Agade

Akkad (ville)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Akkad.

Akkad ou Agade (parfois appelée Dūr-Sharrukīn à partir de la seconde moitié du IIe millénaire av. J.-C.) est une ville antique de Basse-Mésopotamie, ancienne capitale de l'Empire d'Akkad, fondé par Sargon l'Ancien. Elle n'a toujours pas été retrouvée, et sa situation exacte demeure donc inconnue. On la situe soit dans les environs de Kish, ou bien plus au nord, jusque dans la région de Baghdad (peut-être même à l'emplacement de l'actuelle capitale de l'Iraq), ou la basse vallée de la Diyala. Le seul moyen de connaître certains de ses aspects est le recours aux textes anciens.

Akkad existait sans doute déjà avant que Sargon d'Akkad n'en fasse la capitale de son empire au XXIVe siècle av. J.-C. Selon les textes, il en fit une capitale à l'image de sa puissance : il y bâtit un grand palais royal, ainsi que de nombreux temples, le principal étant voué à Ishtar, la déesse protectrice de la dynastie d'Akkad. Ce temple était semble-t-il accompagné d'une ziggourat (construite peut-être plus tard). On sait également par une inscription de Sargon que des bateaux provenant de pays du Golfe Persique (Dilmun, Magan, Meluhha) venaient jusqu'aux quais d'Akkad, ce qui indique que cette cité avait un port fluvial.

Akkad reste la capitale de l'empire fondé par Sargon jusqu'à son effondrement au début du XXIIe siècle av. J.-C. Selon le texte dit de la Malédiction d'Akkad, la ville est prise et pillée par les Gutis. Si tel est le cas, cet évènement ne signe en rien sa fin, puisqu'elle est au XXIe siècle av. J.-C. un centre provincial important sous l'empire de la Troisième dynastie d'Ur, un gouverneur y résidant. Elle est ensuite toujours mentionnée au IIè millénaire, durant lequel elle est incorporée dans le royaume de Babylone. Un des deux rois kassites nommé Kurigalzu y entreprit des travaux. Au XIIe siècle av. J.-C., elle est pillée par l'armée élamite. Des rois de la première moitié du Ier millénaire av. J.-C. y effectuent encore des travaux, comme Assarhaddon d'Assyrie et Nabonide de Babylone. La cité est encore attestée dans des textes datant des règnes de Darius Ier (522-486 av. J.-C.) et de Séleucos Ier (323-280 av. J.-C.).

Bibliographie

  • (en) C. Wall-Romana, « An Areal Location of Agade », dans Journal of Near Eastern Studies 49/3, 1990, p. 205-245.
  • Portail du Proche-Orient ancien Portail du Proche-Orient ancien
  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
Ce document provient de « Akkad (ville) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agade de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agadé — Para el imperio formado por las conquistas de Sargón de Acad, véase Imperio acadio. Para la región del norte de Mesopotamia, véase Akkad. Agadé (o Akkad, Acad) fue una ciudad del norte de la Mesopotamia inferior, en la llamada posteriormente… …   Wikipedia Español

  • Agadé — La grafía más correcta es Akkad o bien Akkadu, que sería equivalente del nombre sumerio Agade. Este artículo trata de la ciudad. Para la región, véase Acad. Agadé (o Akkad, Acad) fue una ciudad del norte de la Mesopotamia inferior (localizada en… …   Enciclopedia Universal

  • Agadé — Akkad (ville) Pour les articles homonymes, voir Akkad. Akkad ou Agade (parfois appelée Dūr Sharrukīn à partir de la seconde moitié du IIe millénaire av. J. C.) est une ville antique de Basse Mésopotamie, ancienne capitale de l Empire d Akkad,… …   Wikipédia en Français

  • Agade — geographical name see Akkad 2 …   New Collegiate Dictionary

  • Agade — Akkad oder Akkade ist eine alte Königsstadt in Mesopotamien, im späten 3. Jahrtausend v. Chr. wurde sie von Sargon von Akkad zum Zentrum seines Reiches erhoben. Man spricht daher vom Reich von Akkad bzw. Akkadischen Großreich und nennt die… …   Deutsch Wikipedia

  • Agade — /euh gah deuh/, n. Akkad (def. 2). * * * …   Universalium

  • Agade — ∙Aga|de, die; , n [frz. agada < hebr. haggạdạ̈, ↑Haggada]: Haggada: der Hausvater ... liest ihnen vor aus einem abenteuerlichen Buche, das die A. heißt und dessen Inhalt eine seltsame Mischung ist von Sagen der Vorfahren, Wundergeschichten… …   Universal-Lexikon

  • Agade — Aga|de die; , n <aus bleichbed. fr. agada zu hebr. haggādâ »Sage, Märchen; Erzählung«> (veraltet) svw. ↑Haggada …   Das große Fremdwörterbuch

  • Agade — /euh gah deuh/, n. Akkad (def. 2) …   Useful english dictionary

  • Agadès — Agadẹ̀s,   Agadez [ dɛs], Agadẹs, alte Handelsstadt am Rand der Sahara, an der östlichen Transsaharastraße südlich des Aïr, Republik Niger, 50 200 Einwohner;   Wirtschaft:   reger Marktbetrieb (Verkehrssprachen sind Hausa und Tamasicht);… …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”