Affaire Des Sonnets

Affaire des sonnets

Phèdre par Cabanel.

L’Affaire des sonnets désigne un échange de sonnets qui eut lieu, au XVIIe siècle, auquel donna lieu la cabale contre la Phèdre de Racine, entre les ennemis et les amis du poète.

On attribua la paternité du sonnet qui déclencha les hostilités au duc de Nevers. C’était une maligne et spirituelle analyse, aussi exacte que peut l’être une parodie. Le premier tercet, à propos duquel la lutte prit le plus de vivacité, n’était pas seulement une plaisanterie assez peu délicate contre une actrice petite, grosse et blonde, Anne d'Ennebaut, l’arrière-petite-fille de Montfleury et femme de Desmares. C’était surtout une allusion au reproche adressé à Racine d’avoir fait Hippolyte amoureux sans raison ni vraisemblance. Voici la pièce :

Dans un fauteuil doré, Phèdre, tremblante et blême,
Dit des vers où d’abord personne n’entend rien.
Sa nourrice lui fait un sermon fort chrétien
Contre l’affreux dessein d’attenter sur soi-même.
Hippolyte la hait presque autant qu’elle l’aime ;
Rien ne change son cœur et son chaste maintien.
Sa nourrice l’accuse, elle s’en punit bien.
Thésée est pour son fils d’une rigueur extrême.
Une grosse Aricie, au teint rouge, aux crins blonds,
N’est là que pour montrer deux énormes tétons,
Que, malgré sa froideur, Hippolyte idolâtre.
Il meurt enfin, traîné par ses coursiers ingrats,
Et Phèdre, après avoir pris de la mort-aux-rats,
Vient, en se confessant, mourir sur le théâtre.

Que le duc de Nevers ait ou non été l’auteur de cette méchanceté versifiée, c’est contre lui que les amis de Boileau et de Racine, sinon, comme on le crut, Boileau et Racine eux-mêmes, dirigèrent leur réponse, sous la forme d’un sonnet reprenant les mêmes rimes. Nevers, sous le nom de Damon, n’y était pas seulement raillé de ses prétentions ou de son mauvais goût littéraire ; il était attaqué dans sa vie aventureuse et galante et accusé de mœurs incestueuses. Voici en quels termes :

Dans un palais doré, Damon, jaloux et blême,
Fait des vers où jamais personne n’entend rien :
Il n’est ni courtisan, ni guerrier, ni chrétien,
Et souvent, pour rimer, il s’enferme lui-même.
La muse, par malheur, le hait autant qu’il l’aime.
II a d’un franc poète et l’air et le maintien ;
II veut juger de tout et n’en juge pas bien.
Il a pour le phébus une tendresse extrême.
Une sœur vagabonde, aux crins plus noirs que blonds,
Va, dans toutes les cours, promener ses tétons.
Dont, malgré son pays, Damon est idolâtre.
Il se tue à rimer pour des lecteurs ingrats.
L’Énéide, à son goût, est de la mort-aux-rats,
Et, selon lui, Pradon est le roi du théâtre.

Cette réponse violente et injurieuse fut désavouée par Racine et Boileau qui en nommèrent plus tard les auteurs : le comte de Fiesque, le marquis d’Effiat, Guilleragues, de Manicamp ; elle leur attira néanmoins, de la part du duc de Nevers, une vive et hautaine réplique sous la forme d’un troisième sonnet, toujours sur les mêmes rimes, dont il est facile d’excuser les conclusions menaçantes :

Racine et Despréaux, l’air triste et le teint blême,
Viennent demander grâce et ne confessent rien ;
II faut leur pardonner, parce qu’on est chrétien,
Mais on sait ce qu’on doit au public, à soi-même.
Damon, dans l’intérêt de cette sœur qu’il aime,
Doit de ces scélérats châtier le maintien ;
Car il serait blâmé de tous les gens de bien,
S’il ne punissait pas leur insolence extrême.
. . . .
Vous en serez punis, satiriques ingrats,
Non pas, en trahison, d’un sou de mort-aux-rats,
Mais de coups de bâton donnes en plein théâtre.

On dit que, des menaces, on passa aux faits, et la mésaventure de l’ami de Racine fut raconté toujours sur les mêmes rimes :

Dans un coin de Paris, Boileau tremblant et blême,
Fut hier bien frotté, quoiqu’il n’en dise rien, etc.

L’affaire des sonnets », qui devenait une affaire de bouts-rimés, prit fin par l’intervention du grand Condé, qui déclara hautement mettre les deux poètes menacés sous sa protection.

  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715) Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715)
Ce document provient de « Affaire des sonnets ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Affaire Des Sonnets de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Affaire des sonnets — Phèdre par Cabanel. L’Affaire des sonnets désigne un échange de sonnets qui eut lieu, au XVIIe siècle entre les ennemis et les amis de Racine, durant la cabale contre la Phèdre du tragédien. On attribua la paternité du sonnet qui déclencha… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Publications Internes Du Collège De 'Pataphysique Et Du Cymbalum Pataphysicum — Liste des publications destinées aux membres du Collège de Pataphysique, éditées par le Collège et, par le Cymbalum Pataphysicum pendant l Occultation (1975 2000), présentées par ordre de collection, puis par ordre chronologique (selon le… …   Wikipédia en Français

  • Liste des publications internes du College de 'Pataphysique et du Cymbalum Pataphysicum — Liste des publications internes du Collège de Pataphysique et du Cymbalum Pataphysicum Liste des publications destinées aux membres du Collège de Pataphysique, éditées par le Collège et, par le Cymbalum Pataphysicum pendant l Occultation (1975… …   Wikipédia en Français

  • Liste des publications internes du Collège de 'Pataphysique et du Cymbalum Pataphysicum — Liste des publications destinées aux membres du Collège de Pataphysique, éditées par le Collège et, par le Cymbalum Pataphysicum pendant l Occultation (1975 2000), présentées par ordre de collection, puis par ordre chronologique (selon le… …   Wikipédia en Français

  • Liste des publications internes du collège de 'pataphysique et du cymbalum pataphysicum — Liste des publications destinées aux membres du Collège de Pataphysique, éditées par le Collège et, par le Cymbalum Pataphysicum pendant l Occultation (1975 2000), présentées par ordre de collection, puis par ordre chronologique (selon le… …   Wikipédia en Français

  • Rue des Teinturiers (Avignon) — Rue des Teinturiers La rue des Teinturiers et ses roues à aubes Situation …   Wikipédia en Français

  • Соннет или сонет — (франц. Sonnet, от итальян. sonetto или старофранц. sonet песенка) небольшое стихотворение, состоящее из двух четверостиший (quatrains) на две рифмы и двух трехстиший (tercets) на три рифмы; к этим правилам строгая теория правильного сонета… …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

  • Phedre (Racine) — Phèdre (Racine) Phèdre Édition Claude Barbin, 1678 Auteur Jean Racine Genre Tragédie Pays d origine …   Wikipédia en Français

  • Phèdre (Racine) — Phèdre Édition Claude Barbin, 1678 Auteur Jean Racine Genre …   Wikipédia en Français

  • Санлек — Луи (de Sanlecque) французский поэт (1652 1714), автор остроумных сатир ( Contre les directeurs , Contre les évéques ), участник так наз. Affaire des sonnets , в которой он был противником Буало и Расина …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”