Agaou

Agäw

Les Agäw (ou Agau ou Agaou ou Agew) sont les populations historiquement dominantes des hautes terres de l'Éthiopie du nord, dans la région Amhara, en particulier autour du lac Tana.

Les langues Agäw ne sont cependant plus parlées que par de petits groupes. Elles ont été largement recouverte par le développement de l'amharique et dans une moindre mesure du tigrinya (des langues sémitiques), qu'elles ont influencées. Elles appartiennent au groupe des langues couchitiques, elles-mêmes cousines des langues sémitiques au sein du groupe des langues afro-asiatiques.

Les Agäw sont cités avec certitude pour la première fois dans une inscription du IVe siècle du roi axoumite Ezana. Ils ont dominé une série de petites principautés ou royaumes en dehors du contrôle impérial éthiopien,et ce jusqu'au XVIIe siècle. Les Agäws n'ont jamais eu d'unité religieuse, politique ou linguistique.

Certains étaient Juifs. Leurs descendants sont les actuels Beta Israel ou Falashas. Ils ont cessé de parler agäw entre le XIXe et le XXe siècle selon les régions. Cependant, « une langue Agäw, le quarennia était encore parlé par [...] les 2 000 Beta Israel très isolés de la région de Quara [...], de même que par leurs voisins, également d'origine Agäw[1]» lors de leur émigration vers Israël en 1992. Elle est aujourd'hui en voie d'être remplacée par l'hébreu.

Beaucoup étaient chrétiens.

D'autres enfin étaient païens, ou pratiquaient des syncrétismes pagano-judaïques, comme les Kamantes.

Sommaire

Principaux sous-groupes

Les Agäw du Nord sont connus comme les Bilen, autour de Keren, en Érythrée.

Les Agäw de l'Ouest sont connus comme les Qemant ou Kamante, autour de Gondar

Les Agäw de l'Est sont connus comme les Kamir, autour de Sokota

Les Agäw du Sud sont connus comme les Awngi, autour de Dangila

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • (en) Bekalu Molla, Traditional Environmental Knowledge and Resource Management. Among the Agaw of Gojjam, Addis Ababa University, 1994, 115 p. (thèse)
  • (en) James Stuart Olson, « Agaw », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 13 (ISBN 9780313279188)
  • (en) T. Tamrat, « Processes of Ethnic Interaction and Integration in Ethiopian History : The Case of the Agaw in Special Issue in Honor of Roland Oliver », in Journal of African history, 1988, vol. 29, n° 1, p. 5-18
  • (en) Edward Ullendorff, The Ethiopians: An Introduction to Country and People, Oxford University Press, 1973, 239 p. (ISBN 9780192850614)

Liens externes

Notes et références

  1. Daniel Friedmann et Ulysses Santamaria, Les enfants de la reine de Saba: les Juifs d'Ethiopie (Falachas) : histoire, exode et intégration, Éditions Métailié, 1994, p. 31 (ISBN 9782864241850)
  • Portail de l'anthropologie Portail de l'anthropologie
  • Portail de l'Éthiopie Portail de l'Éthiopie
  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique
Ce document provient de « Ag%C3%A4w ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agaou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ÉTHIOPIE — Les contours de la mer Rouge et du golfe d’Aden dessinent sur la carte une déchirure qui, par la dérive des continents, arracha l’Arabie de l’Afrique. Du côté abyssin, volcans, failles, séismes soulignent que cette dislocation se prolonge. Du… …   Encyclopédie Universelle

  • Adjinakou — In Vodou, and especially in Haiti, Adjinakou is an elephant loa.Adjinakou is also known as Agaou L Ephant and is of the Rada loa Family …   Wikipedia

  • Joseph Halévy — NOTOC Joseph Halévy (born December 15, 1827 in Adrianople; died 1917) was a Jewish French Orientalist and traveller.He did his most notable work was done in Yemen, which he crossed during 1869 to 1870 in search of Sabaean inscriptions, no… …   Wikipedia

  • Josef Halèvy — Joseph Halévy (* 15. Dezember 1827 in Adrianopel; † 7. Februar 1917 in Paris) war ein französischer Orientalist und Afrikareisender. Halévy besuchte 1868 das nördliche Abessinien, durchforschte dann im Auftrag der Académie française 1869–1870 den …   Deutsch Wikipedia

  • Joseph Halèvy — Joseph Halévy (* 15. Dezember 1827 in Adrianopel; † 7. Februar 1917 in Paris) war ein französischer Orientalist und Afrikareisender. Halévy besuchte 1868 das nördliche Abessinien, durchforschte dann im Auftrag der Académie française 1869–1870 den …   Deutsch Wikipedia

  • Joseph Halévy — (* 15. Dezember 1827 in Adrianopel; † 7. Februar 1917 in Paris) war ein französischer Orientalist und Afrikareisender. Halévy besuchte 1868 das nördliche Abessinien, durchforschte dann im Auftrag der Académie française 1869–1870 den Jemen nach… …   Deutsch Wikipedia

  • Agao — Agäw Les Agäw (ou Agau ou Agaou ou Agew) sont les populations historiquement dominantes des hautes terres de l Éthiopie du nord, dans la région Amhara, en particulier autour du lac Tana. Les langues Agäw ne sont cependant plus parlées que par de… …   Wikipédia en Français

  • Agaw — Agäw Les Agäw (ou Agau ou Agaou ou Agew) sont les populations historiquement dominantes des hautes terres de l Éthiopie du nord, dans la région Amhara, en particulier autour du lac Tana. Les langues Agäw ne sont cependant plus parlées que par de… …   Wikipédia en Français

  • Agaw (langue) — Agäw (langue) Les langues agäw appartiennent au groupe central des langues couchitiques, elles mêmes cousines des langues sémitiques au sein du groupe des langues afro asiatiques. Elles sont historiquement parlées dans les hautes terres de l… …   Wikipédia en Français

  • Agäw — Les Agäw (ou Agau ou Agaou ou Agew) sont les populations historiquement dominantes des hautes terres de l Éthiopie du nord, dans la région Amhara, en particulier autour du lac Tana. Les langues Agäw ne sont cependant plus parlées que par de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”