Affaire Festina

L'affaire Festina est une affaire de dopage qui a touché le cyclisme professionnel en 1998.

Sommaire

Les faits

Cette affaire démarre peu avant le tour de France 1998, dont le départ est donné à Dublin en Irlande. Willy Voet, un soigneur de l'équipe Festina, se fait contrôler par la douane française au niveau de la frontière franco-belge, le 8 juillet 1998. Il conduisait une voiture mise à disposition de l'équipe Festina, par la société du Tour de France.

Les douanes découvrent dans ce véhicule de grandes quantités de produits dopants : hormones de croissance, EPO : 500 doses de produits dopants et stupéfiants dont 235 ampoules d'érythropoïétine (EPO), 120 capsules d'amphétamines, 82 solutions d'hormone de croissance et 60 flacons de testostérone.

Devant tant de preuves, Willy Voet passe aux aveux. Il dénonce un dopage organisé et médicalisé au sein de cette équipe. Le directeur sportif de Festina, Bruno Roussel, avoue lui aussi l'existence de ces pratiques.

Les accusations de Willy Voet et Bruno Roussel dénoncent très vite des coureurs comme Richard Virenque, Laurent Brochard et Alex Zülle. D'autres coureurs, de cette même équipe, sont également impliqués à l'image de Laurent Dufaux, Armin Meier, Christophe Moreau, Pascal Hervé et Gilles Bouvard.

Suite à ces révélations, la direction du Tour de France met hors course l'équipe Festina le 18 juillet 1998 à Brive.

Le 23 juillet 1998, à Lyon, les coureurs de Festina sont placés en garde à vue. La plupart avouent s'être dopés, à l'exception de Richard Virenque, Pascal Hervé et Neil Stephens.

Le lendemain, la police perquisitionne les hôtels et les camions de certaines équipes, ce qui provoque l'irritation des coureurs, dont Laurent Jalabert.

Le 28 juillet 1998, la police effectue une nouvelle perquisition à l'hôtel de l'équipe TVM, suite à la mise en examen du directeur sportif et médecin de l’équipe.

Le 29 juillet 1998, les coureurs mettent pieds à terre dès le kilomètre 32, afin de protester contre "les méthodes indignes de la police"[1]. Après négociation, seulement une partie du peloton repart, alors que 5 équipes (Once, Banesto, Vitalicio, Kelme et Riso Scotti) préfèrent abandonner le Tour.

Le 31 juillet 1998, l'équipe TVM se retire de la course.

Une partie du public a regretté l'exclusion des membres de l'équipe Festina, qui a empêché Richard Virenque de défendre ses chances de remporter le Tour, alors que les coureurs étaient encore présumés innocents aux yeux de la justice[réf. nécessaire].

Les témoignages

Procès et sanctions sportives

La justice rend son verdict le 22 décembre 2000 :

  • Richard Virenque, seul coureur poursuivi (pour complicité d’incitation au dopage), est relaxé.
  • Bruno Roussel est condamné à un an de prison avec sursis et 50 000 francs d’amende.
  • Willy Voet est condamné à 10 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende.

Le 29 décembre 2000, Richard Virenque, alors sans équipe, écope d'une suspension de neuf mois et d'une amende de 4 000 francs suisses, infligées par la Fédération suisse de cyclisme.

Le 5 mars 2002, en appel, le tribunal accorde à la Fédération française de cyclisme (FFC) et à l'Union cycliste internationale (UCI) un franc symbolique de dommages-intérêts pour le préjudice subi[8].

Constitution de l'équipe Festina sur le Tour de France 1998

Encadrement technique

Coureurs

Bibliographie

Liens externes


Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Affaire Festina de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Festina Lotus S.A. — Festina Lotus S.A. Création 1984 Personnages clés Miguel Rodriguez Siège social …   Wikipédia en Français

  • Festina affair — The Festina Affair refers to the events that surround several doping scandals, doping investigations and confessions of riders to doping that occurred during and after the 1998 Tour de France. The affair began when a large haul of doping products …   Wikipedia

  • Festina — Logo de Festina Création 1902 (en Suisse) Activité horlogerie …   Wikipédia en Français

  • Équipe cycliste Festina — Festina …   Wikipédia en Français

  • Equipe cycliste Festina — Équipe cycliste Festina Festina Informations Pays …   Wikipédia en Français

  • Équipe cycliste festina — Festina Informations Pays …   Wikipédia en Français

  • Richard Virenque — Pour les articles homonymes, voir Virenque (homonymie). Richard Virenque …   Wikipédia en Français

  • Armin Meier (cycliste) — Pour les articles homonymes, voir Armin Meier. Armin Meier …   Wikipédia en Français

  • Alex Zülle — Prologue du Tour de France 1993 …   Wikipédia en Français

  • Laurent Brochard — Pour les articles homonymes, voir Brochard. Laurent Brochard …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”