107-35-7

Taurine

Taurine
structure de la taurine
structure de la taurine
Général
Nom IUPAC taurine
No CAS 107-35-7
No EINECS 203-483-8
PubChem 1123
4068592
FEMA 3813
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C2H7NO3S  [Isomères]
Masse molaire 125,147 gmol-1
C 19,19 %, H 5,64 %, N 11,19 %, O 38,35 %, S 25,62 %,
Propriétés physiques
T° fusion 300 °C
328 à 329 °C (décomposition)
Solubilité 5-10 g/100 mL (eau, 23,5 °C)[1]
Masse volumique 1.734 g/cm³ [2]
Propriétés biochimiques
Acide aminé essentiel dans certains cas
Précautions
Directive 67/548/EEC
Irritant
Xi
Phrases R : 36/37/38,
Phrases S : 26, 36,
Écotoxicologie
DL50 >7000mg/kg souris oral
>7000mg/kg souris i.v.
6000mg/kg souris s.c.
6630mg/kg souris i.p.[3]
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La taurine est un dérivé d'acide aminé soufré dont la formule chimique est : NH2-CH2-CH2-SO3H (acide 2-aminoethanesulfonique, dans la nomenclature internationale). La taurine est fortement présente dans la bile de taureau, d'où son nom.

Sommaire

Rôle dans l'organisme

La taurine est naturellement présente et synthétisée par le corps humain, et plus généralement par celui de nombreux animaux.

La taurine a été identifiée comme étant un neuro-transmetteur.

Elle intervient également dans les fonctions cardiaques[4] et musculaires[Comment ?], notamment en renforçant la contractilité cardiaque.

Elle aurait en plus un effet de désintoxication[réf. nécessaire], durant les efforts physiques importants, pour réduire l'effet des toxines produites lors de la métabolisation des ressources énergétiques (sucres et graisses).

Elle est également impliquée dans le mécanisme de digestion des lipides, puisqu'elle est présente dans la structure des acides biliaires (acides taurocholique et taurochénodésoxycholique). Ces acides sont les précurseurs des sels biliaires, chargés d'émulsifier les lipides alimentaires (dont fait partie notamment le cholestérol) émulsification sous forme de micelles en arrivant dans le duodénum.

Mais les effets pharmacologiques de la taurine sur l'organisme restent peu clairs à ce jour. « Aucune étude scientifique réalisée sur cette molécule n'a été publiée à ce jour » explique Jacques Diézi, professeur de pharmacologie à l'Université de Lausanne.

L'acamprosate, un dérivé de taurine dont l'action pharmacologique principale certaine est d'être un agoniste gabaergique, est utilisé dans le traitement de la dépendance alcoolique[5],[6].

Usage en tant qu'additif alimentaire

La taurine est ajoutée dans certaines boissons énergisantes (par exemple, le Red Bull) et avait été interdite à cet usage en France à la suite des conclusions rendues par l'AFSSA en 2003 qui en ont souligné les « effets neuro-comportementaux indésirables »[7]. En France, la taurine contenue dans le Red Bull était remplacée par l'arginine et est en vente depuis le 2 avril 2008. La vente de Red Bull avec de la Taurine est de nouveau autorisée dans l'hexagone depuis le 15 juillet 2008. À noter qu'on en trouve également dans la plupart des laits infantiles recomposés (sans lactose) pour nourrisson. La plupart des laits artificiels sont enrichis en taurine, le lait maternel contient environ 4,2 mg de taurine pour 100 ml alors que le lait de vache n'en contient que 0,240 mg/100 ml[8].

À ce jour, aucune étude fiable ne confirme ou n'infirme les effets bénéfiques d'un apport alimentaire supplémentaire de taurine, ni sur la nocivité ou les éventuelles conséquences (par exemple sur le système nerveux) de l'absorption massive de taurine. L'ajout de taurine dans les aliments est interdit dans un certain nombre de pays. Il s'agit d'une substance encore mal connue, détectée pour la première fois à la fin des années 1950.

Le chat synthétise de la taurine, mais généralement en quantité insuffisante pour son organisme. Il trouve les ressources complémentaires en mangeant de la viande ou des produits industriels enrichis en taurine (croquettes industrielles, lait pour chaton…). La taurine est notamment essentielle au bon fonctionnement de sa vue[9].

Avis scientifique

Pour faire suite à une demande de la Commission européenne, le groupe scientifique de l’EFSA a publié un communiqué de presse[10] abordant un avis scientifique[11]sur deux ingrédients, la taurine et la D-glucurono-gamma-lactone, communément utilisés dans certaines boissons énergétiques.

Le groupe scientifique de l’EFSA sur les additifs alimentaires et les sources de nutriments ajoutés aux aliments (groupe ANS) a ainsi conclu que l’exposition à la taurine par la consommation régulière de boissons énergétiques ne devait pas susciter d’inquiétude en termes de sécurité.

