Emile Edde

Émile Eddé

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eddé.


Sommaire

Emile Eddé (1883-1949)

Président du Liban (1936-1941), Avocat et Leader politique, fondateur du Bloc National Libanais. Il marqua la vie politique du Liban durant la première moitié du XX siècle.


Formation

Il est né le 5 Mai 1883 à Damas (Syrie), fils et petit fils de drogman au Consulat de France à Damas. Il fait ses études chez les pères jésuites à Beyrouth. Il choisit de faire son Droit à Aix-en-Provence (France) où il résida (1902-1909). Toutefois, il ne put soutenir sa thèse de doctorat, étant rappelé d'urgence au Liban, à cause de l'état de santé précaire de son père. Il épousa Laudi Georges Sursock en 1912 et eut trois enfants Raymond (1913) Andrée (1917) et Pierre (1921).


Militant pour l’indépendance du Liban

Avant la première guerre mondiale, Emile Eddé participa à des mouvements revendiquant l'indépendance du Liban. Plusieurs personnalités, ayant pris part à ces revendications et ou ayant eu des rapports avec les puissances alliés, furent arrêtées et pendues plus tard. Emile Eddé, averti à temps, échappa de justesse à l'arrestation et se réfugia à Alexandrie (Egypte). En Egypte, il participa, durant la première guerre mondiale, à la création de la Légion d'Orient qui était une unité de l'armée française composée de volontaires libanais et syriens. A cette époque, il maintint, à travers son frère Joseph qui résidait à Paris, des contacts réguliers avec les plus hautes personnalités françaises notamment le Président Poincaré.


Profession

Il crée à Beyrouth un cabinet d'avocats et devint le Conseil des Consulats français, britanniques et italiens ainsi que celui d'importantes sociétés tant levantines qu'étrangères établies au Liban et en Syrie. Il s'imposa parmi les cabinets les plus prestigieux de Beyrouth. Plusieurs personnalités, notamment Bechara El Khoury et Camille Chamoun, y font leur stage. Il fut Bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Beyrouth (1922-1923).


Parcours Politique

A la fin de la première guerre mondiale, il participa à deux des trois délégations qui se rendirent au congrès de Versailles pour réclamer l'élargissement et l'indépendance du liban. Il insista au sein du Conseil Représentatif du Mont Liban afin qu'on réclame la restitution des territoires séparés du Liban dont la majorité de la population était libanaise, ainsi que l'indépendance politique et administrative du Liban. Le congrès de Versailles accéda à ces demandes. Ainsi, participa-t-il au rétablissement du Liban dans ses frontières historiques. Il occupa diverses responsabilités durant sa vie politique. En effet, il fut membre du Conseil représentatif du Mont Liban (1922-1925), Président de ce Conseil (1925-1928), Sénateur (1926-1927), Député (1927-1936) et Premier Ministre du 11 Octobre 1929 au 25 mars 1930. En tant que premier Ministre, il entreprit un vaste mouvement de réformes dans les domaines administratif, éducatif, juridique, économique et financier. Ces réformes, faites trop rapidement, touchaient les intérêts des conservateurs, ce qui suscita de fortes réactions à sa politique qui le poussèrent à la démission.


Président de la République

Le 20 Janvier 1936 il fut élu Président de la République Libanaise sous mandat français. Il signa le 13 Novembre 1936 le "Traité d'Amitié et d'Alliance" avec la France, accompagné d'une "Convention Militaire", de cinq "Protocoles" et d'un « Echange de Lettres » au nombre de douze. Ce traité fut adopté à l'unanimité le 24 Novembre par la Chambre libanaise des Députés. Toutefois, le gouvernement français s'obstina à ne jamais le ratifier et encore moins à le soumettre à l'approbation du parlement. Les lettres (no 6 et 6 bis) échangées à l'occasion de ce Traité étaient considérées comme la base juridique de la répartition équitable des fonctions entre les différentes communautés dans l'Administration libanaise.


Crise et Indépendance du Liban

Le 11 Novembre 1943 le Délégué Général de France dissout la Chambre des députés, suspend la constitution et nomme Emile Eddé Président de la République. Il accepta, aux fins de ne pas voir le pays passer sous influence anglaise. Il pensait que la politique anglaise de l'époque risquait d'accroître l'influence étrangère au détriment de l'indépendance du pays. Toutefois, il démissionna le 22 Novembre 1943.


