Evelyne SULLEROT


Evelyne SULLEROT

Évelyne Sullerot

Évelyne Sullerot, née Hammel, est née le 10 octobre 1924 à Montrouge. Commandeur de la Légion d'honneur et Grand-Officier de l'ordre national du Mérite, elle est célèbre pour son combat féministe.

Sommaire

Aperçu biographique

Issue d'une famille protestante, elle est la fille d'André Hammel et de Georgette Roustain.

Son père, médecin, fit ouvrir l'une des premières cliniques psychiatriques de France. Il était chevalier de la Légion d'honneur.

Sa mère mourut de faim et de froid pendant la Seconde Guerre mondiale à la gare de Valence en 1943.

Tous deux, très engagés religieusement (protestantisme), socialement et politiquement, ils reçurent à titre posthume la médaille des Justes de Yad Vashem, pour avoir sauvé onze Juifs pendant la guerre.

Évelyne Hammel, pendant son année de philosophie, fut arrêtée puis jugée à Nîmes par la police de Vichy pour « propagande antinationale et propos hostiles au chef de l'État » (Pétain).

Revenue en zone occupée, elle entre alors dans la résistance à l'OCMJ (Organisation civile et militaire des jeunes).

Orpheline à 18 ans, Evelyne a dû s'occuper de ses frères et soeurs plus jeunes.

Mariée à François Sullerot, Evelyne aura quatre enfants.

Evelyne Sullerot est la cousine de la résistante Elisabeth Rioux-Quintenelle et la petite nièce d'une des initiatrices du mouvement féministe en France, Louise Massebiau-Compain.

Evelyne Sullerot est la tante de Frédérik Hammel, jeune spéléologue disparu lors d'un tragique accident souterrain, dont le nom a été attribué à une fondation permettant à la Fédération française de spéléologie de décerner tous les deux ans un prix récompensant des projets qui améliorent la sécurité et les secours en spéléologie.

Carrière

Ses combats

pour la cause féminine
  • Elle écrit par la suite de nombreux ouvrages féministes à succès.
  • En 1967, elle fait à l'Université Paris X Nanterre le premier cours au monde sur les études consacrées aux femmes : de la génétique à la place des femmes dans la vie politique, en passant par la sociologie et le travail des femmes.
  • En 1968, par son rapport sur « L'Emploi des femmes et ses problèmes dans la CEE », elle est à l'origine de la « Directive européenne sur l'égalité de traitement entre hommes et femmes ».
  • Internationalement reconnue comme expert, elle réalise alors une série de missions pour le BIT, les Nations unies et l'Unesco.
  • En 1974, elle est nommée membre du Conseil économique et social, renouvelée en 1979 et en 1984. Durant ces quinze années, elle siègera à la section du Travail et à celle des Affaires Sociales, et fera plusieurs rapports.
  • En 2000, elle est élue présidente, puis présidente d'honneur de l'association « Population et Avenir », vice-présidente des « Associations familiales protestantes », vice-présidente de la « Fédération nationale des associations de prévention de la toxicomanie ».
  • Récemment, dans son dernier ouvrage intitulé Pilule, sexe et ADN, trois révolutions qui ont bouleversé la famille, Evelyne Sullerot écrit notamment au sujet de la révolution sexuelle de 68: "la révolution sexuelle au lieu de renforcer le couple, l’a fragilisé : le culte du plaisir immédiat l’a emporté sur le désir d’avenir et d’accomplissement par les enfants [le planning familial a] dérapé vers la guerre des sexes entraînant la négation du couple et l’élimination des pères”. Parlant de l'avortement:"J’étais contre le fait d’en faire un droit [...] Or aujourd'hui l’avortement est devenu une “contraception-bis”, et même “un droit à détruire"
pour la cause des enfants

Evelyne Sullerot est également ulcérée par la dégradation de la condition paternelle dans les affaires de divorce, sur laquelle l'affaire de Cestas a attiré l'attention.

A partir des années 1970, les tribunaux attribuent de moins en moins la garde des enfants aux pères, et certains en sont même de facto durablement éloignés.

En 1992, elle publie un ouvrage analysant la situation et proposant quelques remèdes : Quels pères, quels fils ?

Elle entre dans le comité d'honneur de l'association SOS Papa, dont elle devient la marraine en 2005. Elle est, dès lors, rejetée par nombre de ses anciennes compagnes de route féministes.

