Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andra.
Logo de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs
Présentation des recherches de l'Andra à l'Espace Information du Laboratoire de recherche souterrain de Meuse/Haute-Marne à Bure

L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) est un établissement public à caractère industriel et commercial en France.

Sommaire

Missions

Indépendante des producteurs de déchets et placée sous la tutelle des ministères chargés de la Recherche, de l'Industrie et de l'Environnement, l'Andra est chargée en France de la gestion des déchets radioactifs.

Elle mène de façon complémentaire une mission industrielle, une mission de recherche et une mission d'information, précisées par contrat avec ses trois ministères de tutelle.

Implantations géographiques

L'Andra est actuellement implantée sur cinq sites :

Elle publie[1] tous les trois ans un Inventaire national des matières et déchets radioactifs, dont la dernière édition date de 2009.

Partenariats

Espace technologique de Saudron

L'ANDRA développe des partenariats public-public ou public-privé avec d'autres organismes. Par exemple :

  • 4 septembre 2009, un accord de partenariat est signé avec l'INRIA sur la simulation numérique, pour mieux anticiper les phénomènes qui interviendront dans le vieillissement des stockages de déchets radioactifs sur des durées allant du siècle au million d'années.
  • le 29 avril 2010, l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) a signé un accord de partenariat avec l'Andra pour l'étude des dynamiques évolutives des écosystèmes terrestres et aquatiques, et évaluer et modéliser l'impact sur la biodiversité des changements globaux et des activités humaines, avec l' Observatoire pérenne de l'environnement (OPE), de l'Andra, qui depuis 2007 observe plusieurs milliers d'hectares en Meuse et Haute-Marne, pour un siècle au moins plus[2].
  • Le 3 août 2010[3], une nouvelle convention État-Andra est signée, dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir (financé par l'emprunt) et du Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs 2010-2012. À cette occasion, 100 millions d'euros sont promis à l'Andra pour financer deux projets visant à réduire le volume et la dangerosité de certains déchets radioactifs difficiles à stocker ; il s'agit de :
    • mieux recycler, au sein de la filière nucléaire, des métaux radioactifs (ferrailles) de très faible activité issus du démantèlement d'installations nucléaires ; il s'agit d'en faire des matière première par exemple de conteneurs de déchets radioactifs en fonte et/ou en acier, destinés aux centres de stockage de l'Andra ou de les intégrer dans des ouvrages de stockage (portes, bouchons…) du Centre de stockage de déchets de très faible activité (CSTFA) exploité par l'Andra dans l'Aube. Selon l'Andra, ceci « permettrait d'économiser jusqu'à 130 000 m3 de capacité de stockage »[3].
    • améliorer le traitement et conditionnement de certains déchets plus difficiles à stocker (gaz, liquides, matières organiques…). il s'agit aussi de mieux traiter, inerter et stocker des déchets aujourd'hui sans filière (produit par de petits producteurs), « et d'obtenir des formes physico-chimiques les plus inertes possibles par rapport aux exigences de stockage. Les volumes de déchets pour lesquels un traitement serait nécessaire sont encore assez limités, mais une production conséquente est attendue dans les années à venir[3] ».

Histoire

L'Andra est le produit d'une scission du CEA, créée en novembre 1979[4].

Le rapport Desgraupes a suggéré que l'Andra soit mieux associée à la gestion des déchets radioactifs, y compris stériles miniers ; le texte institutif de cet organisme (article 2 de l'arrêté du 7 novembre 1979) lui donnant d'ailleurs compétence sur toutes les opérations de gestion à long terme des déchets radioactifs[5].

À partir de 1992, la loi du 30 décembre 1991 transforme l'Andra en un organisme indépendant du CEA. L'Andra installe son siège social à Châtenay-Malabry.

Budget

Le financement de l'ANDRA est assuré par les producteurs de déchets radioactifs.