Création du Bloc National

En 1946, il poursuit sa lutte et transforme son mouvement en parti politique, le Bloc National Libanais. Il participe aux élections législatives de 1947 qui furent l'objet d'une fraude massive, de la part du pouvoir en place, qui cherchait à gagner les élections afin de modifier la constitution pour renouveler son mandat.


Décès et succession

Emile Eddé décéda le 27 septembre 1949. Des obsèques populaires imposantes furent organisées pour lui rendre hommage. Ses deux fils Raymond et Pierre participèrent à la vie politique du Liban. Ils furent élus, l'un et l'autre, député à plusieurs reprises et assumèrent des responsabilités ministérielles dans divers gouvernements du Liban. Raymond lui succéda à la tête du Bloc National libanais.






Précédé par
Béchara el-Khoury
Flag of Lebanon.svg
Premier ministre
du Liban
Suivi par
Auguste Adib Pacha
  • Portail du Liban Portail du Liban
Ce document provient de « %C3%89mile Edd%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emile Edde de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emile Eddé — Émile Eddé Pour les articles homonymes, voir Eddé. Sommaire 1 Emile Eddé (1883 1949) 2 Formation …   Wikipédia en Français

  • Emile Eddé — Émile Eddé (arabisch ‏إميل أده‎‎; * 1886; † 1949) war ein libanesischer Politiker maronitischen Glaubens. Eddé studierte in Aix en Provence Jura und arbeitete später als Rechtsanwalt in Beirut. Im Ersten Weltkrieg war er einer der Mitbegründer… …   Deutsch Wikipedia

  • Émile Eddé — (arabisch ‏إميل أده‎; * 1886; † 1949) war ein libanesischer Politiker maronitischen Glaubens. Eddé studierte in Aix en Provence Jura und arbeitete später als Rechtsanwalt in Beirut. Im Ersten Weltkrieg war er einer der Mitbegründer der… …   Deutsch Wikipedia

  • Émile Eddé — (1886 1949) ( ar. إميل أده) was a Maronite Lebanese political figure. He served as Prime Minister of Lebanon from 11 October 1929 to 25 March 1930. He served as the President of Lebanon from 1936 to 1941. He also founded the Lebanese National… …   Wikipedia

  • Émile Eddé — Pour les articles homonymes, voir Eddé. Emile Eddé (1883 1949) est un président du Liban (entre 1936 1941), avocat et leader politique, fondateur du Bloc National Libanais. Il marqua la vie politique du Liban durant la première moitié du… …   Wikipédia en Français

  • Emile Lahoud — Émile Lahoud Émile Geamil Lahoud (arabisch ‏اميل لحود‎‎; * 12. Januar 1936 in Baabdat, Libanon) ist ein libanesischer Politiker und früherer Militär, von 1998 bis 2007 war er Staatspräsident. Er ist der Onkel des Parlamentsabgeordneten Nassib… …   Deutsch Wikipedia

  • Eddé — ist der Familienname folgender Personen: Émile Eddé (1886−1949), libanesischer Politiker Pierre Eddé (1921−1997), libanesischer Abgeordneter, Politiker und Unternehmer …   Deutsch Wikipedia

  • Émile Lahoud — Émile Geamil Lahoud (arabisch ‏اميل لحود‎‎; * 12. Januar 1936 in Baabdat, Libanon) ist ein libanesischer Politiker und früherer Militär, von 1998 bis 2007 war er Staatspräsident. Er ist der Onkel des Parlamentsabgeordneten N …   Deutsch Wikipedia

  • Edde — Eddé ist der Familienname folgender Personen: Émile Eddé (1886−1949), libanesischer Politiker Pierre Eddé (1921−1997), libanesischer Abgeordneter, Politiker und Unternehmer. EDDE steht für: Flughafen Erfurt, ICAO Code des Flughafens in Thüringen …   Deutsch Wikipedia

  • Eddé —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Eddé est un nom de famille libanais porté notamment par : Anne Marie Eddé, écrivain Carla Eddé, historienne et professeur à l… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”