Erythrée

Érythrée

ሃገረ ኤርትራ (ti)
دولة إرتريا (ar)
State of Eritrea (en)
État d'Érythrée (fr)
Drapeau de l'Érythrée Armoiries de l'Érythrée
(Détails) (Détails)
carte
Langues officielles Tigrinya, arabe,
italien, anglais[Note 1]
Capitale Asmara
15°20′N, 38°55′E
Plus grande ville Asmara
Forme de l’État
 - Président
République
Issayas Afeworki
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 97e
121 320 km²
Négligeable
Population
 - Totale (2008)
 - Densité
Classé 114e
5 028 475 hab.
38 hab./km²
Indépendance
 - Date
de l'Éthiopie
24 mai 1993


Gentilé Érythréen(ne)


IDH (2005) Augmentation 0,454 (bas) ( 157e)
Monnaie Nakfa (ERN)
Fuseau horaire UTC +3
Hymne national Ertra, Ertra, Ertra
Domaine internet .er
Indicatif
téléphonique
+291
  1. le tigrinya et l'arabe sont les langues de travail du gouvernement. L'anglais est utilisé dans les relations internationales et l'éducation au-delà du primaire. Les différentes communautés du pays parlent également afar, bilen, kunama, nara, rashaida, saho et tigré. L'italien et l'amharique sont parfois parlés pour des raisons historiques.

L'Érythrée, officiellement, l'État d'Érythrée, est un État indépendant de la Corne de l'Afrique voisin du Soudan à l'ouest, de l'Éthiopie au sud et de Djibouti à l'est. Elle a acquis son indépendance de l'Éthiopie en 1993. Depuis, les deux pays se livrent une guerre sporadique. L'Érythrée doit son nom au grec eruthros signifiant « rouge », couleur désignant le point cardinal austral (Sud)[réf. nécessaire] et désignant pour la même raison la mer du même nom[Quoi ?].

Sommaire

Géographie

Article détaillé : Géographie de l'Érythrée.
Carte de l'Érythrée

L'Érythrée est située dans la Corne de l'Afrique et bordée au nord-est et à l'est par la Mer Rouge, à l'ouest et au nord-ouest par le Soudan, au sud par l'Éthiopie et au sud-est par Djibouti. La côte est aride et sablonneuse. Les îles Dahlak situées dans la mer Rouge constituent une région intéressante pour la pêche. Les hauts plateaux du centre, dont l'altitude varie de 1 800 m à 3 000 m, sont moins arides et possèdent un climat plus tempéré. Le point culminant du pays est le mont Soira à 3 018 m au-dessus du niveau de la mer.

La capitale et plus grande ville du pays est Asmara ; les autres villes principales sont le port d'Assab ainsi que Massaua et Keren.

Subdivisions administratives

Article détaillé : Subdivisions de l'Érythrée.

L'Érythrée est divisée en 6 régions :

  • le Centre
  • Anseba
  • Mer Rouge méridionale
  • Mer Rouge septentrionale
  • le Sud
  • Gash-Barka

Démographie

Évolution de la population entre 1993 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005[réf. nécessaire]). Population en milliers d'habitants.
Article détaillé : Démographie de l'Érythrée.

Les deux groupes ethniques principaux sont les Tigrinya qui forment 50 % de la population, ainsi que les Tigre et Kunama qui en constituent 40 %. Les Afars et les Saho occupent le tiers du pays. Le tigrinya et l'arabe sont les deux langues principales ; l'italien et l'anglais sont aussi parlés.

Article détaillé : Religion en Érythrée.

Les religions principales sont le christianisme, la plupart des chrétiens érythréens faisant partie de l'Église érythréenne orthodoxe, une des églises (improprement) dites « coptes » (monophysites, et non grecques-orthodoxes), en communion avec ses homologues éthiopienne et égyptienne ; et l'islam, principalement sunnite. Chacune de ces religions est représentée par environ 50 % de la population[réf. nécessaire].

Histoire

Article détaillé : Histoire de l'Érythrée.

Histoire ancienne

Décolonisation et indépendance

Article détaillé : Afrique orientale italienne.

L'Érythrée a été colonisée par l'Italie en 1896, puis par le Royaume-Uni à partir de 1941. En 1952, les Nations unies décident de former une fédération entre l'Éthiopie et l'Érythrée.

