Ageasse

Pie bavarde

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pie.
Comment lire une taxobox
Pie bavarde
 Pica pica
Pica pica
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Corvidae
Sous-famille Corvinae
Tribu Corvini
Genre Pica
Nom binominal
Pica pica
(Linnaeus, 1758)
Statut de conservation IUCN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Répartition géographique
Répartition des sous-espèces de pie bavarde :
Répartition des sous-espèces de pie bavarde :

     /    Pica pica hudsonia
     /    Pica pica melanotos
     /    Pica pica galliae
     /    Pica pica germanica
     /    Pica pica pica
     /    Pica pica fennorum
     /    Pica pica asirensis
     /    Pica pica bactriana
     /    Pica pica hemileucoptera
     /    Pica pica leucoptera
     /    Pica pica jankowskii
     /    Pica pica sericea
     /    Pica pica battnensis
     /    Pica pica kamschatisa

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

La pie bavarde (Pica pica), est l'un des grands corvidés les plus connus. Elles peuvent aisément être identifiées grâce à leur morphologie et à leur plumage noir et blanc caractéristique. Elles sont aussi connues sous le nom d'ageasse (dialecte poitevin) ou ajaça (occitan limousin) dans le sud-ouest de la France, ou encore d'agace (agaça) en Provence.

Sommaire

Caractères d'identification morphologiques

De grande taille et dotée d'une longue queue, le mâle étant légèrement plus grand que la femelle, la pie bavarde arbore un plumage noir sur le dessus du corps, au niveau de la tête, de la poitrine et de la partie sous-caudale, et blanc au niveau du ventre, des flancs, des mains et à la base des ailes. Le plumage noir montre des reflets métallisés, bleuâtres sur les ailes, violacés sur le corps et la tête, et verdâtre sur la queue.

  • Taille : 40 à 51 cm
  • Taille de la queue : 20 à 30 cm
  • Envergure : 52 à 60 cm
  • Poids : 200 à 250 g

Comportement

Locomotion

Son vol est incertain, mais en ligne droite ; sa marche est un peu saccadée, avec souvent la queue levée et quelques sautillements.

Régime alimentaire

La pie bavarde est omnivore : son régime alimentaire est constitué de petits rongeurs (dont le campagnol), de lézards, d'insectes et d'autres invertébrés, de fruits et de graines divers, d'œufs, de détritus humains et de charognes.

Reproduction

Vers le début d'avril, le couple construit un nid en hauteur dans des arbres ou des buissons. Ce nid, constitué de branches sèches, renforcés de crins et de brindilles, est complété par une sorte de toit destiné à le protéger. Parfois, le nid est également décoré d'objets brillants par lesquels la pie bavarde est attirée. Sa forme très ronde peut être confondue avec une boule de gui. La femelle pond de trois à dix œufs qu'elle couve seule durant un peu moins de trois semaines. Après l'éclosion, les petits restent au nid durant quatre semaines environ. Ce sont les deux parents qui les nourrissent.

La pie bavarde a une longévité moyenne de 16 ans.

Relations sociales et autres comportements

La pie jacasse. Les vocalisations de la Pie bavarde sont variés :

  • Cris : rèches, durs, gémissants et variables
  • Cri d'alarme : « tché-tché-tché-tché... » en séries rapides et prolongées
  • Cri de conversation : « tcha-ka ! » ou « tchia-tcha » claquants

Comme d'autres corvidés, la pie bavarde, de nature grégaire (en particulier l'hiver), est une espèce bruyante et peu farouche qui aime à vivre dans le voisinage de l'homme, où elle trouve protection contre les rapaces et nourriture. Si elle sait se faire méfiante et discrète en cas de danger, c'est également un oiseau extrêmement curieux et attiré par les objets brillants ; ce comportement est sans doute à l'origine de sa réputation de voleuse.

