AfterEffects

Adobe After Effects

Adobe After Effects
Importez le logo de ce logiciel
Développeur Adobe Systems
Dernière version CS4 (9.0) [+/−]
Environnement Windows, Mac OS X
Langue Multilingue
Type édition vidéo
Licence Propriétaire
Site Web www.adobe.com

After Effects est un logiciel de compositing édité par Adobe. Il permet de créer des effets spéciaux et des animations graphiques pour tous supports à partir de n’importe quel types de sources. Plusieurs versions sont déjà sorties, dont la plus connue est la plus récente : Adobe After effects CS4

Sommaire

Histoire

After Effects est un logiciel de compositing et d'effet visuels qui a été le pionnier de l'animation graphique sur ordinateur personnel. L'aventure a commencé dans une petite société du nom CoSA (The Company of Science and Art) à Providence dans l'état du Rhode Island. Après avoir développé le logiciel PACo (PICS Animation Compiler) Dave Herbstman, Dave Simmons et Dan Wilk se lancent dans le développement de Egg qui aboutira à la sortie d'After Effects en janvier 1993 présenté au MacWorld de Boston. Le but était de pouvoir créer des animations pour la télévision ou le cinéma sur un ordinateur personnel. À l'époque les solutions de traitement numérique de l'image dans le milieu professionnel utilisaient du matériel dédié spécifique très coûteux avec des résolutions fixes. CoSA apporte une solution: un logiciel multi-résolution de traitement vidéo tournant sur Mac ou Windows. Les contraintes au niveau des formats d'entrée et de sortie n'étaient imposées que par la puissance de la machine et sa quantité de RAM. Le logiciel a été successivement racheté par Aldus Corporation, puis par Adobe Systems Inc. Il dialogue à présent avec tous les programmes de la gamme Adobe Creative Suite

  • 1995 : Adobe sort After Effects 3, c'est cette version aboutie qui lancera le logiciel sur le marché;
  • 1999 version 4 avec la première traduction en français;
  • 2001 version 5 apporte la 3D et les expressions;
  • 2003 version 6 le scripting, le parentage et Textacy (générateur de texte);
  • 2005 version 7 une nouvelle interface avec un son éditeur de graphiques et le mode HDR 32 bits;
  • 2007 : After Effects devient CS3 et introduit les calques de forme, l'animation du texte en 3D et l'outil de déformation Marionnette.
  • 2008 After Effects CS4 (version 9)

Presentation

After Effects utilise un système d'empilement de calque pour créer une composition animée à partir de différentes sources d'images. On retrouve ce principe d'empilement de calque dans la majorité des logiciels de créations graphiques. Par cet aspect, il est proche de Photoshop, mais propose en outre des modification des calques animables dans le temps, et en mode non destructif. On qualifie ce mode de fonctionnement de "non destructif" car le fichier de projet créé dans After Effects ne contient que les informations de traitement des sources, sans aucune altération de celles-ci. Pour calculer l'animation finale, il faut donc disposer d'une part du fichier de projet After Effects, d'autre part des sources intactes (images fixes ou métrage vidéo). On peut aussi réaliser des créations directement dans After Effects, sans sources préexistantes. Dans ce cas le fichier projet se suffit à lui-même. Dans tous les cas, pour obtenir le résultat final, et produire un nouveau fichier vidéo par exemple, il faut passer par une phase de calcul d'une durée variable selon la complexité de la création. Contrairement à un logiciel de montage, After Effects ne propose pas de visualisation en temps réel. Chaque phase de pré-visualisation est précédée d'une phase de calcul en RAM. Un logiciel de montage travaille à l'horizontal. Son objectif est de se concentrer sur l'enchainement des plans et le rythme. Il possèdent des pistes vidéo en nombre limité dans lesquelles viennent se placer les rushes les uns à la suite des autres. L'objectif d'After Effects est de permettre l'empilement des sources les unes au-dessus des autres, avec une piste de calque par source et sans limitation du nombre de piste. Quand un logiciel de montage est à l'aise à horizontal, il l'est beaucoup moins en empilement vertical : c'est exactement le contraire d'After Effects qui sera sans limite de puissance pour le montage à la verticale mais peu pratique à utiliser pour le montage classique à l'horizontale, lequel exigera un temps de calcul du rendu final.

Principaux outils

Les principaux outils qu'After Effects propose sont :

  • Des outils de masque, de texte et de peinture vectoriels.
  • La fenêtre montage est un empilement de calques, à la manière de Photoshop, dont on peut faire évoluer les paramètres en fonction du temps et des autres calques. Pour ce faire, il suffit en général de faire glisser un effet de la palette d'effet sur le calque désiré et de modifier les réglages en développant les onglets.
  • La palette d'effets est une bibliothèque d'effets fournis avec le logiciel ou ajoutés en plug-ins.
  • La fenêtre de composition, donne un aperçu du résultat. La prévisualisation de l'animation se fait après un calcul en RAM de la zone de travail. Il est possible d'ouvrir d'autres fenêtres pour avoir d'autres vues lors d'un travail en 3D. Pour accélérer le calcul du preview, il est souvent nécessaire de baisser la qualité d'affichage en résolution, en cadence d'images voire de masquer certains calques.

Autres logiciels du même type

Ce document provient de « Adobe After Effects ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article AfterEffects de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AfterEffects — AfterEffects,   Adobe Programm zur Produktion von animierten Grafiken (Animation) und visuellen Effekten für digitale Video , Multimedia , und Webinhalte …   Universal-Lexikon

  • aftereffects — É™rɪ n. consequence, byproduct …   English contemporary dictionary

  • aftermath of the earthquake — aftereffects of the earthquake, results of the earthquake, outcome of the earthquake …   English contemporary dictionary

  • Contingent perceptual aftereffect — Contingent aftereffects are studied in human perception and can be defined as illusory percepts that are apparent on a test stimulus after exposure to an induction stimulus for an extended period. Contingent aftereffects can be contrasted with… …   Wikipedia

  • aftereffect —    Also known as aftersensation and perceptual aftereffect. All three terms refer to the illusory visual perception that may follow prolonged exposure to a particular visual stimulus. As a rule, aftereffects present themselves in the inverted… …   Dictionary of Hallucinations

  • perception — perceptional, adj. /peuhr sep sheuhn/, n. 1. the act or faculty of apprehending by means of the senses or of the mind; cognition; understanding. 2. immediate or intuitive recognition or appreciation, as of moral, psychological, or aesthetic… …   Universalium

  • McCollough effect — (click to enlarge) A test image for the McCollough effect. On first looking at this image, the vertical and horizontal lines should look black and white, colourless. After induction (see images below), the horizontal lines should look greenish… …   Wikipedia

  • illusion — illusioned, adj. /i looh zheuhn/, n. 1. something that deceives by producing a false or misleading impression of reality. 2. the state or condition of being deceived; misapprehension. 3. an instance of being deceived. 4. Psychol. a perception, as …   Universalium

  • Economic Affairs — ▪ 2006 Introduction In 2005 rising U.S. deficits, tight monetary policies, and higher oil prices triggered by hurricane damage in the Gulf of Mexico were moderating influences on the world economy and on U.S. stock markets, but some other… …   Universalium

  • De-Ba'athification — (Arabic: اجتثاث حزب البعث‎) refers to a Coalition Provisional Authority (CPA) policy outlined in CPA Order 1 which entered into force on 16 May 2003.[1] The policy’s goal was to remove the Ba ath Party s influence in the new Iraqi political… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”