Lorsque des manifestations indépendantistes éclatent, Addis Abeba abolit le fédéralisme en 1961 afin de tenter de préserver l'unité du pays, déclenchant une guerre civile qui s'achève en 1991 par la victoire des troupes érythréennes. L'indépendance est déclarée le 24 mai 1993.

L'état Érythrén

La constitution érythréenne prévoit un parlement monocaméral de 150 membres, l'Assemblée nationale. Tous les sièges sont occupés par le principal parti politique, le Front populaire pour la démocratie et la justice. Depuis 1993, date de l'indépendance, des élections ont été régulièrement prévues puis annulées[réf. nécessaire].

Politique

Article détaillé : Politique de l'Érythrée.

Le gouvernement a deux objectifs prioritaires : mettre en place sur les versants montagneux, entre Asmara (la capitale) et Massaoua 40 000 km² de terrasses cultivables et, pour fixer les eaux, planter vingt millions d'arbres ; surtout, garder sur la mer Rouge le contrôle du port d'Assab, afin d'encaisser les revenus de sa raffinerie de pétrole.[réf. nécessaire]

En 2001, le gouvernement a censuré toute la presse privée[réf. nécessaire]. En 2002, tous les groupes religieux ont été interdits à l'exception de 4 groupes sanctionnés par l'État[réf. nécessaire].

Amnesty International, Human Rights Watch ainsi que le Département d'État américain font état de détentions arbitraires et de violations des droits humains dans le pays[réf. nécessaire]. Le 7e classement mondial de la liberté de la presse - établi en 2008 par Reporters sans frontières - classe l'Érythrée en dernière position[1].

En 1998 une nouvelle guerre éclate entre l'Éthiopie et l'Érythrée sur le tracé de la frontière. Elle fait environ 100 000 morts[2]. Le conflit cesse en 2000 avec les accords d'Alger qui conduisent au déploiement des casques bleus sans mettre fin aux tensions, le tracé de la frontière entre les deux États restant contesté par l'Éthiopie. Une commission indépendante de l'ONU a émis un arbitrage sur la question de la frontière en 2003, mais cette solution a été rejetée par l'Éthiopie[réf. nécessaire].

L'Érythrée livre désormais à l'Éthiopie une guerre par procuration en Somalie, où elle compte parmi les principaux soutiens aux insurgés islamistes qui combattent l'armée éthiopienne[3].

Un récent différend territorial oppose par ailleurs l'Érythrée à Djibouti sur sa frontière sud[réf. nécessaire].

Économie

Article détaillé : Économie de l'Érythrée.

L'économie de l'Érythrée est celle d'un pays chroniquement sous-développé, évoluant sous un système d'économie mixte.

La guerre avec l'Éthiopie a été dévastatrice pour l'économie érythréenne. Port de la mer Rouge, Massaoua est tombé aux mains des maquisards érythréens dès février 1990. Les Éthiopiens ont alors pilonné la ville pendant cinq jours, ravageant des bâtiments datant de la colonie italienne (1889-1941). Les transports urbains sont chaotiques. Le port accueille des cargos chargés de blé australien, de sorgho américain ou d'huile de colza allemande.

L'offensive de mai 2000 causa à elle seule 600M US$ de dommages et empêcha les récoltes dans la région la plus productrice du pays, diminuant la production de nourriture de 62 %[réf. nécessaire].

Les transferts de fonds en provenance de la diaspora des Érythréens émigrés est la principale source de revenu du pays[réf. nécessaire]. L'agriculture fournit 80% du produit intérieur brut. Le pays exporte du bétail, de la viande et de la gomme arabique. L'infrastructure est relativement développée, en particulier les routes et les ports, mais ils sont sous-utilisés.[réf. nécessaire]

Pour se développer, l'Érythrée compte sur ses ressources inexploitées : cuivre, or, pétrole et gaz.

