Affaire De Vathaire

Affaire de Vathaire

L'affaire de Vathaire est une affaire politico-financière française des années 1970, pendant le septennat de Valéry Giscard d'Estaing.

En 1976, Hervé de Vathaire, directeur financier particulier de Marcel Dassault, vient de perdre sa femme Chantal le 19 avril, qui s'est suicidée, malade d'un cancer ; il en est désespéré et fréquente les bars de nuit.

Il rencontre Jean Kay, écrivain, aventurier, mercenaire et membre du groupe néofasciste Paladin group, par l'intermédiaire de deux femmes, Bernadette Roels, 36 ans, ex prostituée, et son amie la compagne de Kay, Danielle Marquet, dont il fait la connaissance dans un bar. Il est séduit par l'aventurier et par les deux femmes. De Vathaire leur apprend qu'il détient un dossier fiscal compromettant contre son patron. Il décide, sous l'impulsion et la complicité de Jean Kay, de faire chanter Marcel Dassault.

En juin 1976, tous deux vont auparavant faire un voyage à Miami, en Floride, aux États-Unis ; selon certaines sources, il s'agissait soit de vacances[1], soit d'une rencontre avec des exilés cubains[2].

Jean Kay subtilise le dossier du directeur financier et le fait chanter à son tour. Le 6 juillet 1976, de Vathaire se rend à une succursale de BNP Paribas et retire 8 millions de francs (800 millions d'anciens francs, 1,2 million d'euros, 1,6 million de dollars de l'époque) du compte de Marcel Dassault, qu'il met dans deux gros sacs, puis il disparaît avec Jean Kay. De Vathaire sera retrouvé, avec une partie de l'argent. Jean Kay restera introuvable. Le 27 aout, 2 jours après la démission de Jacques Chirac (impliqué dans le dossier de de Vathaire) de ses fonctions de premier ministre (démission politique sans rapport avec cette affaire), la presse est au courant et l'affaire de Vathaire éclate au grand jour.

La destination de la somme disparue reste mystérieuse. Pour certains, elle aurait financé les Phalanges chrétiennes libanaises en pleine guerre civile ; pour d'autres, elle aurait financé deux cambriolages ayant pu servir à financer des réseaux internationaux d'extrême-droite : le casse de Nice d'Albert Spaggiari (17-18 juillet 1976), le casse de la Société générale de Paris (août 1976).

Notes

  1. "Paris Match" n°1456 du 29 septembre 1976
  2. dans le livre "The Great Heroin Coup", d'Henrik Kruger

Bibliographie

  • Notre honorable président de Laurent Valdiguié, éd. Albin Michel, 2002 (chapitre 7 : « L'incendie Vathaire »)
  • Le Journal du dimanche, 5 septembre 1976
  • Paris Match n°1456 du 29 septembre 1976
  • Paris Match 1426 du 25 septembre1976
  • The New York Times – 20 septembre 1976
  • L'Express, 13 septembre 1976
  • France Soir, du 4, 7, 8, 9, 10 et 12 septembre 1976
  • Le Point, numero 208, 209, 213, 214, 223, 236.
  • Monsieur Dassault, de Pierre Assouline, Edition Balland, ISBN 2715804067
Ce document provient de « Affaire de Vathaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Affaire De Vathaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Affaire de vathaire — L affaire de Vathaire est une affaire politico financière française des années 1970, pendant le septennat de Valéry Giscard d Estaing. En 1976, Hervé de Vathaire, directeur financier particulier de Marcel Dassault, vient de perdre sa femme… …   Wikipédia en Français

  • Affaire de Vathaire — L affaire de Vathaire est une affaire politico financière française des années 1970, pendant le septennat de Valéry Giscard d Estaing. En 1976, Hervé de Vathaire, directeur financier particulier de Marcel Dassault, vient de perdre sa femme… …   Wikipédia en Français

  • Jean Kay — Jean Eugène Paul Kay est né le 5 janvier 1943 à Miliana en Algérie. Il est un aventurier et un écrivain français. Ses luttes sont diverses, de l’Algérie française au Cabinda, en passant par le Yémen, le Liban, ...«pirate a …   Wikipédia en Français

  • Liste d'affaires politico-financières françaises — Cet article a pour objet de recenser les Affaires politico financières en France. Les sujets traités sont à l interface de la sphère politique et de la sphère financière. Ils doivent donc impliquer une (ou des) personnalités ou organisme(s)… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”