Aegolius funereus

Chouette de Tengmalm

Comment lire une taxobox
Chouette de Tengmalm
 Chouette de Tengmalm au Canada
Chouette de Tengmalm au Canada
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Strigiformes
Famille Strigidae
Genre Aegolius
Nom binominal
Aegolius funereus
(Linnaeus, 1758)
Statut CITES : Cites II.svg Annexe II ,
Révision du 28-06-1979
Répartition géographique
Aegolius funereus dis.png
Statut de conservation IUCN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Statut CITES : Cites II.svg Annexe II ,
Révision du 28/06/79
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

La chouette de Tengmalm ou chouette boréale ou, encore, nyctale de Tengmalm est une petite chouette difficile à observer haute d'environ 25 cm à l'aspect voisin de la chouette chevêche. Elle habite les forêts de conifères essentiellement, niche très souvent dans les trous de pic noir et suit ce dernier dans son mouvement d'expansion vers le sud-ouest de l'Europe.

Nota bene : toutes les espèces du genre Aegolius sont nommées « nyctales ».

Sommaire

Description

C'est une petite chouette difficile à observer, haute d'environ 25 cm à l'aspect voisin de la chouette chevêche. C'est peut être le moins connu de tous les strigidés. Elle se distingue par son bec couleur ivoire et l'expression de son « visage » jugée très sévère ce qui n'est visible que si l'oiseau est bien alerte avec ses deux disques faciaux largement déployés.

  • Poids et mesures, taille : 25 cm ; envergure : 52 cm ; poids : 135 g. (source: D. A. Sibley).

Habitat

Elle habite surtout les forêts de conifères et niche très souvent dans les trous de Pic noir et suit ce dernier dans son mouvement d'expansion vers le sud-ouest de l'Europe (elle aurait été observée dans les Pyrénées). Mais, elle est observée bien moins souvent que la Chevêche qui est pourtant plus rare. Tout comme cette dernière, elle envahit les basses terres en période de disette. Lorsque les populations de petits rongeurs vivant dans ses aires de nidification forestières s'affaissent, la Nyctale de Tengmalm effectue un mouvement migratoire vers le sud, espérant trouver des sources de nourriture plus abondantes. Aussi, à cause de migrations importantes à l'automne, cette nyctale devient, concrètement, impossible à trouver l'hiver. En fait, cet animal de mœurs nocturnes et forestières doit se fondre probablement au cœur de la forêt, de sorte que sa présence reste ignorée. En fait, les ornithologues des régions plus déboisées ont parfois la chance de la trouver, en plein jour, dormant dans quelque conifère isolé. Mais il arrive aussi d'observer cette chouette en hiver perchée bien en vue, en plein jour, dans les squares ou les jardins des cités.

Quoi qu'il en soit, son habitat favori reste la forêt de conifères, de plaine ou de montagne, incluant les secteurs de forêt mixte. Elle occupe donc, en petit nombre, les forêts et les monts.

Chant

  • Au Québec, elle partage son habitat avec la petite nyctale et il arrive que des ornithologues aient ainsi la chance d'enregistrer simultanément le chant de ces deux Nyctales, à quelques centaines de m. l'une de l'autre.
  • La période de chant de la Nyctale de Tengmalm débute en avril, alors que les premières fontes des neiges viennent à peine de débuter en altitude. Et tant qu'il n'aura pas trouvé de compagne, le mâle chantera d'une façon presque continue durant toute la nuit, pendant plusieurs jours, voir quelques semaines. C'est à ce moment qu'il est le plus facile à découvrir. Malheureusement, son chant ne porte pas tellement loin en ces régions boisées, moins d'un kilomètre, ce qui ne facilite pas son repérage précis. Si le dégel tarde, on peut également observer des mâles chanteurs beaucoup plus tardivement (jusqu'au début du mois de juin). Le relevé précis de tous ces chants printaniers et estivaux de nyctale de Tengmalm permettra de localiser le nid dans les environs.
  • Voix : son chant consiste en une série d'une douzaine de « hou » clairs et rapides, pouvant être répétée pendant des heures.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’ornithologie Portail de l’ornithologie

Ce document provient de « Chouette de Tengmalm ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aegolius funereus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aegolius funereus —   Mochuelo boreal …   Wikipedia Español

  • Aegolius funereus — Raufußkauz Raufußkauz Systematik Klasse: Vögel (Aves) Ordnung …   Deutsch Wikipedia

  • Aegolius funereus — lututė statusas T sritis zoologija | vardynas atitikmenys: lot. Aegolius funereus angl. Tengmalm s Owl vok. Rauhfußkauz …   Paukščių anatomijos terminai

  • Aegolius funereus — paprastoji lututė statusas T sritis zoologija | vardynas atitikmenys: lot. Aegolius funereus angl. boreal owl vok. Rauhfußkauz, m rus. мохноногий сыч, m pranc. nyctale de Tengmalm, m ryšiai: platesnis terminas – lututės sinonimas – lututė …   Paukščių pavadinimų žodynas

  • Aegolius funereus — …   Википедия

  • Aegolius funereus — Perleugle …   Danske encyklopædi

  • Aegolius — Raufußkauz (Aegolius funereus) Systematik Klasse: Vögel (Aves) Ordnung …   Deutsch Wikipedia

  • Aegolius — Aegolius …   Wikipédia en Français

  • Aegolius — Taxobox name = Aegolius image width = 240px image caption = Tengmalm s Owl regnum = Animalia phylum = Chordata classis = Aves ordo = Strigiformes familia = Strigidae genus = Aegolius genus authority = Kaup, 1829 subdivision ranks = Species… …   Wikipedia

  • Aegolius —   Aegolius …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”