Homologues étrangers

  • Allemagne
    • DBE : Deutsche Gesellschaft zum Bau und Betrieb von Endlagern für Abfallstoffe mbH
    • BfS : Bundesamt für Strahlenschutz
  • Belgique
    • ONDRAF : Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies.
    • SCK-CEN : Centre d'étude de l'Energie Nucléaire
  • Canada
    • SGDN : Société de Gestion des Déchets Nucléaires (NWMO : Nuclear Waste Management Organization)
    • OPG : Ontario Power Generation (principal producteur)
  • Chine
    • CNNC  : China National Nuclear Corporation
  • Corée
    • KEPCO  : Korean Electric Power Corporation
    • KAERI  : Korea Atomic Energy Research Institute
  • Espagne
    • ENRESA : Empresa Nacional de Residuos Radioactivos
  • États-Unis
    • US-DOE  : US Department of Energy
    • OCRWM : Office of Civilian Radioactive Waste Management
  • Finlande
    • POSIVA OY : Expertise on nuclear waste management
  • Grande-Bretagne
    • BNFL : British Nuclear Fuel Limited
    • NIREX : Responsible Environmental Management for Radioactive Waste
  • Italie
    • ENEA : Ente per le Nuove tecnologie, l'Energia el'Ambiante
  • Japon
    • JNFL  : Japan Nuclear Fuel Ltd.
    • NUMO : Nuclear Waste Management Organization of Japan
    • RWMC : Radioactive Waste Management funding and research Center
  • Suède
    • SKB : Svensk Kärnbränslehantering AB
    • KASAM  : Swedish National Council for Nuclear Waste
  • Suisse
    • Nagra (Nationale Genossenschaft für die Lagerung radioaktiver Abfälle) : société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs

Notes et références

  1. « Sous la responsabilité de l'ANDRA. Un inventaire des sites de stockage de déchets radioactifs en France va être établi », Le Monde, 18 janvier 1992.
  2. « L'Andra et l'Inra étudient les écosystèmes sur le long terme », brève d'Actu-Environnement, 4 mai 2010.
  3. a, b et c Communiqué ANDRA Investissements d'avenir : 100 M€ attribués à l'Andra pour financer deux projets innovants , 19 aout 2010, et dossier de presse (PDF, 2 pages)
  4. Arrêté du 7 novembre 1979 portant création au sein du commissariat à l'énergie atomique d'une agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs, JORF no  complémentaire du 10 novembre 1979, p. 9063, sur Légifrance.
  5. Extraits du rapport Desgraupes

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • L'Andra en Meuse/Haute-Marne, 2009, 20 p.

Filmographie

  • L'histoire de l'Andra ou l'invention d'un métier, 20' (DVD)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agence Nationale Pour La Gestion Des Déchets Radioactifs — L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) est un établissement public à caractère industriel et commercial en France. Indépendante des producteurs de déchets et placée sous la tutelle des ministères chargés de la… …   Wikipédia en Français

  • Agence Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactifs — L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) est un établissement public à caractère industriel et commercial en France. Indépendante des producteurs de déchets et placée sous la tutelle des ministères chargés de la… …   Wikipédia en Français

  • Agence Nationale pour la gestion des Déchets RAdioactifs — L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) est un établissement public à caractère industriel et commercial en France. Indépendante des producteurs de déchets et placée sous la tutelle des ministères chargés de la… …   Wikipédia en Français

  • Agence nationale pour la gestion des dechets radioactifs — Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) est un établissement public à caractère industriel et commercial en France. Indépendante des producteurs de déchets et… …   Wikipédia en Français

  • Agence Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactifs — Die ANDRA (Abk. für Agence Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactifs) ist eine Organisation, die in Frankreich für die Entsorgung und vor allem Endlagerung der dort anfallenden radioaktiven Abfälle zuständig ist. Sie wurde am 7. November… …   Deutsch Wikipedia

  • Gestion des déchets radioactifs en France — La gestion des déchets radioactifs en France concerne deux aspects: celle du traitement du combustible usé, et celle du stockage des « déchets ultimes », non revalorisables (ce concept de « déchet ultime » n est pas spécifique …   Wikipédia en Français

  • Agence Nationale de gestion des Déchets Radioactifs — Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) est un établissement public à caractère industriel et commercial en France. Indépendante des producteurs de déchets et… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Sites De Gestion Des Déchets Radioactifs En France — Cet article dresse une liste des sites de gestion des déchets radioactifs en France. Les producteurs de déchets ne sont pas listés ici. Cap de la Hague (Manche) Centre de stockage de la Manche : Centre de stockage de déchets radioactifs… …   Wikipédia en Français

  • Liste des sites de gestion des dechets radioactifs en France — Liste des sites de gestion des déchets radioactifs en France Cet article dresse une liste des sites de gestion des déchets radioactifs en France. Les producteurs de déchets ne sont pas listés ici. Cap de la Hague (Manche) Centre de stockage de la …   Wikipédia en Français

  • Liste des sites de gestion des déchets radioactifs en france — Cet article dresse une liste des sites de gestion des déchets radioactifs en France. Les producteurs de déchets ne sont pas listés ici. Cap de la Hague (Manche) Centre de stockage de la Manche : Centre de stockage de déchets radioactifs… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”