Répartition et habitat

Aire de répartition

La pie bavarde, Pica pica, est commune dans toute l'Europe mais aussi en Asie, au nord-ouest de l'Afrique et dans le nord de l'Amérique. L'espèce est plutôt sédentaire et vagabonde, en petit groupe, en hiver.

Habitat

Elle affectionne particulièrement les lieux où sont présents des bosquets, des petits bois ainsi que les parcs et jardins des zones urbaines. On la retrouve donc dans tous les types de milieux à l'exception des forêts denses.

La Pie bavarde et l'homme

La Pie bavarde dans la culture

Sa réputation de voleuse a servi de prétextes à différents ouvrages comme l'opéra de Gioacchino Rossini La gazza ladra (La pie voleuse) ou la bande dessinée Les Bijoux de la Castafiore d'Hergé.

Statut de protection

La pie bavarde est une espèce non protégée en France, et qui peut donc être chassée. À ce titre, elle est inscrite à l'annexe II/2 de la Directive oiseaux. La pie bavarde est une espèce classée nuisible dans la plupart des départements français, et donc régulable par piégeage continu tout au long de l'année. La pie est classée nuisible par sa prédation continue sur les autres espèces, notamment le petit gibier (poussins, œufs, petit gibier, petits oiseaux). Le piégeur doit être en possession d'un agrément à partir du 1er juillet 2007, avoir une autorisation de la mairie (accordée obligatoirement) ainsi que, s'il ne piège pas dans sa propriété, une autorisation écrite du propriétaire.

Voir aussi

Références taxonomiques

Liens externes

  • Portail de l’ornithologie Portail de l’ornithologie

Ce document provient de « Pie bavarde ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ageasse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ageasse — ⇒AGACE, AGACHE, AGASSE, AGEASSE, subst. fém. A. ORNITH. Nom vulgaire de la pie : • 1. M. Lepic mange avec lenteur, comme s il mâchait du verre pilé. Madame Lepic, pourtant plus bavarde, entre ses repas, qu une agace, commande à table par gestes… …   Encyclopédie Universelle

  • ageasse — (a jea s ) s. f. Pie grièche grise …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Discographie des Petits Chanteurs d'Asnières — Sommaire 1 Filmographie et bandes originales 2 Discographie 2.1 1970... 2.2 1980... 2.3 1990 …   Wikipédia en Français

  • agace — ou agasse [ agas ] n. f. • déb. XVIe; agache XIe ; anc. haut all. agaza ♦ Région. Pie. ● agace ou agasse nom féminin Vieux. Pie. ● agace ou agasse (homonymes) …   Encyclopédie Universelle

  • agasse — agace ou agasse [ agas ] n. f. • déb. XVIe; agache XIe ; anc. haut all. agaza ♦ Région. Pie. ● agace ou agasse nom féminin Vieux. Pie. ● agace ou agasse (homonymes) …   Encyclopédie Universelle

  • agache — ⇒AGACE, AGACHE, AGASSE, AGEASSE, subst. fém. A. ORNITH. Nom vulgaire de la pie : • 1. M. Lepic mange avec lenteur, comme s il mâchait du verre pilé. Madame Lepic, pourtant plus bavarde, entre ses repas, qu une agace, commande à table par gestes… …   Encyclopédie Universelle

  • Parler charentais — Saintongeais Saintongeais Saintongeais Parlée en France Région Charente, Charente Maritime, nord Gironde et sud Deux Sèvres Typologie SVO Classification par famille …   Wikipédia en Français

  • Patois charentais — Saintongeais Saintongeais Saintongeais Parlée en France Région Charente, Charente Maritime, nord Gironde et sud Deux Sèvres Typologie SVO Classification par famille …   Wikipédia en Français

  • Pica pica — Pie bavarde Pour les articles homonymes, voir Pie …   Wikipédia en Français

  • Pie bavarde — Pour les articles homonymes, voir Pie. Pie bavarde …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”