African-Eurasian Waterbird Agreement

Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie

L’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA) est un traité international indépendant développé sous les auspices du Programme des Nations unies pour l'environnement et de la convention de Bonn conclue le 16 juin 1995 à la Haye. Il est entré en vigueur le 1er novembre 1999 après que le minimum exigé de de sept pays africains et de sept pays eurasiens, l'aient ratifié.

Sommaire

Objectifs et moyens

Article détaillé : protection des oiseaux.
Différents couloirs de migration[1]
     Europe Afrique occidentale      Afrique, Méditerranée et Mer noire      Ouest Asie et Afrique

L'accord concerne depuis 2002, la protection 235 espèces d'oiseaux migrateurs écologiquement dépendants de zones humides le long de leurs itinéraires de migration pour au moins une partie de leur cycle annuel. L'accord prévoit une action coordonnée et concertée des états le long des routes migratoires des oiseaux d'eau. Cet accord protège de nombreuses espèces plongeuses, des grèbes, des pélicans, des cormorans, des hérons, des cigognes, des Rallidae, des ibis, des spatules, des flamants, des canards, des cygnes, des oies, des grues, des Limicoles, des Laridae, des sternes et même le Manchot du Cap. Tous ces oiseaux ne nécessitent pas forcément une protection active et tous les oiseaux d'eau migrateurs ne sont pas répertoriés dans cette liste. L'accord est applicable sur 119 pays qui sont situés en Europe, une partie de l'Asie, du Canada, du Moyen-Orient et de l'Afrique. Les moyens utilisés pour leur protection sont les conservations des habitats et à ce titre l’AEWA est un accord complémentaire à la Convention de Ramsar, le contrôle des activités humaines, le recherche et le comptage, l'éducation et l'information des population.

Histoire de l'accord

La première modification de l'accord (appelé MOP1), la Réunion des Parties, date de 1999, le nombre des espèces migratrices concerné par l’Accord était alors de 170. La seconde modification de 2002 (MOP2) à 235. En 2005, 51 pays sont signataires sur 117 pays concernés par ces migrations. À partir de 2005 suite à la troisième Réunion des parties (MPO3), le projet du FEM devrait permettre aux pays moins développés de recevoir une aide technique permettant de mieux répondre aux exigences de l'accord. Le 1er novembre 2007, 59 sont signataires sur 119.

Statuts

Des avis sont émis sur le statut à accorder aux espèces d'oiseaux d'eau migrateurs. Le critère principal est l'importance des populations. Les différentes catégories de statuts sont les suivantes[2] :

  • Colonne A
    • A1 : populations très menacées (moins de 10 000 individus).
    • A2 : populations menacées (entre 10 000 et 25 000 individus).
    • A3 : populations menacées (entre 25 000 et 100 000 individus mais aire de répartition restreinte et/ou déclin de la population).
  • Colonne B
    • B1 : populations très vulnérables (entre 25 000 et 100 000 individus).
    • B2 : populations vulnérables (plus de 100 000 individus mais aire de répartition restreinte et/ou déclin de la population).
  • Colonne C

Plus de 100 000 individus.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Notes

  1. d'après Thompson D. and Byrkjedal, Shorebirds. Colin Baxter, 2001
  2. AEWA, Status of the populations of migratory waterbirds, p 2
  • Portail de la conservation de la nature Portail de la conservation de la nature
  • Portail du droit Portail du droit
  • Portail de l’ornithologie Portail de l’ornithologie
Ce document provient de « Accord sur la conservation des oiseaux d%27eau migrateurs d%27Afrique-Eurasie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article African-Eurasian Waterbird Agreement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agreement on the Conservation of African-Eurasian Migratory Waterbirds — Infobox UN name = The Agreement on the Conservation of African Eurasian Migratory Waterbirds image size = caption = type = Agreement acronyms = AEWA head = Acting Executive Secretary : Bert Lenten status = active established = on 16 June 1995… …   Wikipedia

  • African Crake — Conservation status …   Wikipedia

  • White Stork — Two adults in Germany Conservation status …   Wikipedia

  • Greater Crested Tern — Breeding plumage T. b. cristata displaying Conservation status …   Wikipedia

  • Sandwich Tern — Taxobox name = Sandwich Tern status = LC status ref = IUCN2006|assessors=BirdLife International|year=2004|id=49256|title=Sterna sandvicensis|downloaded=11 May 2006 Database entry includes justification for why this species is of least concern]… …   Wikipedia

  • Crex — Corn Crake Scientific classification Kingdom: Animalia …   Wikipedia

  • Sterne huppée — Thalasseus bergii …   Wikipédia en Français

  • Thalasseus bergii —   Charrán piquigualdo Plumaje de …   Wikipedia Español

  • Barnacle Goose — Taxobox name = Barnacle Goose status = LC status system = iucn3.1 status ref = [IUCN2006|assessors=BirdLife International|year=2004|id=47150|title=Branta leucopsis|downloaded=11 May 2006] image width = 240px regnum = Animalia phylum = Chordata… …   Wikipedia

  • Sterna bergii — Sterne huppée Sterne huppée …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”