Eternuement

Éternuement

Le petit Sammy éternue (1904 à 1906) de Winsor McCay (1871-1934).

L'éternuement est une expiration brusque et bruyante, semi-autonome ou involontaire (réflexe au niveau cortical) par le nez et la bouche provoqué par un mouvement subit et convulsif des muscles expirateurs (notamment le diaphragme et les muscles intercostaux) en raison d'une irritation des muqueuses nasales ou de leur mise en contact avec un corps étranger.


C'est un mécanisme de défense permettant de nettoyer le nez de ses impuretés en les expulsant et en évitant ainsi qu'elles passent dans les poumons. Ce sont des neurones sensitifs, excités par les impuretés, qui déclenchent le réflexe d'éternuement.

L'onomatopée française qui correspond à l'éternuement est atchoum !

La sternutation désigne une série d'éternuements à répétition.

Au Japon lorsque vous éternuez, le dicton dit que quelqu'un est en train de parler de vous.

Sommaire

Remèdes populaires

Il existe de nombreuses méthodes pour empêcher un éternuement. En voici quelques-unes :

  • Presser son palais avec sa langue sur la plus grande surface possible (méthode infaillible) ;
  • Maintenir les yeux ouverts (en effet, il est impossible d'éternuer les yeux ouverts)
  • Fermer les yeux et poser ses doigts dessus.
  • Retenir sa respiration : pour éternuer, il faut pouvoir expirer de l'air, plutôt que de se pincer le nez
  • Se pincer le nez en maintenant la bouche fermée. Toutefois, si l'éternuement se produit, il ne faut pas maintenir le nez pincé, la pression de l'air se propageant vers l'oreille interne provoquera une douleur ou endommagera l'oreille interne. En outre, si la bouche s'ouvre l'éternuement va s'accompagner d'éjection de salive et de mucus.
  • Serrer la racine du nez.
  • Pincer fortement l'extrémité d'un petit doigt.
  • Avaler sa salive de façon répétée jusqu'à ce que la sensation d'éternuement disparaisse. Cette astuce fonctionne presque systématiquement.
  • Poser son doigt sous son nez comme pour le renifler.

L'efficacité (relative) de ces méthodes reposerait sur différents moyens d'agir ou rétro-agir sur le système neurovégétatif (orthosympathique / parasympathique) impliqué dans le réflexe d'éternuement.

Mais il existe aussi une méthode pour provoquer l'éternuement qui tarde à venir : pour certaines personnes, il suffit de regarder une source de lumière vive (le soleil peut s'avérer dangereux) pour le déclencher. Ce phénomène s'appelle le réflexe photo-sternutatoire.

Mesures d'hygiène

Un conseil courant est de mettre la main devant la bouche quand on éternue ou tousse. Il est aussi possible d'éternuer dans son coude. Ce geste protège l'entourage immédiat des gouttelettes chargées de virus ou bactéries, dans l'instant, mais le virus est alors abondamment présent sur la peau des mains et peut être déposé sur divers objets qui deviennent alors des fomites. De plus, un allergique ou un malade grippé peut éternuer des dizaines de fois par heure, et ne pas être en mesure de se laver les mains à chaque toux ou éternuement (et sans toucher les poignées de portes et en lavant la robinetterie). Quand le malade n'a pas de masque, ni de grand mouchoir ou de mouchoir en papier immédiatement disponible, il faudrait qu'il éternue en protégeant son entourage, mais sans se contaminer les mains. Il existe pour cela une méthode développée parmi les comportements-barrière dans le cadre de la lutte contre le sras et la grippe aviaire, mais qui vaut pour la tuberculose et d'autres maladies contagieuses par transmission aérienne à partir des éternuements ou de la toux.

Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas par mesure d'hygiène qu'il y a plusieurs siècles on a commencé à mettre sa main devant la bouche ; c'était à l'époque par peur que le diable n'entre dans la bouche !


Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens internes

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « %C3%89ternuement ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eternuement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • éternuement — [ etɛrnymɑ̃ ] n. m. • esternuement 1238; de éternuer ♦ Expulsion réflexe, brusque et bruyante, d air par le nez et la bouche, provoquée par une irritation de la muqueuse nasale. ⇒ sternutation. Bruit de l éternuement. ⇒ atchoum. « un spasme… …   Encyclopédie Universelle

  • Éternuement — Éternuement. L éternuement est une expiration brusque et bruyante, semi autonome ou involontaire (réflexe au niveau cortical) par le nez et la bouche provoqué par un mouvement subit et convulsif des muscles expirateurs (notamment le diaphragme et …   Wikipédia en Français

  • éternuement — ÉTERNUEMENT: Après qu on a dit : «Dieu vous bénisse», engager une discussion sur l origine de cet usage …   Dictionnaire des idées reçues

  • ÉTERNUEMENT — n. m. Action d’éternuer. Il est sujet à des éternuements fréquents …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Éternuement inversé — L éternuement inversé ou rétro éternuement ou encore internuement (reverse sneezing en anglais) est un phénomène respiratoire anormal chez les chiens, qu on observe particulièrement chez les brachycéphales. Il se manifeste par une inspiration… …   Wikipédia en Français

  • Sternutation — Éternuement Le petit Sammy éternue (1904 à 1906) de Winsor McCay (1871 1934). L éternuement est une expiration brusque et bruyante, semi autonome ou involontaire (réflexe au niveau cortical) par le nez et la bouche provoqué par un mouvement sub …   Wikipédia en Français

  • éternuer — [ etɛrnɥe ] v. intr. <conjug. : 1> • esternuer XIIe; lat. sternutare, fréquent. de sternuere ♦ Faire un éternuement. Il est enrhumé et ne cesse d éternuer. Poudre à éternuer. ⇒ sternutatoire. « l autre qui, depuis trois heures, éternue à se …   Encyclopédie Universelle

  • sternutatoire — [ stɛrnytatwar ] adj. • 1429; subst. esternuatore h. XIIIe; de sternutation ♦ Méd. Qui provoque l éternuement. Poudre, médicament sternutatoire. ● sternutatoire adjectif (latin sternutatum, de sternutare, éternuer) Se dit des médicaments qui… …   Encyclopédie Universelle

  • Comportements-barriere — Comportements barrière Les comportements barrière sont l ensemble des gestes et comportements individuels et collectifs susceptibles de ralentir la propagation d une épidémie. La notion de comportements barrière, dans le domaine de la lutte… …   Wikipédia en Français

  • Comportements-barrière — Les comportements barrière sont l ensemble des gestes et comportements individuels et collectifs susceptibles de ralentir la propagation d une épidémie. La notion de comportements barrière, dans le domaine de la lutte contre les épidémies, a été… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”