Adéodat Compère-Morel
Adéodat Compère-Morel
Adéodat Compère-Morel 1914.jpg
Adéodat Compère-Morel en 1914

Parlementaire français
Date de naissance 5 octobre 1872
à Breteuil-sur-Noye (Oise)
Date de décès 3 août 1941
à Sernhac (Gard)
Mandat Député
Début du mandat avril 1909
Fin du mandat mai 1936
Circonscription Gard
Troisième République

Adéodat Compère-Morel est un homme politique, orateur et écrivain français, né le 5 octobre 1872 à Breteuil-sur-Noye (Oise), mort le 3 août 1941 à Sernhac (Gard).

Sommaire

Parcours politique

Il adhère en 1891 au Parti ouvrier (qui devient en 1893 le Parti ouvrier français) puis adhère avec les autres membres du parti au Parti socialiste de France, lors de la fusion de 1902, et en fin à la SFIO, lors de la fusion de 1905.

Lors du Congrès de Tours, en 1920, il refuse de suivre ceux de ses camarades qui partent fonder le Parti communiste français etr choisit de demeurer dans les rangs de la SFIO.

Après avoir échoué à trois reprises comme candidat à la députation, dans son département natal, en 1898, 1902 et 1906 il fut élu député du Gard, en avril 1909, lors d'une élection partielle, nécessitée par le décès prématuré, le 24 janvier précédent, du député Pierre Poisson, et constamment réélu jusqu'en 1936, année où il se retira pour raisons de santé. De 1910 à 1936, il siégea, dans les six législatures successives, à la commission de l'Agriculture ainsi que, selon les législatures, dans d'autres commissions, dont celle du Règlement, qu'il présida, à partir de 1932.

En 1921, lorsque le quotidien L'Humanité se rallie au Parti communiste français, il prend la direction administrative, aux côtés de Léon Blum, qui assure la direction politique, du quotidien Le Populaire, qui devient l'organe officiel de la SFIO.

Lors du congrès de la SFIO de novembre 1933, qui aboutit à l'exclusion d'une frange des membres du parti, il choisit d'adhérer, aux côtés de Marcel Déat, Adrien Marquet et Pierre Renaudel, au Parti socialiste de France-Union Jean Jaurès (PSdF). Après l'effondrement de la France en juin 1940, il se rallie à la politique de collaboration du Maréchal Pétain et soutien l'entente avec l'Allemagne nazie[1].

Mandats électifs

  • Membre de la Chambre des députés :
    • du 25 avril 1909 au 24 avril 1910 : député du Gard (élu au 2e tour, lors d'une élection partielle)
    • du 24 avril 1910 au 26 avril 1914 : député du Gard (élu au 1er tour)
    • du 26 avril 1914 au 16 novembre 1919 : député du Gard (élu au 1er tour)
    • du 16 novembre 1919 au 11 mai 1924 : député du Gard (scrutin de liste)
    • du 11 mai 1924 au 29 avril 1928 : député du Gard (scrutin de liste)
    • du 29 avril 1928 au 8 mai 1932 : député du Gard (élu au 2e tour)
    • du 8 mai 1932 au 3 mai 1936 : député du Gard (élu au 2e tour)

