Agence de contrôle financier

Agence de contrôle des finances (Indonésie)

Le Badan Pemeriksa Keuangan (en abrégé BPK) ou Agence de contrôle des finances est une institution administrative indonésienne compétente pour effectuer le contrôle de la gestion et de la responsabilité des finances de l'État. C'est en quelque sorte la Cour des comptes indonésienne.

Selon la Constitution indonésienne, le BPK est libre et indépendante. Ses membres sont élus par le Conseil représentatif du peuple (assemblée nationale) ou DPR dans son sigle indonésien, l'élection étant entérinée par le président de la République.

Les résultats du contrôle financier sont communiqués au DPR, au Conseil Représentatif des Régions (chambre haute) ou DPD dans son sigle indonésien et aux DPRD (assemblées de province et de département) selon leurs compétences respectives. En 2004, le BPK comptait 1755 auditeurs.

Sommaire

Histoire

L'article 23 paragraphe (5) de la Constitution de 1945 stipule que le contrôle de la responsabilité des finances de l'État reviendra à une agence de contrôle des finances ou BPK dont les règles de fonctionnement seront fixées par la loi. Le résultat des investigations seront transmis au DPR (assemblée nationale).

L'agence est instituée par un décret du 28 décembre 1946 et est temporairement installée à Magelang (Java central). Les règles de contrôle sont provisoirement celles de l'Algemene Rekenkamer ("chambre générale des comptes") définies à l'époque des Indes néerlandaises. En 1948, l'agence est transférée à Yogyakarta, capitale de la république d'Indonésie à l'époque.

Avec la formation de la République des États-Unis d'Indonésie (RIS dans son sigle indonésien) le 14 décembre 1949, est créé un Dewan Pengawas Keuangan ("conseil de surveillance des finances") compétent pour l'ensemble de la fédération. Il est installé à Bogor (Java Ouest dans les locaux de l'Algemene Rekenkamer de l'époque des Indes néerlandaises. Le BPK, dont les bureaux restent à Yogyakarta, continue d'exister mais sa compétence se limite désormais au seul territoire de la République d'Indonésie, l'un des états constituant la RIS.

Avec le retour à l'« État unitaire de la République d'Indonésie » le 17 août 1950, le Dewan Pengawas Keuangan est fusionné avec le BPK.

Membres du BPK

Le BPK comporte 9 membres : un président, un vice-président et 7 membres ordinaires. Les membres ont un mandat de 5 ans renouvelable une fois.Pour chaque nouvelle nomination, la komisi VII du DPR, en charge des finances, de la planification du développement national, de la banque, et des institutions financières non-bancaires, propose une liste de candidats potentiels[1].

La liste des membres du BPK pour la période 2004-2009 est la suivante :

  1. Anwar Nasution (président)
  2. Abdullah Zainie
  3. Imran, Ak.
  4. I Gusti Agung Rai
  5. Baharuddin Aritonang
  6. Ir. Herman Widyananda
  7. Hasan Bisri
  8. Sapto Amal Damandari
  9. Djuhaeri

Notes et références

  1. (id) koran tempo, « kontroversi seleksi anggota BPK », dans KORAN TEMPO, 8 septembre 2009, p. A2 [texte intégral (page consultée le 8 septembre 2009)] 

Liens externes

Ce document provient de « Agence de contr%C3%B4le des finances (Indon%C3%A9sie) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agence de contrôle financier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agence de contrôle des finances (Indonésie) — Le Badan Pemeriksa Keuangan (en abrégé BPK) ou Agence de contrôle des finances est une institution administrative indonésienne compétente pour effectuer le contrôle de la gestion et de la responsabilité des finances de l État. C est en quelque… …   Wikipédia en Français

  • Agence de recherches privées — Détective Pour les articles homonymes, voir Détective (homonymie). Vidocq : fondateur, en 1833, du Bureau des Renseignements …   Wikipédia en Français

  • Agence de l'Union européenne — Les agences de l Union européenne[1] sont des organismes de droit public ayant une personnalité juridique propre et distincte des institutions européennes principales (Commission, Parlement, Conseil des ministres, etc.). Elles ont été créées dans …   Wikipédia en Français

  • Agence de presse Libération — Libération (journal) Pour les articles homonymes, voir Libération.  Libération …   Wikipédia en Français

  • Agence de financement des infrastructures de transport de France — L’agence de financement des infrastructures de transport de France (abrégé en AFITF) est un établissement public administratif national (EPAN) français chargé de coordonner le financement de grands projets d infrastructures de transport[1]. Il… …   Wikipédia en Français

  • Agence Européenne Pour La Sécurité Maritime — Pour les articles homonymes, voir EMSA. Agence Européenne pour la Sécurité Maritime …   Wikipédia en Français

  • Agence Européenne de la Sécurité Maritime — Agence européenne pour la sécurité maritime Pour les articles homonymes, voir EMSA. Agence Européenne pour la Sécurité Maritime …   Wikipédia en Français

  • Agence europeenne pour la securite maritime — Agence européenne pour la sécurité maritime Pour les articles homonymes, voir EMSA. Agence Européenne pour la Sécurité Maritime …   Wikipédia en Français

  • Agence européenne de la sécurité maritime — Agence européenne pour la sécurité maritime Pour les articles homonymes, voir EMSA. Agence Européenne pour la Sécurité Maritime …   Wikipédia en Français

  • Agence européenne pour la sécurité maritime — Pour les articles homonymes, voir EMSA. Agence européenne pour la sécurité maritime …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”