Adrien de Montluc-Montesquiou

Adrian de Monluc-Montesquiou, comte de Carmain, prince de Chabanais, petit-fils du célèbre Blaise de Monluc, né en 1571, mort en 1646.

Il fut sous Henri IV l'un des plus écervelés parmi les galants de cour qu'on appelait « les Intrépides » ou « les Dangereux ». Accusé de conspiration contre le cardinal de Richelieu, il resta plus de 7 ans enfermé à la Bastille (1635-1643).

Par son mariage avec Jeanne de Foix-Carmain en 1592, Adrien de Monluc devient le premier comte de Caraman né hors du lignage depuis le XIIIe siècle. Plus présent à la cour ou sur les champs de bataille que sur ses terres du « pays de cocagne », ce Gascon met en place un mode de gestion de ses biens reposant autant sur le système féodal que sur le monde de l'office seigneurial. Ces fidélités nouvellement créées dans le Lauragais s'appuient sur une maison domestique exogène, qui assure la surveillance du comté en des temps troublés.

Il fut très proche de Giulio Cesare Vanini et de François de Bassompierre.

Il s'occupait de littérature. Deux recueils de sa prose furent compilés et publiés par un certain sieur Devaux dos Caros (doas caras = occit. "deux visages"), au sujet duquel on ne sait pas grand-chose :

  • Les Pensées du solitaire, 1629-1630 ;
  • Les Jeux de l'inconnu, 1630.

La nature des rapports entre Monluc et de Vaux, ainsi que la proportion des ouvrages de Monluc dans « ses » recueils restent à établir.

Sources

  • M. Kramer (éd., Comédie de proverbes. Pièce comique, édition critique, Genève, Droz, 2003, 484 p. Introduction.
  • V. Garrigues, Adrien de Monluc (1571-1646) : d'encre et de sang, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, 2006.
  • Adrien de Monluc, comte de Carmain, Œuvres, édition critique de M. Kramer et V. Garrigues, Paris, Honoré Champion, 2007.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adrien de Montluc-Montesquiou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adrien De Montluc-Montesquiou — Adrian de Monluc Montesquiou, comte de Carmain, prince de Chabanais, petit fils du célèbre Blaise de Monluc, né en 1571, mort en 1646. Il fut sous Henri IV l un des plus écervelés parmi les galants de cour qu on appelait « les… …   Wikipédia en Français

  • Adrien de montluc-montesquiou — Adrian de Monluc Montesquiou, comte de Carmain, prince de Chabanais, petit fils du célèbre Blaise de Monluc, né en 1571, mort en 1646. Il fut sous Henri IV l un des plus écervelés parmi les galants de cour qu on appelait « les… …   Wikipédia en Français

  • Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit — Article principal : Ordre du Saint Esprit. Collier des chevaliers de l ordre du Saint Esprit …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Chevaliers De L'Ordre Du Saint-Esprit — Liste chronologique des chevaliers de l’ordre du Saint Esprit Sommaire 1 Sous Henri III 1.1 Première promotion (21 décembre 1578) 1.2 Seconde promotion (21 décembre 1579) …   Wikipédia en Français

  • Liste des chevaliers de l'Ordre du Saint-Esprit — Liste chronologique des chevaliers de l’ordre du Saint Esprit Sommaire 1 Sous Henri III 1.1 Première promotion (21 décembre 1578) 1.2 Seconde promotion (21 décembre 1579) …   Wikipédia en Français

  • Liste des chevaliers de l'ordre du saint-esprit — Liste chronologique des chevaliers de l’ordre du Saint Esprit Sommaire 1 Sous Henri III 1.1 Première promotion (21 décembre 1578) 1.2 Seconde promotion (21 décembre 1579) …   Wikipédia en Français

  • Famille d'Escoubleau de Sourdis — La famille d Escoubleau de Sourdis tire son nom du château d Escoubleau, situé près de Châtillon sur Sèvres (commune fusionnée aujourd hui à Mauléon). Cette famille, dont on n a jamais mis en doute la filiation depuis Geoffroy d Escoubleau qui… …   Wikipédia en Français

  • Henri d’Escoubleau de Sourdis — Wappen der Familie Escoubleau de Sourdis Henri d’Escoubleau de Sourdis († 6. Juni 1712), Graf von Montluc und Carmain, Prinz von Chabanais, entstammte der aus dem Poitou kommenden Ritterfamilie d Escoubleau de Sourdis. D Escoubleau de Sourdis war …   Deutsch Wikipedia

  • Blaise de Monluc — Blaise de Lasseran de Massencome Blaise de Monluc, portrait dessiné du XVIe siècle. Par convention …   Wikipédia en Français

  • Armorial des maréchaux de France — Article principal : Maréchal de France. Cette page recense, par règne ou mandat politique, les personnalités élevées à la dignité de maréchal de France, grand office de la couronne de France, leur portrait et leurs armoiries. Sommaire 1 Les… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”