Epiphane de Salamine

Épiphane de Salamine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salamine (homonyme).
Épiphane de Salamine

Saint Épiphane de Salamine (Sanctus Epiphanius Constantiensis) ou Épiphane de Chypre (vers 315 - 403) était un Père de l'Église. Il est surtout connu pour sa défense de l'Église orthodoxe et sa traque des hérétiques lors de la période troublée qui suivit le Ier concile de Nicée. Il est un saint de l'Église orthodoxe et de l'Église catholique romaine, et est fêté le 12 mai.

La foi d'Épiphane lors de sa jeunesse est encore sujet à débat : selon certaines sources, il aurait été juif et hellénisant, et chrétien selon d'autres. Devenu moine en Égypte, il fonde en Judée un monastère dont il prend la tête, avant de devenir évêque de Constantia-Salamine (Chypre) en 365. Il fut à Rome en 382 avec Paulin d'Antioche pour un séminaire sur les chrétiens d'orient, amenant saint Jérôme avec lui.

Lors d'un pèlerinage à Jérusalem, il accusa l'évêque Jean d'origénisme. Cet évêque avait ordonné Rufin d'Aquilée.

Épiphane meurt en mer lors d'un voyage qui le ramenait de Constantinople à Chypre en 403.

Le nom de son siège épiscopal

La ville de Salamine de Chypre a été fondée vers 1100 avant Jésus-Christ par un citoyen de l'île de Salamine dans le golfe de Saronique. Au début du IVe siècle, elle est ravagée par un tremblement de terre et la ville reconstruite prend celui de Constantia en l'honneur de son restaurateur, l'empereur Constance II, peu de temps avant l'épiscopat d'Épiphane. En 648, la ville est à nouveau détruite, cette fois par les Arabes. La population se réfugie dans la presqu'île de Cyzique, dans la mer de Marmara, en un lieu qui reçoit le nom de Nouvelle Justinianopolis en l'honneur de Justinien II. Revenu à Chypre, le siège épiscopal s'est établi à Nicosie mais il a gardé jusqu'à nos jours pour son titulaire le titre d'archevêque de la Nouvelle Justiniane et de tout Chypre.

Ses œuvres

Clavis Patrum Græcorum 3744-3807

Épiphane est connu pour son œuvre hérésiologique et polémique, ses textes réfutent 80 hérésies différentes :

Il est aussi l'auteur du :

  • Discours spirituel sur la vie en Christ

Quelques autres textes nous sont parvenus en fragments :

  • Le traité des poids et des mesures ;
  • Le traité des douze gemmes ;
  • Les Lettres (dont il reste peu de fragments) ;

Il a écrit de nombreux commentaires des saintes Écritures :

  • La vie des prophètes ;
  • Le commentaire de l'Hexameron ;
  • Le commentaire sur les psaumes ;
  • Le Physiologue ;
  • Le commentaire sur l'Évangile selon saint Luc ;

Il a écrit des vies de saints :

  • La vie de saint Hilarion ;
  • Histoire de Joseph le Comte ;

Il a laissé aussi des œuvres liturgiques :

  • La liturgie des Présanctifiés ;
  • L'anaphore éthiopienne de la Semaine Sainte ;
  • Une autre anaphore.

Bibliographie

  • Vie des pères, des martyrs et des principaux saints - Abbé Godescard - 1829 - pages 433 et suivantes - disponible sur Gallica
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « %C3%89piphane de Salamine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Epiphane de Salamine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Épiphane de salamine — Pour les articles homonymes, voir Salamine (homonyme). Épiphane de Salamine Saint Épiphane de Salamine (Sanctus Epiphanius Constantiensi …   Wikipédia en Français

  • Épiphane de Salamine — Pour les articles homonymes, voir Salamine (homonyme). Saint Épiphane de Salamine (Sanctus Epiphanius Constantiensis) ou Épiphane de Chypre (vers 315   403) était un Père de l Église. Il est surtout connu pour sa défense de l… …   Wikipédia en Français

  • Saint Épiphane de Salamine — Épiphane de Salamine Pour les articles homonymes, voir Salamine (homonyme). Épiphane de Salamine Saint Épiphane de Salamine (Sanctus Epiphanius Constantiensi …   Wikipédia en Français

  • Epiphane — Épiphane Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Épiphane de Salamine, Père de l Église grec (IVe siècle) Épiphane de Pavie, évêque du Ve siècle Épiphane le Scolastique, connu comme… …   Wikipédia en Français

  • Salamine (homonyme) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Salamine est une île grecque de l Attique. Bataille de Salamine est une bataille navale qui opposa en 480 av. J. C. la flotte grecque menée par Eurybiade… …   Wikipédia en Français

  • Épiphane — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Épiphane de Salamine, Père de l Église grec (IVe siècle) Épiphane de Pavie, évêque du Ve siècle Épiphane le Scolastique, connu comme traducteur… …   Wikipédia en Français

  • Epiphane — (PR Tiphaine) • Epiphane, né vers 315 près d Eleuthéropolis, en Palestine, moine puis abbé d Eleuthéropolis, évêque de Salamine en 367, combattit son ancien ami Apollinaire, mourut en 403 (413). Père et docteur de l Eglise grecque. Nom issu de la …   Dictionnaire des saints

  • Église orthodoxe de Chypre — Église de Chypre (Εκκλησία της Κύπρου) Fondateur(s) saint Paul puis Saint Barnabé Autocéphalie/Autonomie déclarée 431 Autocéphalie/Autonomie reconnue 431 Primat actuel Archevêque Chrysostome II Siège Nicosie, Chypre Territoire primaire …   Wikipédia en Français

  • Archidiocese de la Nouvelle Justinienne et de tout Chypre — Église orthodoxe de Chypre Église de Chypre (Εκκλησία της Κύπρου) Fondateur(s) saint Paul puis Saint Barnabé Autocéphalie/Autonomie déclarée 431 Autocéphalie/Autonomie reconnue 431 …   Wikipédia en Français

  • Archidiocèse De La Nouvelle Justiniane Et De Tout Chypre — Église orthodoxe de Chypre Église de Chypre (Εκκλησία της Κύπρου) Fondateur(s) saint Paul puis Saint Barnabé Autocéphalie/Autonomie déclarée 431 Autocéphalie/Autonomie reconnue 431 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”