Adulphe Delegorgue

Louis-Adulphe Delegorgue est un chasseur et naturaliste, né le 13 novembre 1814 à Courcelles-lès-Lens.

Sommaire

Biographie

Il était le fils d'Adulphe Delegorgue, cultivateur, et de Marie Destontaine. Son père était maire de la commune. Joseph Delegorgue, son grand-père, était conseiller à la cour royale de Douai. Adulphe Delegorgue perdit vite ses parents et fut élevé par son grand-père.

Ses voyages

Crâne du squelette d'un rhinocéros blanc rapporté par Delegorgue en 1844. Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris.

Très tôt, il eut la passion des voyages. À 16 ans, il devint marin et navigua dans le nord de l'Europe mais aussi aux Antilles et au Sénégal. À 23 ans, il partit de Bordeaux pour le cap de Bonne Espérance ayant décidé d'explorer les contrées sauvages de l'Afrique australe. Il recueillit pour le museum d'histoire naturel ainsi que pour le musée de Douai, de riches collections.

Dès la première expédition, Delegorgue se révéla un chasseur téméraire.

La seconde expédition se révéla plus riche en découvertes mais aussi particulièrement pénible à cause du climat. Il chassa avec succès l'hippopotame, l'éléphant, le lion, le buffle.

La troisième expédition eut lieu chez les Zoulous.

En 1844, il regagna la France avec toutes les richesses accumulées au cours d'un voyage mémorable qu'il relata dans son livre Voyage dans l'Afrique australe en 1847.

En 1850, il décida un nouveau voyage, en Afrique Occidentale. Atteint d'une inflammation qui n'a pu être véritablement définie à l'époque, il mourut pendant la traversée et son corps fut lancé à la mer au grand désespoir de ses fidèles compagnons.

Adulphe Delegorgue rapporta de ces voyage de nombreux documents et renseignements précieux sur la vie entre le 30e et le 23e degré de latitude sud : sur la mer, la montagne, la vie des habitants.

Hommages

En 1904, un comité Adulphe-Delegorgue, se constitua à Paris et décida d'élever un monument en sa mémoire près de sa maison natale. Ce monument fut inauguré le 14 mars 1905, en même temps que l'école des garçons, en présence du député Émile Basly. Durant la guerre 14-18, les Allemands enlevèrent le buste en bronze, livré à la fonte. Le socle d'origine trône dans la cour du collège.

Quant à Adulphe Delegorgue, ce Courcellois est beaucoup plus connu des Anglais chez qui on peut trouver des rééditions de ses écrits.

Sources

  • Article réalisé d'après des recherches de Roland Robert et un article paru en 1928 dans le « Réveil du Nord », écrit par E. Leprêtre. mardi 02.09.2008, 04:56 - La Voix du Nord
  • Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adulphe Delegorgue de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Delegorgue — Adulphe Delegorgue Louis Adulphe Delegorgue, chasseur et naturaliste, naquit à Courcelles les Lens le 13 novembre 1814. Il était le fils d Adulphe Delegorgue, cultivateur, et de Marie Destontaine. Son père fut maire de la commune. Joseph… …   Wikipédia en Français

  • Courcelles-lès-Lens — Pour les articles homonymes, voir Courcelles. 50° 25′ 07″ N 3° 01′ 08″ E …   Wikipédia en Français

  • Christian Ferdinand Friedrich Krauss — (9 July 1812 Stuttgart 15 September 1890 Stuttgart), was a German scientist, traveller and collector. Contents 1 Early life …   Wikipedia

  • Peuple zoulou — Zoulous  Cet article concerne le peuple. Pour la langue, voir zoulou. Zoulous …   Wikipédia en Français

  • Zoulous — Cet article concerne le peuple. Pour la langue, voir zoulou. Zoulous Zoulous du Natal en habit traditionnel …   Wikipédia en Français

  • Christian Ferdinand Friedrich von Krauss — Nacimiento …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”