Etienne Heudelet de Bierre

Étienne Heudelet de Bierre

Étienne Heudelet de Bierre
P vip.svg
Origine France France
Hommage nom gravé sous l'Arc de triomphe de l'Étoile

Étienne Heudelet de Bierre, né à Dijon le 12 novembre 1770, militaire français.

Lieutenant au 3e bataillon des volontaires de la Côte-d'Or en 1792, adjoint aux adjudants-généraux la même année, aide-de-camp du général de cavalerie Dubois, le 1er septembre 1793, et quelques mois après aide-de-camp du général Michaud, commandant en chef de l'armée du Rhin. Il était adjudant-général chef de brigade, le 30 décembre 1794, après s'être distingué autant par ses talents que par son courage aux armées du Rhin et de la Moselle.

En 1795, il était chef d'état-major du général Gouvion-Saint-Cyr à l'armée de Mayence. En 1796, il commandait l'avant-garde du général Delmas, commandait l'avant-garde au passage du Rhin sous Moreau. Il obtint à cette occasion les félicitations de ce dernier et du gouvernement.

Promu au grade de général de brigade, le 5 février 1799, il servit d'abord à l'armée d'observation, fut ensuite chargé d'une mission secrète par Bernadotte, passa à l'armée du Danube et fit échouer, à la tête de la 5e division qu'il commandait par intérim, le passage de l'Aar tenté par le prince Charles.

A Hohenlinden, il faisait partie de la division Ney. En 1803, il commandait le département de l'Aube dans la même année ; il était à la tête de l'avant-garde de Davout et se signala par le passage de l'Ems à Steyer, et par le combat de Marienzell, le 8 novembre 1805, où il battit complètement la division du général autrichien Merfelt, forte de 10 bataillons, lui tua 1 500 hommes, en prit 4 000, avec 10 canons, 6 drapeaux et plus de cent voitures d'équipages.

À Austerlitz, il se distingua de nouveau et fut nommé général de division (24 décembre 1805) Chargé de la 2° division du 7e corps en mai 1806, il se montra d'une manière brillante à Iéna et à Eylau, où une balle lui traversa le corps.

En 1808, il commanda la 3e division du 8e corps de l'armée d'Espagne, d'où il passa à l'armée de Portugal en 1809, et rendit d'importants services dans ces deux campagnes. Rentré en France en 1811 pour cause de santé, il forma ou inspecta en 1812 différents corps qui se rendaient en Russie. Le 12 mai, on lui confia la 2e division de réserve pour protéger le pays depuis l'Escaut jusqu'à la Baltique.

Après la retraite de Russie, il entra dans la place de Dantzig et fit partie de la garnison sous les ordres du général Rapp. Conduit prisonnier de guerre à Kiow, il envoya de cette ville, le 4 juin, son adhésion au rétablissement des Bourbons. Rentré en France le 5 septembre, il commandait la 18e division militaire lors du retour de Napoléon Ier. Il montra d'abord quelque hésitation, puis finit par accepter le commandement de la 15e division d'infanterie de l'armée du Rhin. Le 17 juin, une dépêche télégraphique l'appela à Paris; il partit le 19, avant le commencement des hostilités, apprit en route les événements de l'armée du Nord et se retira dans ses foyers.

Le roi ne tarda pas à le nommer gouverneur de la 4e division à Nancy, puis de la 3e à Metz. Il fut appelé comme témoin dans le procès du maréchal Ney, fit une déposition très loyale qui déplut aux réactionnaires de l'époque et le fit mettre en non-activité, puis en 1819, en disponibilité, et plus tard à la retraite.

Après la Révolution de 1830, M. Heudelet fut rétabli sur les cadres de l'activité, fut nommé inspecteur général d'infanterie. Il a exercé depuis plusieurs commandements militaires jusqu'en 1835, qu'il fut classé dans le cadre de non-activité. Placé dans le cadre de de réserve, 15 août 1839.

Admis à la retraite le 30 mai 1848. Décédé le 20 avril 1857 à Paris.

Replacé dans le cadre de réserve le 1er janvier 1853.

Était fils d'un commis à la direction des fermes générales.

Chevalier de Saint-Louis en 1814, pair de France en 1832, le comte Heudelet de Bierre fut nommé grand-croix de la Légion d'honneur le 18 février 1836.

Sébastien Heudelet, époux de Marie Thérèse VILLEQUEZ née à Besançon ( Doubs ) le 25 avril 1785, sœur jumelle de Marc Joseph Charles VILLEQUEZ, le mariage eut lieu à Bucey les Gy (Haute-Saône) le 18 brumaire an IX (9 novembre 1800)

Source

  • « Étienne Heudelet de Bierre », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, 1852 [détail de l’édition] (Wikisource) ;
  • Dictionnaire des généraux et amiraux de la Révolution et du 1er Empire (1792-1814), par Georges Six, édition de 1934.
  • « Étienne Heudelet de Bierre », dans Adolphe Robert, Edgar Bourloton et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français (1789-1891), XIXe siècle [détail de l’édition] (Wikisource) ;
  • Archives nationales (CARAN) – Service Historique de l’Armée de Terre – Fort de Vincennes – Dossier S.H.A.T. Côte : 7 Yd 429.
  • Lionel de THOREY, Destin d’un engagé de 92 : le général Heudelet (1770-1857) , dans Revue de l’Institut Napoléon, 1988, n° 151, p.26


  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « %C3%89tienne Heudelet de Bierre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Etienne Heudelet de Bierre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Étienne Heudelet de Bierre — Origine  France Hommages nom gravé sous l …   Wikipédia en Français

  • Étienne heudelet de bierre — Origine  France Hommage nom g …   Wikipédia en Français

  • Les 660 noms gravés sous l'Arc de Triomphe de l'Etoile — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des officiers figurant sur l'arc de Triomphe — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des officiers figurants sur l'Arc de Triomphe — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Noms graves sous l'Arc de Triomphe de l'Etoile — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Noms gravés sous l'Arc de Triomphe de l'Étoile — Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Légende :… …   Wikipédia en Français

  • Noms gravés sous l'arc de triomphe de l'étoile — Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Légende :… …   Wikipédia en Français

  • Noms gravés sous l'arc de triomphe de l'Étoile — Voici la liste des noms gravés sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Les 660 personnalités y figurant servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire.… …   Wikipédia en Français

  • Général de la Révolution française — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”