Œuvres

  • La Vérité aux paysans, par un campagnard, Librairie de la Revue socialiste, Paris, 1897, VI-31 p., (notice BNF no FRBNF340387592).
  • Les Propos d'un rural (avec une préface de Paul Lafargue), Librairie du Parti socialiste, Paris, 1905 (3e édition), 40 p., (notice BNF no FRBNF30262660z).
  • La Question agraire et le socialisme en France, éditions M. Rivière, Paris, 1912, 455 p., (notice BNF no FRBNF32964939x).
  • Le Socialisme aux champs, Librairie du Parti socialiste, Paris, 1912, 32 p., (notice BNF no FRBNF359764985).
  • La Concentration capitaliste en France, éditions M. Rivière, coll. « Les Documents du socialisme » XI, Paris, 1913, 59 p., (notice BNF no FRBNF31962586q).
  • Le Programme socialiste de réformes agraires, éditions M. Rivière, coll. « Les Documents du socialisme » XV, Paris, 1919, 71 p., (notice BNF no FRBNF319625961).
  • Le Socialisme agraire, éditions M. Rivière, Paris, 1920, VI-176 p., (notice BNF no FRBNF31962598q).
  • La Politique agraire du parti socialiste, co-édition : Librairie populaire et Éditions du Parti socialiste (S.F.I.O.), Paris, 1921, 36 p., (notice BNF no FRBNF31962595p).
  • Socialisme et Bolchevisme. Pourquoi nous n'avons-pas adhéré à l'Internationale dite communiste des bolchevistes russes, co-édition : Librairie populaire et Éditions du Parti socialiste (S.F.I.O.), Paris, 1921, 24 p., (notice BNF no FRBNF31962600f).
  • Grand Dictionnaire socialiste du mouvement politique et économique national et international, Publications sociales, Paris, 1924, 1057 p., (notice BNF no FRBNF32964938k).
  • La Petite Propriété paysanne et le Socialisme, co-édition : Librairie populaire et Éditions du Parti socialiste (S.F.I.O.), Paris, 1926, 64 p., (notice BNF no FRBNF319625930).
  • La Civilisation en péril. Aux hommes et aux mères des hommes (avec une préface de Paul Faure), co-édition : Librairie populaire et Éditions du Parti socialiste (S.F.I.O.), Paris, 1930, 40 p., (notice BNF no FRBNF319625841).
  • La Civilisation en péril. Le Massacre des hommes (avec une préface de Léon Blum), éditions du Populaire, Paris, 1932, 24 p., (notice BNF no FRBNF31962585c).
  • Jules Guesde : le socialisme fait homme, 1845-1922, Librairie Aristide Quillet, Paris, 1937, VIII-505 p., (notice BNF no FRBNF37362018n).
Direction d'ouvrages
  • Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l'Internationale ouvrière, Librairie Aristide Quillet, Paris, 1912-1921, 12 volumes, dont il assure la direction technique, tandis que Jean-Lorris (1879-1932) assurait la co-direction, avec le titre de « directeur-propagateur » :
    • Charles Rappoport, Un peu d'histoire : origines, doctrines et méthodes socialistes, no 1, Paris, 1912, 524 p.-[4] p., (notice BNF no FRBNF37270668d).
    • Paul-Louis (1872-1955), Le Parti socialiste en France, no 2, Paris, 1912, 405 p.-[6] p., (notice BNF no FRBNF372707362).
    • Hubert Rouger (1875-1958), La France socialiste, no 3, Paris, 1912, [pagination non connue], (notice BNF no FRBNF37270642q).
    • Charles Rappoport, La Révolution sociale, no 4, Paris, 1912, 506 p.-[24] p., (notice BNF no FRBNF37270753n).
    • Jean Longuet, Le mouvement socialiste international, no 5, Paris, 1913, V-648 p., (notice BNF no FRBNF37270645r).
    • Sixte-Quenin (1870-1957), Comment nous sommes socialistes ?, no 6, Paris, 1913, 315 p., (notice BNF no FRBNF37270632d).
    • Jean-Baptiste Séverac, Le Mouvement syndical, no 7, Paris, 1913, V-455 p., (notice BNF no FRBNF37270728f).
    • Pierre Brizon et Ernest Poisson, La Coopération, no 8, Paris, 1913, II-587 p., (notice BNF no FRBNF37270763z).
    • Charles Rappoport, Pourquoi nous sommes socialistes ?, no 10, Paris, 1919, 653 p., (notice BNF no FRBNF37270614g).

Sources

  1. Simon Epstein, Un paradoxe français, Paris, Albin Michel, mars 2008 (ISBN 978-2-226-17915-9), p. 91 
  • Dictionnaire des parlementaires français : notices biographiques sur les ministres, sénateurs et députés français de 1889 à 1940, Tome 3, [Cabanis-Cuvinot] (publié sous la direction de Jean Jolly, archiviste de l'Assemblée nationale), Presses universitaires de France, Paris, 1963, paginé 819-1201, (notice BNF no FRBNF32982611n). – Notice « COMPÈRE-MOREL (Adéodat) », pages 1112-1114.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adéodat Compère-Morel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thomas Compère-Morel — est écrivain et directeur de musée. Il est né en 1960. Après plusieurs années passées dans le tourisme (Nouvelles Frontières, Marmara, Go Voyages, Étapes Nouvelles), il se voit confier en 1995 la direction de l’Historial de la Grande Guerre… …   Wikipédia en Français

  • Compère —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Sur les autres projets Wikimedia : « Compère », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Compère est un nom de famille… …   Wikipédia en Français

  • Entre-Deux-Guerres — L entre deux guerres recouvre la période (1918 1939) comprise entre la Première et la Seconde Guerre mondiale. Ces vingt années de paix ont été marquées par un bouleversement durable des rapports de force internationaux, par l émergence des… …   Wikipédia en Français

  • Entre-deux-guerres — L entre deux guerres est la période (1918 1939) comprise entre la Première et la Seconde Guerre mondiale. Ces vingt années de paix ont été marquées par un bouleversement durable des rapports de force internationaux, par l émergence des idéologies …   Wikipédia en Français

  • Entre-deux guerres — L entre deux guerres recouvre la période (1918 1939) comprise entre la Première et la Seconde Guerre mondiale. Ces vingt années de paix ont été marquées par un bouleversement durable des rapports de force internationaux, par l émergence des… …   Wikipédia en Français

  • Entre deux-guerres — L entre deux guerres recouvre la période (1918 1939) comprise entre la Première et la Seconde Guerre mondiale. Ces vingt années de paix ont été marquées par un bouleversement durable des rapports de force internationaux, par l émergence des… …   Wikipédia en Français

  • Entre deux guerres — L entre deux guerres recouvre la période (1918 1939) comprise entre la Première et la Seconde Guerre mondiale. Ces vingt années de paix ont été marquées par un bouleversement durable des rapports de force internationaux, par l émergence des… …   Wikipédia en Français

  • Georges Monnet — Pour les articles homonymes, voir Monnet. Georges Monnet Georges Monnet (1932) …   Wikipédia en Français

  • Jules Verne — Pour les articles homonymes, voir Jules Verne (homonymie) et Verne. Jules Verne …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”