Publications

  • La Presse féminine, Armand Colin, 1964.
  • Histoire de la presse féminine, CNRS Armand Colin, 1964.
  • Demain les femmes, Robert Laffont, 1965, traduit en 11 langues.
  • La vie des femmes, Gonthier-Denoël, 1965, traduit en 5 langues.
  • Bande dessinée et culture, Opera Mundi, 1966.
  • Histoire et sociologie du travail féminin, Gonthier-Denoël, 1968, traduit en 10 langues.
  • La femme dans le monde moderne, Hachette, 1970, traduit en 8 langues.
  • Les françaises au travail, Hachette, 1973.
  • Histoire et Mythologie de l'amour, huit siècle d'écrits féminins, Hachette, 1974, couronné par l'Académie française.
  • Le Fait feminin, ouvrage collectif sous la direction de Evelyne Sullerot, avec la collaboration d'Odette Thibaut, préface A. Lwoff, prix Nobel, Fayard 1978, traduit en 9 langues.
  • La démographie en France. Bilan et Perspectives", La documentation Française, 1978
  • L'aman, roman, Fayard, 1981.
  • Pour le meilleur et sans le pire, Fayard, 1984, couronné par l'Académie des Sciences Morales et Politiques.
  • L'enveloppe, roman, Fayard, 1987.
  • L'Age de travailler, Fayard, 1986, traduit en 3 langues.
  • Quels pères ? Quels fils ?, Fayard, 1992 et le Livre de Poche 1994.
  • Alias, roman, Fayard, 1996 et le Livre de Poche, 1999.
  • Le Grand Remue-ménage, crise de la famille, Fayard, 1997. Voir commentaire.
  • La crise de la famille, Pluriel, Hachette-Littératures 2000.
  • Diderot dans l'autobus. Ou comment se laisser aller à des pensées incorrectes sur les mœurs actuelles et l'avenir de l'espèce humaine, Fayard, 2001. Voir article du Monde.
  • Silence Fayard, 2004 (ISBN 2213619379)
  • Pilule, Sexe, ADN. Trois révolutions qui ont bouleversé la famille, Fayard, 2006.

Voir aussi

  • Portail des femmes Portail des femmes
Ce document provient de « %C3%89velyne Sullerot ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Evelyne SULLEROT de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Evelyne Sullerot — Évelyne Sullerot Évelyne Sullerot, née Hammel, est née le 10 octobre 1924 à Montrouge. Commandeur de la Légion d honneur et Grand Officier de l ordre national du Mérite, elle est célèbre pour son combat féministe. Sommaire 1 Aperçu biographique 2 …   Wikipédia en Français

  • Évelyne Sullerot — Évelyne Sullerot, née Hammel, est née le 10 octobre 1924 à Montrouge. Elle est célèbre pour son combat féministe. Sommaire 1 Aperçu biographique 2 Ses combats 3 Publications …   Wikipédia en Français

  • Evelyne Sullerot — Évelyne Sullerot, née Hammel, was born on October 10, 1924 in Montrouge. Commandeur de la Légion d honneur and Grand Officier de l ordre national du Mérite for her feminist combat.From a Protestant family, she was the daughter of André Hammel and …   Wikipedia

  • Evelyne — Infobox Given name 2 gender = feminineEvelyne may refer to: *Evelyne Leu *Evelyne Sullerot *Evelyne Hall *Évelyne Thomas *Evelyne Gebhardt …   Wikipedia

  • Crash Démographique — Pour les articles homonymes, voir Crash. On appelle crash démographique, ou « hiver démographique », l hypothèse, vérifiée en Europe (et particulier en Allemagne et en Italie) et en plusieurs autres pays comme le Japon, selon laquelle… …   Wikipédia en Français

  • Crash demographique — Crash démographique Pour les articles homonymes, voir Crash. On appelle crash démographique, ou « hiver démographique », l hypothèse, vérifiée en Europe (et particulier en Allemagne et en Italie) et en plusieurs autres pays comme le… …   Wikipédia en Français

  • Crash démographique — Pour les articles homonymes, voir Crash. On appelle crash démographique, ou « hiver démographique », l hypothèse, vérifiée en Europe (et particulier en Allemagne et en Italie) et en plusieurs autres pays comme le Japon, selon laquelle… …   Wikipédia en Français

  • Hiver démographique — Crash démographique Pour les articles homonymes, voir Crash. On appelle crash démographique, ou « hiver démographique », l hypothèse, vérifiée en Europe (et particulier en Allemagne et en Italie) et en plusieurs autres pays comme le… …   Wikipédia en Français

  • 1968 en sociologie — Années : 1965 1966 1967  1968  1969 1970 1971 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • MIFE — Maison de l information sur la formation et l emploi Les Maisons de l’information sur la formation et l’emploi (MIFE) sont, en France, des structures locales assurant l’orientation de publics en recherche d’une insertion dans l’emploi ou d’une… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.