Agence nationale de réglementation des télécommunications
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ANRT.
Anrt.jpg

Logo de l'ANRT
Création février 1998
Fondateurs État marocain
Siège social Drapeau du Maroc Rabat (Maroc)
Site web Site officiel

L'agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), est un établissement public marocain visant à réguler les télécommunications au Maroc. L'ANRT est instituée auprès du Premier ministre et dotée de la personnalité morale et de l'autonomie financière.


Sommaire

Historique

L'ANRT a été créé en février 1998, en application de la Loi n°24-96 relative à la Poste et aux Télécommunications[1].

Missions

Les missions de l'ANRT consistent à[2] :

  • Créer les conditions d'une concurrence saine et loyale et veiller à son maintien ;
  • Contribuer à l’évolution du cadre législatif et réglementaire pour un développement harmonieux du secteur ;
  • Gérer pour le compte de l'État certaines ressources rares relevant du domaine public ;
  • Accompagner le développement du secteur par le biais de la formation et la promotion de la recherche ;
  • Contribuer à la dynamique de progrès et de développement du pays par ses actions citoyenne.

Téléphonie mobile au Maroc

La téléphonie mobile a vu le jour au Maroc avec le restructuration et la réglementation du secteur dans les années 1990, aujourd'hui le pays compte trois opérateurs proposant des solutions de téléphonie mobile, il s'agit de l'opérateur historique Maroc Telecom, Meditelecom et Wana Corporate. Un projet de lancement d'opérateurs virtuels (MVNO) est en cours de réglementation par l'ANRT.

Au 30 septembre 2011, le Maroc compte 36,150 millions d'abonnés, soit un taux de pénétration de 112,31%[3].

Rang Opérateur Technologie Abonnés
(en millions)
Part de marché
(en %)
Propriété
1
Maroc Telecom
HSDPA, GSM
16,994
46,94
État marocain et Vivendi
2
Méditel
HSDPA, GSM
11,865
32,82
Finance Com, CDG et France Télécom
3
Inwi
GSM, EDGE
7,317
20,24
SNI et Zain

Internet

A la date du 30 septembre 2011 le Maroc compte 2 881 973 d'abonnés internet tout types de connexions confondus[4].

Sur le marché de l'ADSL seul Maroc Télécom est présent avec 99,85% des abonnés (550 508), le dégroupage engagé en janvier 2008 n'a pas apporté la concurrence escomptée, et le monopole de Maroc Télécom subsiste.

Sur le marché de l'internet 3g, il y'a 2 329 561 clients, les parts de marché sont repartis ainsi:

Classement FAI Type réseau Part de marché %
1 Maroc Télécom HSDPA 39,90
2 Meditel HSDPA 35,62
3 Inwi CDMA EV-DO 24,48

Échec du fixe et du dégroupage

Le fixe filaire fut un échec pour le régulateur marocain, en septembre 2011, le nombre de clients ne dépasse pas 1 262 836[5] (pour un pays qui compte 30 millions d'habitants)[6]

Depuis 2004, au lieu de progresser, le parc est au contraire passé de 1 308 569 lignes[7] pour atteindre 1 262 836 lignes en septembre 2011, soit une perte de quelques 45 733 clients en 7 ans.

L'autre échec du régulateur, fut son incapacité à attirer de nouveaux entrants sur ce segment malgré l'octroi de licences fixe a Meditel et a Wana, Maroc Télécom est en position de monopole, ce qui lui permet d'être le seul a pouvoir proposer de l'ADSL[8] ou des offres triple play.

L'ANRT a procédé a une baisse des prix des tarifs de dégroupage totale pour encourager les autres FAI a concurrencer l'opérateur historique, le prix est passé de 100DH HT/mois en juillet 2010[9] a 73DH HT/mois en janvier 2011[10]. L'agence est entrain de mettre les derniers ajustements a un projet de loi[11] pour mieux encadrer le dégroupage (septembre 2011).

Portabilité

La portabilité permet de changer d'opérateur sans changer de numéro, dans un délai officiel de quatorze jours. En pratique, les délais sont au minimum d'un mois.[réf. souhaitée]

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agence nationale de réglementation des télécommunications de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agence nationale des fréquences — L Agence nationale des fréquences, abrégé par le sigle ANFR, est un organisme de l État français créé le 1er janvier 1997[1] sous la forme d un établissement public à caractère administratif, avec pour mission d assurer la planification …   Wikipédia en Français

  • Institut national de postes et télécommunications — Institut national des postes et télécommunications L Institut national des postes et télécommunications (INPT) (arabe : المعهد الوطني للبريد والمواصلات) sis à Rabat capitale administrative du Maroc, est une grande école d’ingénieurs publique …   Wikipédia en Français

  • Administration des télécommunications — L administration des télécommunications est effectuée au niveau international et national. Sommaire 1 Administration internationale 2 Par pays 2.1 Maroc 2.2 Algérie …   Wikipédia en Français

  • Droit Des Télécommunications — Sommaire 1 Problématique du droit des télécommunications 2 Le régulateur des télécommunications 3 La réglementation des télécommunications …   Wikipédia en Français

  • Droit des telecommunications — Droit des télécommunications Sommaire 1 Problématique du droit des télécommunications 2 Le régulateur des télécommunications 3 La réglementation des télécommunications …   Wikipédia en Français

  • Telecommunications in Morocco — The following is an outline of communications technology in Morocco. Contents 1 Telecoms industry 2 Telephone system 2.1 Domestic Telephone system 2.2 International Teleph …   Wikipedia

  • Telecommunications — Télécommunications Alexander Graham Bell Les télécommunications sont définies comme la transmission à distance d’informations avec des moyens à base d électronique et d informatique. Ce terme a un sens plus large que son acception équivalente… …   Wikipédia en Français

  • Télécommunications — Alexander Graham Bell Les télécommunications sont définies comme la transmission à distance d’informations avec des moyens à base d électronique et d informatique. Ce terme a un sens plus large que son acception équivalente officielle… …   Wikipédia en Français

  • Institut national des postes et télécommunications — Informations Fondation 1961 Type Grande école École d ingénieurs publique …   Wikipédia en Français

  • Institut National Des Postes Et Télécommunications — L Institut national des postes et télécommunications (INPT) (arabe : المعهد الوطني للبريد والمواصلات) sis à Rabat capitale administrative du Maroc, est une grande école d’ingénieurs publique marocaine attachée à l ANRT, généraliste dans le… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”