Culture

Article détaillé : Culture de l'Érythrée.
Fêtes et jours fériés
Date traduction française Nom Remarques
24 mai jour de l'indépendance beal natsnet
20 juin jour des martyrs mealti meswat
1er septembre début de la lutte armée hade meskerem

Divers

Population : 4 465 651 habitants (en 2003). 0-14 ans : 44,7 %; 15-64 ans : 52 %; + 65 ans : 3 %
Superficie : 121 320 km²
Densité : 37 hab./km²
Frontières terrestres : 1 630 km (Éthiopie 912 km ; Soudan 605 km ; Djibouti 113 km)
Littoral : 2 234 km
Extrémités d'altitude : -75 m > +3 018 m
Espérance de vie des hommes : 54 ans (en 2001)
Espérance de vie des femmes : 59 ans (en 2001)
Taux de croissance de la pop. : 3,84 % (en 2001)
Taux de natalité : 42,52 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité : 12,07 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité infantile : 74 ‰ (en 2001)
Taux de fécondité : 5,45 enfants/femme (en 2003)
Taux de migration : 7,91 ‰ (en 2001)
Indépendance : 24 mai 1993 (faisait auparavant partie de l'Éthiopie)
Lignes de téléphone : 37 500 (en 2006)
Téléphones portables : 70 000 (en 2007)
Postes de radio : 345 000 (en 1997)
Postes de télévision : 1 000 000 (en 2003)
Utilisateurs d'Internet : 120 000 (en 2007)
Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 1 (en 2004)
Routes : 4 010 km (dont 874 km goudronnés) (en 2000)
Voies ferrées : 306 km (en 2006)
Voies navigables : 0 km
Nombre d'aéroports : 18 (dont 4 avec des pistes goudronnées) (en 2007)

Code

L'Érythrée a pour codes :

Notes et références

  1. Reporters sans frontières Classement mondial 2008, Reporters sans frontières, Classement mondial 2008.
  2. Jean-Philippe Rémy, « Djihadisme et vieux conflits », dans Le Monde du 03-11-2007, [lire en ligne]
  3. (en) AU calls for sanctions on Eritrea, BBC News, 23 mai 2009.

Voir aussi

Article connexes

Woldeab Woldemariam, Adkamé Melaga, Asmara, Massaua, Mendefera, Guèze et Éthiopie

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Catégorie Érythrée de l’annuaire dmoz

  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique

Ce document provient de « %C3%89rythr%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Erythrée de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Erythree — Érythrée ሃገረ ኤርትራ (ti) دولة إرتريا (ar) State of Eritrea (en) État d Érythrée (fr) …   Wikipédia en Français

  • ÉRYTHRÉE — L’Érythrée a acquis son statut d’État souverain le 24 mai 1993, plus d’un siècle après sa constitution en entité coloniale sous domination italienne. L’histoire de ce pays demeure inextricablement liée à celle de toute la Corne de l’Afrique… …   Encyclopédie Universelle

  • Érythrée — ሃገረ ኤርትራ (ti) دولة إرتريا (ar) State of Eritrea (en) État d Érythrée (fr) …   Wikipédia en Français

  • érythrée — (é ri trée) adj. f. Usité dans cette locution : la mer Érythrée, la mer Rouge.    S. f. Genre de plantes gentianées, renfermant la petite centaurée. ÉTYMOLOGIE    Terme grec signifiant rougeâtre et provenant d un mot se traduisant par : rouge …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Érythrée aux Jeux olympiques d'été de 2012 — Érythrée aux Jeux olympiques Érythrée aux Jeux olympiques d été de 2012 Code CIO  …   Wikipédia en Français

  • Érythrée aux Jeux olympiques d'été de 2004 — Érythrée aux Jeux olympiques Érythrée aux Jeux olympiques d été de 2004 Code CIO& …   Wikipédia en Français

  • Érythrée aux Jeux olympiques d'été de 2008 — Érythrée aux Jeux olympiques Érythrée aux Jeux olympiques d été de 2008 …   Wikipédia en Français

  • Érythrée aux Jeux olympiques d'été de 2000 — Érythrée aux Jeux olympiques Érythrée aux Jeux olympiques d été de 2000 Code CIO& …   Wikipédia en Français

  • Erythrée aux Jeux olympiques d'été de 2008 — Érythrée aux Jeux olympiques d été de 2008 Érythrée aux Jeux olympiques d été de 2008 Code CIO&# …   Wikipédia en Français

  • Erythrée aux Jeux olympiques d’été de 2008 — Érythrée aux Jeux olympiques d été de 2008 Érythrée aux Jeux olympiques d été de 2008 Code CIO&# …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”