Affaire Thinet

L'affaire Thinet est une affaire politico-financière française qui s'est déroulée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) en 1990. Il s'agit de l'un des nombreux volets de l'affaire Elf.

Résumé

En 1990, la compagnie pétrolière Elf a vendu un terrain à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine pour 200 millions de francs à la société Thinet. Six jours plus tard, Thinet l'a revendu pour près de 300 millions de francs à la société d'économie mixte SEM 92, présidée par un proche de Charles Pasqua, Pierre-Henri Paillet. Au passage, 59 millions de francs de commissions occultes sont évaporées dans des « caisses noires ».

Les faits

En décembre 1990, la société Thinet signe avec Elf une promesse de vente des terrains entre la rue Camille-Desmoulins et la rue Jules-Ferry à Issy-les-Moulineaux. Il s'agit d'une friche industrielle de 28 300 m 2. Le plan d'occupation des sols (POS) ne prévoit à l'époque que des constructions de deux niveaux et oblige tout promoteur à verser une taxe importante en cas dépassement de la barre de 30 000 m 2 construits. Malgré ces limitations d'urbanisme, la société Thinet se porte acquéreur.

En juin 1991, le conseil municipal d'Issy-les-Moulineaux présidé par André Santini, proche de Charles Pasqua et frère de Dominique Santini, décide de créer une ZAC. « Conséquence immédiate, dira le président du tribunal du procès Elf Michel Desplan, on peut construire sur trois niveaux et cela supprime la taxe. »

La valeur du terrain grimpe de 50 % et le fisc évalue alors la parcelle à 300 MF. Le 25 juillet 1991, Elf signe avec Thinet, comme si de rien n'était, à la valeur de décembre 1990, 200 MF.

Six jours après son achat, le promoteur revend à la SEM 92 pour près de 300 MF.

Sur cette plus value subite, 59 MF de commissions occultes seront distribués. Dès décembre 1990, une première salve de 25 MF atterrit sur le compte suisse Prome d'Alfred Sirven. Il ventile aussitôt sur des comptes d'Alain Guillon (10,30 MF), le directeur du raffinage, d'André Tarallo (6,2 MF), le « Monsieur Afrique ». Une autre commission de 9 MF part ensuite pour un autre intermédiaire, puis un dernier train de 25 MF, en mars 1991, alimente le compte suisse Mineral d'Alfred Sirven qui redistribue ensuite selon les clés de répartition connues de lui seul.

« Elf nous avait demandé ces commissions, 66 MF au départ, puis 59, c'était une condition obligatoire pour avoir l'affaire », assure le promoteur Bruno Guez, dirigeant de Thinet, au procès de l'affaire Elf. « Mais je ne m'en suis pas occupé », se défend-il au micro, rejetant toutes les négociations sur son directeur financier, « malheureusement décédé sur la voie publique ». « Alfred Sirven avait dit qu'il avait l'aval de sa hiérarchie, on pensait qu'il s'agissait pour Elf de financer une opération dans les pays de l'Est », a assuré le promoteur.

« Mon sentiment est que ce montage a été fait non par une personne, mais par un groupe d'intérêt. Il fallait l'accord de la mairie d'Issy-les-Moulineaux et du conseil général des Hauts-de-Seine», a déclaré Jean-François Pagès, le directeur immobilier d'Elf, persuadé qu'« un habillage » a permis de dégager des commissions occultes.

Michel Desplan, le président du tribunal, rappela que « le nom de Charles Pasqua, président du conseil général des Hauts-de-Seine, a été cité dans le dossier et a bénéficié d'un non-lieu ».

Références

  • Thinet : Comment Elf a perdu 100 millions en six jours, Le Parisien, 20 mai 2003
  • La valse des commissions d'Issy-les-Moulineaux, Le Figaro, 21 mai 2003
  • L'ombre de Charles Pasqua sur le procès Elf, Reuters, 19 mai 2003
  • Elf-Thinet : M. Pasqua se dit « parfaitement serein », Le Monde, 22 décembre 1999
  • Comment Elf a perdu 95 millions en 6 jours, Le canard enchaîné, 13 mai 1998

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Affaire Thinet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thinet — La société Thinet (groupe Vinci) fut une société de travaux publics et d immobilier. Elle fut au centre de l affaire Thinet, volet oublié de l affaire Elf qui se déroula en 1991 à Issy les Moulineaux, dans les Hauts de Seine. Portail du bâtiment… …   Wikipédia en Français

  • Affaire Elf — Eva Joly instruisit l affaire Elf avec Laurence Vichnievsky L entreprise d extraction et de distribution pétrolière Elf Aquitaine a été impliquée dans de nombreuses affaires médiatiques comme l affaire des avions renifleurs au début des …   Wikipédia en Français

  • Charles Pasqua — Pour les articles homonymes, voir Pasqua. Charles Pasqua Charles Pasqua, en 1987 Mandats …   Wikipédia en Français

  • Liste d'affaires politico-financières françaises — Cet article a pour objet de recenser les Affaires politico financières en France. Les sujets traités sont à l interface de la sphère politique et de la sphère financière. Ils doivent donc impliquer une (ou des) personnalités ou organisme(s)… …   Wikipédia en Français

  • Reseaux Pasqua — Réseaux Pasqua Les réseaux Pasqua sont un ensemble de liens interindividuels ou institutionnels tissés autour de Charles Pasqua, sénateur UMP des Hauts de Seine. Ces liens peuvent être d ordre familial, amical, financier ou politique. Les… …   Wikipédia en Français

  • Réseaux Pasqua — Les réseaux Pasqua sont un ensemble de liens interindividuels ou institutionnels tissés autour de Charles Pasqua, sénateur UMP des Hauts de Seine. Ces liens peuvent être d ordre familial, amical, financier ou politique. Les affaires Pasqua Les… …   Wikipédia en Français

  • Issy — les Moulineaux Issy les Moulineaux Rue Ernest Renan, à proximité de la porte de Versailles …   Wikipédia en Français

  • Issy-Les-Moulineaux — Rue Ernest Renan, à proximité de la porte de Versailles …   Wikipédia en Français

  • Issy-les-moulineaux — Rue Ernest Renan, à proximité de la porte de Versailles …   Wikipédia en Français

  • Issy les Moulineaux — Rue Ernest Renan, à proximité de la porte de Versailles …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”