Etienne Hulot

Étienne Hulot

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hulot.
Étienne Hulot
P vip.svg
Origine France France
Hommage nom gravé sous l'Arc de triomphe de l'Étoile

Étienne Hulot baron de Mazerny (né le 15 février 1774 à Mazerny (Ardennes) - Nancy 23 septembre 1850), militaire français.

Il entra au service en 1793, lors de la première réquisition et fut attaché à un bataillon de chasseurs. Il fut nommé sous-lieutenant sur le champ de bataille d'Altkirchen. À Zurich et dans tous les combats livrés à Souvarow, on le vit officier d'ordonnance du général Soult au combat de Monteneto ; il s'élança avec le frère de Soult pour arracher des mains de l'ennemi ce général qui venait d'être renversé d'un coup de feu, et il resta prisonnier ; mais il fut échangé après la bataille de Marengo et nommé capitaine aide-de-camp du même général. Après les affaires d'Ulm il fut promu au grade de chef de bataillon et commanda les tirailleurs du . Il se trouva à tous les combats de cette époque et se distingua partout, surtout à Austerlitz, où, malgré une blessure grave, il ne quitta le champ de bataille qu'après la victoire. Aussi reçut-il en cette occasion la croix d'officier de la Légion d'honneur.

Le 7 février 1807, il eut la jambe fracassée en forçant le pont de Preussisch-Eylau. Il fut nommé colonel en 1808 et fit la guerre d'Espagne en 1811 en qualité de premier aide-de-camp du maréchal Soult. À la bataille de Gebora, le colonel Hulot et le chef d'escadron Tholosé menacèrent plusieurs bataillons espagnols de les faire sabrer par la cavalerie, s'ils ne se rendaient sur-le-champ, et ils se rendirent.

Général de brigade le 9 août 1812, il commanda l'avant-garde du 4e corps en Allemagne ; il donna dans la campagne de 1813 des preuves répétées d'intelligence et de bravoure. Deux fois il sauva les bagages et l'artillerie de l'armée par son incroyable activité, à Interbeck et à Hanau. L'Empereur le récompensa en le nommant baron et commandeur de la Légion d'honneur.

La Restauration le fit chevalier de Saint-Louis et lui confia le département de la Meuse.

Pendant les Cent-Jours il fut attaché au 4e corps, commandé par Gérard. À la bataille de Ligny il se défendit contre des forces quadruples et se battit un des derniers sous les murs de Paris.

Mis en non-activité, le maréchal Gouvion-Saint-Cyr le nomma en 1819 inspecteur d'infanterie, et inspecteur général en 1821.

Il est grand officier de la Légion d'honneur et général de division à la promotion du 27 février 1831.

Il offrit ses services en 1829 à l'armée d'Ibrahim Pacha. Son nom figure sur l'Arc de triomphe de l'Étoile de Paris.

Source partielle

« Étienne Hulot », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, 1852 [détail de l’édition] (Wikisource)

  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « %C3%89tienne Hulot ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Etienne Hulot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Étienne Hulot — Pour les articles homonymes, voir Hulot. Étienne Hulot Origine …   Wikipédia en Français

  • Hulot — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Hulot est un nom de famille notamment porté par : Anatole Hulot (né en 1811), à l origine des premiers timbres poste, Étienne Hulot (1774 1850),… …   Wikipédia en Français

  • Étienne Charlet — Étienne Charlet, mort le 23 novembre 1795, est un militaire français. Carrière Général de division et cavalier, il sert à l armée des Pyrénées orientales sous Schérer pendant l été 1795. Transféré à l armée d Italie, il commande une division du… …   Wikipédia en Français

  • Pacte écologique ( de Nicolas Hulot) — Pacte écologique Le Pacte écologique est une charte environnementale élaborée par la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l homme et le comité de veille écologique (CVE), en France. Elle établit 10 objectifs et 5 propositions concrètes qui… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Étienne-aux-Clos — Pour les articles homonymes, voir Saint Étienne (homonymie). 45° 34′ 10″ N 2° 27′ 40″ E …   Wikipédia en Français

  • Armee francaise pendant les Cent-Jours — Armée française pendant les Cent Jours Voici l ordre de bataille de l Armée française pendant les Cent Jours (printemps 1815). Sommaire 1 Armée du Nord 1.1 1er corps d infanterie 1.2 2e corps d infanterie …   Wikipédia en Français

  • Armée Française Pendant Les Cent-Jours — Voici l ordre de bataille de l Armée française pendant les Cent Jours (printemps 1815). Sommaire 1 Armée du Nord 1.1 1er corps d infanterie 1.2 2e corps d infanterie …   Wikipédia en Français

  • Armée française pendant les Cent-Jours — Article principal : Cent Jours. Voici l ordre de bataille de l Armée française pendant les Cent Jours, au printemps 1815. Sommaire 1 Armée du Nord 1.1 1er corps d infanterie 1.2 2e corps d inf …   Wikipédia en Français

  • Armée française pendant les cent-jours — Voici l ordre de bataille de l Armée française pendant les Cent Jours (printemps 1815). Sommaire 1 Armée du Nord 1.1 1er corps d infanterie 1.2 2e corps d infanterie …   Wikipédia en Français

  • Les 660 noms gravés sous l'Arc de Triomphe de l'Etoile — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”