 24 de enero …   Wikipedia Español

  • Farabundo Martí National Liberation Front — Infobox Political Party party name = Frente Farabundo Martí para la Liberación Nacional colorcode = #FF0000 party leader = Medardo González foundation = October 10, 1980 ideology = Socialism headquarters = 27 Calle Poniente #1316, San Salvador,… …   Wikipedia

  • Frente Farabundo Martí para la Liberación Nacional — En este artículo sobre política se detectaron los siguientes problemas: Necesita ser wikificado conforme a las convenciones de estilo de Wikipedia. Carece de fuentes o referencias que aparezcan en una fuente acreditada. Po …   Wikipedia Español

  • Salvadoran Civil War — El Salvador s Civil War Part of the Cold War Map of El Salvador …   Wikipedia

  • El Salvador — /el sal veuh dawr /; Sp. /el sahl vah dhawrdd / a republic in NW Central America. 5,661,827; 13,176 sq. mi. (34,125 sq. km). Cap.: San Salvador. Also called Salvador. * * * El Salvador Introduction El Salvador Background: El Salvador achieved… …   Universalium

  • Acuerdos de Paz de Chapultepec — Los Acuerdos de Paz de Chapultepec fueron un conjunto de acuerdos firmados el 16 de enero de 1992 entre el Gobierno de El Salvador y el Frente Farabundo Martí para la Liberación Nacional (FMLN) en el Castillo de Chapultepec, México, que pusieron… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”