Agence nationale des fréquences

L'Agence nationale des fréquences, abrégé par le sigle ANFR, est un organisme de l'État français créé le 1er janvier 1997[1] sous la forme d'un établissement public à caractère administratif, avec pour mission d'assurer la planification, la gestion et le contrôle de l'utilisation, y compris privative, du domaine public des fréquences radioélectriques sous réserve de l'application de l'article L. 41 du Code des postes et des communications électroniques, ainsi que des compétences des administrations et autorités affectataires de fréquences radioélectriques.

Elle coordonne l'implantation sur le territoire national des stations radioélectriques de toute nature afin d'assurer la meilleure utilisation des sites disponibles et veille au respect des valeurs limites d'exposition du public aux champs électromagnétiques prévues à l'article L. 34-9-1. À cet effet, les décisions d'implantation ne peuvent être prises qu'avec son accord (par le passage en Commission consultative des sites et servitudes, COMSIS) ou, lorsqu'elles relèvent de la compétence du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), qu'après son avis. Le conseil est tenu par cet avis lorsqu'il est fondé sur un motif tiré du respect des valeurs limites d'exposition.

En août 2008, l'ANFR dénombrait en France 119 250 antennes-relais de toute sortes[2].

Voir aussi

Sensibilité électromagnétique

Références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agence nationale des fréquences de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agence de recherches privées — Détective Pour les articles homonymes, voir Détective (homonymie). Vidocq : fondateur, en 1833, du Bureau des Renseignements …   Wikipédia en Français

  • Agence privée de recherches — Détective Pour les articles homonymes, voir Détective (homonymie). Vidocq : fondateur, en 1833, du Bureau des Renseignements …   Wikipédia en Français

  • Agence du patrimoine immatériel de l'État — L Agence du patrimoine immatériel de l’État ou APIE est un service à compétence nationale français rattaché aux ministres de l économie et du budget. Elle est chargée du patrimoine immatériel qui consiste principalement en brevets, licences,… …   Wikipédia en Français

  • Agence Du Patrimoine Immatériel De L’État — L Agence du patrimoine immatériel de l’État ou APIE est un service à compétence nationale français en charge du patrimoine tels que brevets, licences, fréquences radio électriques, marques, images, bases de données ou tout autre patrimoine ou… …   Wikipédia en Français

  • Agence du patrimoine immateriel de l’Etat — Agence du patrimoine immatériel de l’État L Agence du patrimoine immatériel de l’État ou APIE est un service à compétence nationale français en charge du patrimoine tels que brevets, licences, fréquences radio électriques, marques, images, bases… …   Wikipédia en Français

  • Agence du patrimoine immatériel de l’État — L Agence du patrimoine immatériel de l’État ou APIE est un service à compétence nationale français en charge du patrimoine tels que brevets, licences, fréquences radio électriques, marques, images, bases de données ou tout autre patrimoine ou… …   Wikipédia en Français

  • Agence du patrimoine immatériel de l’état — L Agence du patrimoine immatériel de l’État ou APIE est un service à compétence nationale français en charge du patrimoine tels que brevets, licences, fréquences radio électriques, marques, images, bases de données ou tout autre patrimoine ou… …   Wikipédia en Français

  • Administration des télécommunications — L administration des télécommunications est effectuée au niveau international et national. Sommaire 1 Administration internationale 2 Par pays 2.1 Maroc 2.2 Algérie …   Wikipédia en Français

  • Automatisation des communications radio-électriques opérationnelles de la police — ACROPOL Pour les articles homonymes, voir Acropole (homonymie). ACROPOL est le système de communications radio de la Police nationale française depuis 1994. Sommaire 1 Définition 2 Fonctionnement …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Plus Hautes Structures Françaises — Voici une liste des plus hautes structures françaises à partir de 60 m (immeubles, émetteurs, phare, barrages, etc...). La hauteur est ici entendue comme hauteur de construction plutôt qu altitude. Sommaire 1 Définitions 1.1 Mats/tours de radio… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”