De plus, sur la base de nouvelles données provenant d’études chez l’homme, le groupe a considéré qu’il était peu probable qu’il existe des interactions cumulées entre la taurine et la caféine qui auraient des effets diurétiques (autrement dit, une perte d’eau et de sodium dans l’organisme).

Mise en garde

La consommation de taurine n'est pas conseillée pour les enfants, les femmes enceintes ou les malades du foie et/ou des reins. De plus, les personnes souffrant de problèmes cardiaques ou de tension ne doivent pas consommer plus de 2 canettes contenant de la taurine par semaine.

Consommer de l'alcool, des médicaments ou des drogues avec de la taurine peut présenter des risques, car celui-ci accélère l'absorption de ces substances par le corps.

D'après l'avis de l'AFSSA [7], la consommation de deux canettes par jour apporte des doses de taurine et de glucuronolactone environ 10 fois (2000 mg) et mille fois (1200 mg) plus élevées respectivement que les doses journalières apportées par l’alimentation (dépassant rarement 180 mg par jour pour la taurine (Laidlaw et al., 1990) et 1 à 2 mg par jour pour la glucuronolactone).

Notes et références

  1. ChemSynthesis
  2. ChemIDPlus
  3. http://www.pharmacorama.com/Rubriques/Output/Acides_aminesa5_1.php
  4. http://www.pharmacorama.com/Rubriques/Output/Acides_aminesa5_1.php
  5. http://www.biam2.org/www1/Sub1429.html
  6. a  et b Avis de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif à l'évaluation des risques liés à la consommation d’une boisson présentée comme « énergisante » additionnée de substances autres qu'additifs technologiques : taurine, D-glucuronolactone, inositol, vitamines B2, B3, B5, B6 et B12. - Afssa, 9 novembre 2006 [pdf]
  7. http://www.db-alp.admin.ch/de/publikationen/docs/pub_WehrmllerK_2007_16593.pdf
  8. http://www.sniksnak.com/cathealth/whydo.html
  9. Communiqué de presse de l'EFSA, 12 février 2009 : http://www.efsa.europa.eu/EFSA/efsa_locale-1178620753816_1211902328128.htm
  10. Avis scientifique de l'EFSA, 15 janvier 2009 : http://www.efsa.europa.eu/EFSA/efsa_locale-1178620753816_1211902327742.htm

Voir aussi

Lien interne

  • Portail de la chimie Portail de la chimie
  • Portail de la biologie Portail de la biologie
  • Portail de la biochimie Portail de la biochimie
Ce document provient de « Taurine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 107-35-7 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 107-06-2 — 1,2 dichloroéthane « Dichlorure d éthylène » redirige ici. Pour les dichloroéthènes, voir C2H2Cl2. 1,2 dichloroéthane …   Wikipédia en Français

  • 107 Piscium — 107 Piscium Observation data Epoch J2000.0      Equinox J2000.0 (ICRS) Constellation Pisces Right ascension 01h 42m 29.7619s[ …   Wikipedia

  • 107-mm-Divisionkanone M1940 (M-60) — 107 mm Divisionskanone M1940 (M 60) Die 107 mm Divisionskanone M1940 (M 60) (russisch 107 мм дивизионная пушка обр. 1940 г. (М 60)) war eine sowjetische schwere Feldkanone mit einem Kaliber von 106,7 mm, die während des Zweiten Weltkriegs… …   Deutsch Wikipedia

  • 107-mm-Divisionskanone M1940 (M-60) — Die 107 mm Divisionskanone M1940 (M 60) (russisch 107 мм дивизионная пушка обр. 1940 г. (М 60)) war eine sowjetische schwere Feldkanone mit einem Kaliber von 106,7 mm, die während des Zweiten Weltkriegs verwend …   Deutsch Wikipedia

  • 7.92 mm DS — DS 7.92 mm anti tank rifle ammunition a single cartridge and an entire box Type Rifle, anti tank Place of origin …   Wikipedia

  • 35 Squadron SAAF — 35 Squadron Avro Shackleton as flown by 35 Squadron from 1957 1984 Active 15 February 1945 present Country …   Wikipedia

  • 7 ans de séduction — Données clés Titre québécois Un amour comme ça Titre original A Lot Like Love Réalisation Nigel Cole Scénario Colin Patrick Lynch Sociétés de production Touchstone …   Wikipédia en Français

  • 7 ans de seduction — 7 ans de séduction 7 ans de séduction ou Un amour comme ça au Québec (A Lot Like Love) est un film américain réalisé par Nigel Cole, sorti en 2005. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution …   Wikipédia en Français

  • 35. Division (Deutsches Kaiserreich) — Die 35. Division war ein Großverband der preußischen Armee des Deutschen Kaiserreiches. Das Divisionskommando stand in Thorn. Die Division war Teil des XVII. Armee Korps. Ihr unterstanden: 70. Infanterie Brigade in Thorn Infanterie Regiment „von… …   Deutsch Wikipedia

  • 7. Flotte — Wappen der US Navy Der US Naval Jack: Seit dem Krieg gegen den Terror aktuelle …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”