Exégèse canonique

L'exégèse canonique appartient à ce que Michel de Certeau s.j. nomme « la vérité insitutionnelle » dans son ouvrage L'Invention du quotidien[1]. Elle se pratique principalement dans le domaine religieux mais aussi dans d'autres institutions dites « institutions de vérité » tels que les partis politiques, les syndicats, voire les entreprises.

Sommaire

Bible

christianisme

L'exégèse canonique tient compte des résultats de la recherche historico-critique, autrement dit de l'étude scientifique de la Bible, mais elle considère le texte biblique volontairement plutôt dans son état final, ou canonique (d'où le nom de cette forme d'exégèse). Sur ce point de l'inerrance biblique les doctrines catholique et évangélicaliste sont peu différenciées : seul le texte final est réellement inspiré et par conséquent, pour le croyant, source d'autorité et d'enseignement divin. On ne tient donc pas compte du fait que les différents livres bibliques sont de date de rédaction différentes, d'auteurs différents, ni que leur compilation en un codex est fort tardive[2].

S'applique essentiellement aux textes doctrinaux, mais aussi historiques, pour lesquels elle est une forme d'interprétation. Elle a pour caractéristique de s'appuyer sur un corpus défini par une autorité (e.g. le Magistère de l'Église, celui-ci étant considéré comme un tout dont les parties sont susceptibles de s'expliquer les unes par les autres.

judaïsme

article spécialisé Talmud

Coran

L'exégèse canonique s'exerce en référence aux écoles juridiques mais aussi à un corpus de savants délimité, le plus souvent grammairiens ou compilateur de Hadidth.

article spécialisé Sira

Le témoignage de la chaine de transmission de la compréhension d'un passage est donné avant même la citation. En cela, l'analogie avec la philosophie scolastique s'impose.

Elle peut aussi faire référence au corpus des (singulier : alim)oulémas, conservée par telle ou telle université musulmane de renom qui peuvent être Al Ahzar au Caire, la Karaouine à Fez ou la Zeituna à Tunis[3]

Sources/Références

  1. Michel de Certeau, L'Invention du quotidien, Tome 2 Manières de croire
  2. IIIe siècle av. J.‑C. pour le début de la traduction de la Septante (Le monde de la Bible, sous la direction de Pierre Geoltrain), 150 av. J.-C. pour l'établissement du premier texte massorétique (sous la direction de Adrian Schenker o.p., l'enfance de la Bible hébraïque et sous la direction de Thomas Römer Introduction à l'Ancien Testament), IVe siècle pour le Nouveau Testament (sous la direction de Daniel Marguerat, Introduction au Nouveau Testament)
  3. Leila Babès et Tarik Oubrou, Loi d'Allah, Loi des hommes

Bibliographie


Articles connexes

  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Exégèse canonique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Exegese biblique — Exégèse biblique L’exégèse biblique est une exégèse (exégesis en grec : « mener hors de », étude approfondie d un texte et en particulier d un texte sacré, mythologique) appliquée à la Bible. On appelle exégète une personne… …   Wikipédia en Français

  • Exégèse Biblique — L’exégèse biblique est une exégèse (exégesis en grec : « mener hors de », étude approfondie d un texte et en particulier d un texte sacré, mythologique) appliquée à la Bible. On appelle exégète une personne qualifiée pour ce type… …   Wikipédia en Français

  • Exégèse catholique — Exégèse biblique L’exégèse biblique est une exégèse (exégesis en grec : « mener hors de », étude approfondie d un texte et en particulier d un texte sacré, mythologique) appliquée à la Bible. On appelle exégète une personne… …   Wikipédia en Français

  • Exégèse chrétienne — Exégèse biblique L’exégèse biblique est une exégèse (exégesis en grec : « mener hors de », étude approfondie d un texte et en particulier d un texte sacré, mythologique) appliquée à la Bible. On appelle exégète une personne… …   Wikipédia en Français

  • Exégèse de la parole — Exégèse biblique L’exégèse biblique est une exégèse (exégesis en grec : « mener hors de », étude approfondie d un texte et en particulier d un texte sacré, mythologique) appliquée à la Bible. On appelle exégète une personne… …   Wikipédia en Français

  • Exégèse historico-critique — Exégèse biblique L’exégèse biblique est une exégèse (exégesis en grec : « mener hors de », étude approfondie d un texte et en particulier d un texte sacré, mythologique) appliquée à la Bible. On appelle exégète une personne… …   Wikipédia en Français

  • Exegese — Exégèse L exégèse (exégesis (ἐξήγησις) en grec : « mener hors de ») est, en philologie, une étude approfondie et critique d un texte. On pratique donc l exégèse comme un travail préalable à l édition sur les travaux de tous les… …   Wikipédia en Français

  • Exégèse critique — Exégèse L exégèse (exégesis (ἐξήγησις) en grec : « mener hors de ») est, en philologie, une étude approfondie et critique d un texte. On pratique donc l exégèse comme un travail préalable à l édition sur les travaux de tous les… …   Wikipédia en Français

  • Exégèse libérale — Exégèse L exégèse (exégesis (ἐξήγησις) en grec : « mener hors de ») est, en philologie, une étude approfondie et critique d un texte. On pratique donc l exégèse comme un travail préalable à l édition sur les travaux de tous les… …   Wikipédia en Français

  • Exégèse moderne — Exégèse L exégèse (exégesis (ἐξήγησις) en grec : « mener hors de ») est, en philologie, une étude approfondie et critique d un texte. On pratique donc l exégèse comme un travail préalable à l édition sur les travaux de tous les… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”