Erasistrate

Érasistrate

Erasistrate de Céos
Surnom(s) Erasistrate de Julis
Naissance vers 310 av. J.-C
Décès vers 250 av. J.-C
Nationalité grec
Profession(s) médecin, anatomiste

Érasistrate de Céos (ou Érasistrate de Julis) (vers 310 - vers 250 av. J.-C.), dit "l'infaillible" était un médecin clinicien et expérimental et un grand anatomiste grec, né à Ioulis, dans l'lle de Céos. Il fut avec Hérophile le fondateur de l'École d'Alexandrie de médecine sous le règne des Ptolémées. Il était le médecin de Séleucos Ier de Syrie dont il parvint à guérir le fils Antiochos. Ses travaux et ses découvertes font de lui un précurseur de la neurophysiologie et de la neurologie à la période hellénistique. Il peut être aussi considéré comme le fondateur de la physiologie expérimentale car il fit de nombreuses découvertes en procédant à de véritables expériences sur les animaux.

Sommaire

Ses découvertes sur le système nerveux

Dans le domaine de la neuroanatomie, il fut l'un des premiers avec Hérophile à pratiquer les dissections de cadavres humains. Il parvint ainsi à distinguer les principales structures de l'encéphale que sont les deux hémisphères du cerveau et le cervelet dont il décrivit le rôle dans la coordination motrice. Il montra aussi que les nerfs convergent vers le système nerveux central. Il mit en évidence le rôle sensitif et moteur des racines postérieures et antérieures des nerfs rachidiens. Pionnier de la méthode comparative, il fut le premier à établir un lien entre le degré de gyrification des circonvolutions du cerveau (i.e., son degré de "plissement") des différentes espèces animales et leur degré d'intelligence.

A la suite d'Alcméon de Crotone et d'Anaxagore, il faisait du cerveau le siège de la pensée et des facultés mentales, contrairement à Aristote qui plaçait ces fonctions dans le cœur.

Ses découvertes sur le système circulatoire

Il démontra le rôle primordial du sang dans le corps humain et il fut près de faire la découverte de la circulation sanguine en reconnaissant que le cœur était au centre du réseau des artères et des veines. Sur le plan anatomique, il donna les premières descriptions de la veine cave, des valvules veineuses et des artères pulmonaires et rénales.

Érasistrate fut l'auteur d'une théorie concurrente à la théorie des humeurs. Il défendit ainsi l'idée que le système des veines transportait du sang et non le pneuma imaginé par Hippocrate. Ce sang contenant l'esprit vital était acheminé depuis le cœur jusqu'au cerveau où il était transformé en esprit vital, qui était distribué dans le corps via les nerfs (dont il montra qu'ils étaient non pas creux mais formés d'une structure solide tubulaire, aujourd'hui identifiée comme les fibres nerveuses). Toutefois, le rôle des artères dans sa théorie restait de véhiculer l'air, ce qui expliquait selon lui le pouls. Il interprétait donc certains désordres physiologiques comme un excès de sang dans les artères. Cette théorie de la pléthore sanguine se posait en opposition à la pratique des saignées défendue par les autres médecins de l'époque, dont Hérophile.

Anecdote biographique

Erasistrate comprend pourquoi Antiochus est malade
Tableau de Jacques-Louis David 1774

La vie d'Érasistrate est peu connue. La plupart de ses écrits nous sont connus par les commentaires qu'en ont faits ses successeurs (notamment Galien qui fut son plus célèbre critique). On raconte qu'il fut appelé au chevet d'Antiochos, gravement malade, par le père de ce dernier, le roi syrien Séleucos Ier Nicator. Après avoir observé que le pouls du malade s'accélérait et que son visage rougissait lorsque sa belle-mère Stratonice, l'épouse du roi, entrait dans la pièce, il aurait déduit que le malade souffrait en fait d'un amour impossible¹. Cela en fait donc pour certains un pionnier de la psychothérapie.

Liens externes

Notes

  • ¹ Cette scène a été représentée par le peintre David sur une toile de 1774 qui lui valut le prix de Rome.
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « %C3%89rasistrate ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Erasistrate de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Érasistrate — Erasistrate de Céos Surnom Erasistrate de Julis Naissance vers 310 av. J. C Décès vers 250 av. J. C Nationalité grec Profession médecin, anatomiste Érasistrate de Céos (ou Érasistrate de Juli …   Wikipédia en Français

  • ÉRASISTRATE — (ÉRASISTRATE 320 env. ÉRASISTRATE 250) Né dans l’île de Céos, plus physiologiste qu’anatomiste, Érasistrate étudia la médecine avec un gendre d’Aristote et l’exerça d’abord en Syrie, où il guérit spectaculairement le fils du roi Séleucos, dont il …   Encyclopédie Universelle

  • Erasistrate de Keos — Érasistrate Erasistrate de Céos Surnom(s) Erasistrate de Julis Naissance vers 310 av. J. C Décès vers 250 av. J. C Nationalité grec Profession(s) médecin, anatomiste Érasistrate de Céos (ou Érasistrate de Julis) (vers …   Wikipédia en Français

  • Érasistrate découvrant la cause de la maladie d’Antiochius — Artiste Jacques Louis David Année 1774 Type Peinture …   Wikipédia en Français

  • Medecine en Grece antique — Médecine en Grèce antique Probablement inspirée par la médecine égyptienne, la médecine en Grèce antique est censée remonter à l époque homérique. Elle ne prend toutefois son véritable essor qu au Ve siècle av. J. C. avec Hippocrate …   Wikipédia en Français

  • Médecine En Grèce Antique — Probablement inspirée par la médecine égyptienne, la médecine en Grèce antique est censée remonter à l époque homérique. Elle ne prend toutefois son véritable essor qu au Ve siècle av. J. C. avec Hippocrate …   Wikipédia en Français

  • Médecine en Grèce antique — Probablement inspirée par la médecine égyptienne, la médecine en Grèce antique est censée remonter à l époque homérique. Elle ne prend toutefois son véritable essor qu au Ve siècle av. J.‑C. avec Hippocrate …   Wikipédia en Français

  • Médecine en grèce antique — Probablement inspirée par la médecine égyptienne, la médecine en Grèce antique est censée remonter à l époque homérique. Elle ne prend toutefois son véritable essor qu au Ve siècle av. J. C. avec Hippocrate …   Wikipédia en Français

  • Jacques-Louis David — Pour les articles homonymes, voir David. Jacques Louis David Autoportrait (17 …   Wikipédia en Français

  • Herophile — Hérophile Hérophile de Chalcédoine, né vers 330 320 av. J. C. et mort vers 260 250 av. J. C., est un médecin grec né à Chalcédoine en Asie Mineure (actuellement Kadiköy en Turquie). Avec Érasistrate, il est l un des pères de l anatomie et un… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”