Affiche
Affiche culturelle sur un mur parisien

L'affiche est un support de publicité ou de propagande destiné à être vue dans la rue et les lieux publics. Imprimée sur papier, sur du tissu ou des supports synthétiques, elle adopte des dimensions variables, pouvant aller jusqu'à plusieurs mètres. Elle gagne ses lettres de noblesse à la fin du XIXe siècle avec des graphistes comme Jules Chéret ou Alphonse Mucha et des artistes comme Henri de Toulouse-Lautrec ne dédaignent plus y avoir recours comme moyen d'expression.

Sommaire

Caractéristiques

Moulin Rouge - La Goulue. (1891) Poster de Toulouse-Lautrec

La destination utilitaire de l'affiche implique son efficacité : s'agissant d'être perçue et comprise rapidement par le public, de susciter la sympathie, on a considéré que l'affiche devait être simple dans son dessin et son texte, ses couleurs devaient être vives et attrayantes, cela dès que la nécessité commerciale est devenue une évidence et que, parallèlement, les techniques d'impression (notamment la lithographie) l'ont permis, au XIXe siècle. On a par conséquent fait appel à des artistes, dont le plus connu reste Henri de Toulouse-Lautrec. Si des peintres et lithographes ont ainsi inauguré l'art de l'affiche, d'autres artistes en ont fait une spécialité à part entière et sont devenus des affichistes.

À l'origine collée sur les murs, dans les lieux publics, l'affiche est maintenant majoritairement apposée sur des emplacements réservés : panneaux d'affichage, colonnes, mobilier urbain, etc. Les affiches de petit format (affichettes) peuvent être placées en intérieur, par exemple dans les vitrines de magasin. L'emplacement d'une affiche est essentiellement fonction de sa taille et conditionne aussi son contenu. La multiplication anarchique de l'affichage tout au long du XXe siècle a amené les autorités à le réglementer de plus en plus, jusqu'au point de reléguer l'affichage sauvage à des espaces réduits et des petits formats. Il en résulte que l'affichage autorisé passe par des sociétés spécialisées, dont les tarifs sont fonction de la qualité des emplacements (situation, visibilité, éclairage nocturne) et de la durée de l'affichage.

L'affiche est une œuvre temporaire : son temps d'existence se limite à quelques jours, quelques semaines au plus (à quelques exceptions près où une affiche acquiert une certaine longévité en étant remplacée). Le support de papier, et souvent les encres d'imprimerie ne peuvent pas résister indéfiniment aux intempéries, à la lumière solaire, ni au temps qui passe. Ce en quoi l'affiche se distingue de l'enseigne, du panneau peint ou sérigraphié, de la publicité murale peinte, destinés à durer sur un emplacement défini.

Des affiches ou des reproductions sont souvent utilisées comme éléments de décoration, sous le nom anglais de poster. Mais ce terme désigne aussi des photographies ou des illustrations, imprimées en grand format, qui n'ont plus rien à voir avec la vraie affiche.

Enfin, les affiches sont particulièrement révélatrices de l'esprit du temps. Présentes dans la vie quotidienne, elles sont un outil incomparable pour comprendre quel rapport le public entretient avec tel ou tel sujet (les vacances, les produits de grande consommation, etc.). À titre d'exemple, il est possible de comprendre le rapport du public avec le sport en retraçant l'histoire des affiches. Ainsi dans le cyclisme, suivant les époques, on passera de représentations de jeunes femmes à bicyclette, aspect loisir, à celle des forçats de la route, aspect technicité et performance. (Référence : Quand le sport s'affiche. Affiches publicitaires et représentations du sport en France (1918-1939)], de Jean-Yves Guillain)

Les techniques de l'affiche

Pour l'impression, l'affiche peut avoir recours à la typographie, la lithographie, l'offset, la sérigraphie ou l'impression numérique.

Les collections

Beaucoup d'affiches, par leur intérêt artistique, sont conservées par des bibliothèques, des musées ou des collectionneurs, au même titre que des œuvres d'art traditionnelles.

Dans les musées

Témoin du statut artistique de cet art publicitaire plusieurs musées exposent des pièces dont certaines peuvent prétendre au statut d'icônes de la modernité :

Dans les bibliothèques

Les bibliothèques conservent aussi d'importantes collections d'affiches :

  • La Bibliothèque nationale de France, à travers le Département des Estampes et de la photographie pour les affiches illustrées et le Département Philosophie, Histoire, Sciences de l'Homme pour les affiches-texte.

Liens et références

Bibliographie

  • Alain Gesgon, 300 affiches politiques, sociales et culturelles : Cieslewicz, Gesgon, Grapus, catalogue de l'exposition à la Maison des jeunes et de la culture de Grenoble, du... 9 février 79 au... 29 avril 79 / [catalogue par Yann Pavie, François Barré, Alain Gesgon].
  • Alain Gesgon, Sur les murs de France : 2 siècles d'affiches politiques, Paris, 1979.
  • La Mémoire murale politique des Français, de la Renaissance à nos jours, exposition de la collection d'affiches politiques d'Alain Gesgon... [Paris], la Conciergerie, janvier-février 1984.
  • Alain Gesgon, La laïcité sur les murs de France, Rennes, 2006.
  • Le jazz européen s'affiche, catalogue d'exposition consacré à l'affiche de jazz en Europe, texte de Daniel Humair, leperegrinateurediteur.com, Toulouse, 1991.

Article connexe

Sur les autres projets Wikimedia :

Galerie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Affiche de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AFFICHE — Doublement éphémère, par le caractère transitoire de l’événement ou de l’objet qu’elle est chargée d’évoquer et par la brièveté de son exposition, l’affiche reflète un aspect important mais fuyant de la réalité économique, sociale et culturelle.… …   Encyclopédie Universelle

  • affiche — Affiche. s. f. Placard, Feuille escrite ou imprimée, que l on affiche. Affiche de Comediens. affiche pour des criées …   Dictionnaire de l'Académie française

  • affiche — AFFICHE. s. fém. Placard, feuille écrite ou imprimée que l on attache dans les carrefours, pour avertir le public de quelque chose. Affiche de Comédie. Affiche pour les criées d une terre en décret …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • affiché — affiché, ée (a fi ché, chée) part. passé. Ordonnance affichée dans toutes les rues. Honte affichée, rendue publique par celui là même qui a commis l action honteuse. Homme affiché, devenu très connu en bien ou surtout en mal. Femme affichée,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Affiche — Af fiche , n. [F., fr. afficher to affix.] A written or printed notice to be posted, as on a wall; a poster; a placard. [Webster 1913 Suppl.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Affiche — (fr., spr. isch), Anschlagzettel, Nachweiseblatt; daher Affichiren, 1) anheften, ankleben; 2) zur Schau tragen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Affiche — (franz., spr. īsch ), eine öffentlich, möglichst auffällig angeklebte Kundmachung, ein Anschlagzettel (s. Anschlag). Affichenschriften, s. Plakatschriften …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Affiche — (frz., spr. fihsch), Anschlagzettel, Kundmachung; affichieren, öffentlich anschlagen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Affiche — Affiche, so viel als Anschlagezettel, um irgend Etwas öffentlich bekannt zu machen …   Damen Conversations Lexikon

  • Affiche — (–isch) Anschlagzettel, davon das Verb. affichiren …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”