Aedes Vestae

Temple de Vesta

SPQRomani.svg Temple de Vesta SPQRomani.svg
Vestiges actuels du temple de Vesta

Vestiges actuels du temple de Vesta

Lieu de construction
Forum Romanum
Date de construction
VIIe siècle av. J.-C.
Ordonné par
Numa Pompilius
Type de bâtiment
Temple
Localisation de la Maison des Vestales dans la Rome antique (en rouge)
Le plan de Rome ci-dessus est intemporel.
Liste des monuments de la Rome antique
Série Rome antique

Le temple de Vesta (Aedes Vestae) est situé à l'extrémité est du Forum Romanum, près de la Regia et de la maison des vestales. C'est un petit temple rond très ancien qui aurait été édifié sous le règne de Numa Pompilius, au VIIe siècle av. J.-C., sous la Monarchie romaine.

Sur le Forum Romanum, il est proche de la fontaine de Juturne et du temple de Castor et Pollux[1],[2],[3],[4], originellement au sein du quartier des Vestales. L'édification du bâtiment est accordée par certains à Romulus, mais pas par les historiens romains, qui traditionnellement l'attribuent à Numa Pompilius, le deuxième roi de Rome[5],[6],[7]. Il est pourtant à l'extérieur du pomœrium du Palatin et ne peut être antidaté du deuxième stade de la croissance de la ville.

Carte du centre de Rome durant l'Empire romain

ForumAV.Cesar.PNG

      Aedes
Concordae
Vicus
Tuscus
Vicus
Lugarius
Lacus
Iuturnae
Tabernae
            Novae
Tabernae
                Veteres
Senaculum
Ara Saturni
Aedes
Vestae
Série Rome antique

Il est rond, possédant un dôme ayant pour hauteur la moitié du diamètre de l'édifice[6],[8], probablement en imitation des cabanes italiques anciennes, et aurait été construit à l'origine en acacia avec un toit couvert de chaume[9]. L'édifice même consacré à Vesta n'est pas un templum (espace consacré)[10],[11], bien que les poètes l'appellent quelquefois templum[8], il s'agit par contre bel et bien d'un aedes (temple). Selon Ovide[12], sa forme ronde avec un foyer au milieu est une représentation symbolique de la Terre, avec son feu central et immobile. Les historiens modernes font aussi un rapprochement avec un rite funéraire très ancien observé à Rome (cf l'article fondation de Rome), consistant à recueillir les cendres du défunt après crémation, à les placer dans une urne ronde en forme de cabane et à inhumer l'urne. On ne peut toutefois pas tirer de ces similitudes symboliques d'autres conclusions que l'extrême ancienneté de ce culte et son caractère autochtone.

Il contient le feu sacré[13], le Palladium (une effigie de Minerve) apporté par Énée depuis Troie[1],[14] ainsi que d'autres objets sacrés, qui sont gardés dans des recoins secrets appelés penus Vestae[15],[16], mais pas de statues de la déesse elle-même[17].

Ce temple est sans doute incendié lors du sac de Rome en 390 av. J.-C.[18],[19], et à nouveau en 241 av. J.-C., lorsque un des pontifes, Lucius Caecilius Metellus se précipite dans le temple en flammes et sauve les objets sacrés dont le Palladium, y perdant la vue[1],[20],[21],[22],[23],[24]. Cicéron affirme que c'est la vue des objets sacrés qui le rend aveugle, et non l'incendie[25]. En 210 av. J.-C., il est sauvé d'un incendie grâce à la dévotion de treize esclaves, qui sont alors rachetés aux frais de l'état et obtiennent la liberté[26], et en 14 où il est encore menacé, les objets sacrés étant évacués[27]. Pendant le grand incendie de 64, il est brûlé et Néron le reconstitue[28] et à nouveau en 191[29], quand Julia Domna, la femme de Septime Sévère, le restaure. Il est mentionné dans le Catalogue des régions[30], et est fermé par Théodose en 394.

Sources

Commons-logo.svg

Notes

  1. a , b  et c Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines [détail des éditions] [lire en ligne], II, 66.
  2. Ibid., VI, 13.
  3. Martial, Épigrammes, I, 70, 3-4.
  4. Horace, Satires, I, 9.
  5. Antiquités romaines, II, 65-66.
  6. a  et b Festus, De la signification des mots, XVI, rotunda.
  7. Plutarque, Vies parallèles [détail des éditions] [lire en ligne], Numa, 11.
  8. a  et b Ovide, Fastes [détail des éditions] [lire en ligne], VI, 265-282.
  9. Fastes, VI, 261-262.
  10. Nuits Attiques, XIV, 7, 7.
  11. Servius, Commentaire à l'Énéide [détail des éditions] [lire en ligne], VII, 153.
  12. Fastes, VI, 267.
  13. Fastes, VI, 297
  14. Ovide, Les Tristes, III, 1, 29.
  15. De la signification des mots, XIV, penus.
  16. Commentaire à l'Énéide, III, 12.
  17. Fastes, VI, 295-298.
  18. Tite-Live, Histoire romaine [détail des éditions] [lire en ligne], V, 42.
  19. Vies des hommes illustres, Camille, 21.
  20. Tite-Live, Periochae, XIX.
  21. Paul Orose, Histoires contre les païens, IV, 11, 9.
  22. Fastes, VI, 437-454.
  23. Pline l'Ancien, Histoire naturelle [détail des éditions] [lire en ligne], VII, 141.
  24. Valère Maxime, Des faits et des paroles mémorables, I, 4, 5.
  25. Cicéron, Pro Scauro, 48.
  26. Tite-Live, Histoire romaine, XXVI, 27.
  27. Dion Cassius, Histoire romaine, Livre LIV, 24.
  28. Tacite, Annales, XV, 41.
  29. Dion Cassius, Histoire romaine, LXXII, 24.
  30. Catalogue des régions, Reg. VIII.

Références


  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « Temple de Vesta ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aedes Vestae de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AEDES — I. AEDES non idem cum Templo Gellius l. 14. c. 7. Non omnes aedes sacrae templa ac ne aedes quidem Vestae templum est. Varro de L. L. l. 6. Quod addit templa ut sint dextra; aiunt sancta esse, qui glossas scripserunt; nam Curia Hostilia templum… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • VESTA — Saturni filia ex Ope, testibus Diodor. Siculô et Apollodorô, secundum Q Fabium Victorem Iani uxor: quamquam a Poetis non raro pro terra sumitur, sive quod omnibus terrâ vestiatur, sive quod vi sua stet. Ovid. l. 6. Fast. . 299. Stat vi Terra suâ; …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Temple de vesta — Temple de Vesta …   Wikipédia en Français

  • Temple de Vesta (Rome) —  Pour l’article homonyme, voir Temple de Vesta (Tivoli).  Temple de Vesta Vestiges actuels du temple de Vesta …   Wikipédia en Français

  • La maison des vestales — Maison des vestales Maison des vestales …   Wikipédia en Français

  • Maison Des Vestales — Maison des vestales …   Wikipédia en Français

  • Maison des Vestales — Maison des vestales …   Wikipédia en Français

  • Maison des vestales — Dessin de reconstitution (1905) Lieu de construction Forum Romanum Date de construction Monarchie romaine Ordonné par Type de …   Wikipédia en Français

  • Forum Magnum — Forum Romanum Forum Romanum …   Wikipédia en Français

  • Forum Romanum — Vue d ensemble du forum romanum, état actuel Lieu de construction Forum Romanum Date de construction Monarchie romaine …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”