Adrian Năstase
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Năstase.
Adrian Năstase
Adrian Năstase.jpg
Mandats
5e président de la Chambre des députés roumaine
20 décembre 200416 mars 2006
Législature 5e législature
Prédécesseur Valer Dorneanu
Successeur Bogdan Olteanu
Président du Parti social-démocrate
16 juin 200125 avril 2005
Prédécesseur Aucun (création du parti)
Successeur Mircea Geoană
61e Premier ministre roumain
7e depuis la Révolution roumaine de 1989
28 décembre 200021 décembre 2004
(&&&&&&&&&&&014543 ans, 11 mois et 23 jours)
Président Ion Iliescu
Gouvernement Năstase
Législature 4e législature
Majorité PSD-PUR
Prédécesseur Mugur Isărescu
Successeur Călin Popescu-Tăriceanu
Eugen Bejinariu (intérim)
2e président de la Chambre des députés
Octobre 1992Novembre 1996
Législature 2e législature
Prédécesseur Dan Marțian
Successeur Ion Diaconescu
Ministre des Affaires étrangères
28 juin 199019 novembre 1992
Premier ministre Petre Roman
Theodor Stolojan
Prédécesseur Sergiu Celac
Successeur Teodor Meleșcanu
Biographie
Date de naissance 22 juin 1950 (1950-06-22) (61 ans)
Lieu de naissance Flag of Romania (1948-1952).svg Bucarest (Roumanie)
Nationalité roumaine
Parti politique Parti social-démocrate
Diplômé de Université de Bucarest
Profession Professeur de droit

Coat of arms of Romania.svg
Premiers ministres roumains

Adrian Năstase (né à Bucarest le 22 juin 1950) est un homme politique roumain, ancien Premier ministre.

Sommaire

Biographie

Jeunesse et carrière

Il est né à Bucarest, dans une famille rom[réf. nécessaire] originaire du village de Tărtășești dans le Județ de Dâmbovița. Son père fils est un officier de la marine royale roumaine qui adhérera au Parti communiste roumain après l'arrivée des communistes au pouvoir et deviendra directeur au ministère de l'Éducation. Năstase est diplômé en droit et en sociologie. Docteur en droit de l'université de Bucarest. Il va alors occuper différents postes de professeur ou juriste.

Un jeune apparatchik

Comme beaucoup des élites roumaines, il est membre du Parti communiste roumain et fera partie de la Nomenklatura du régime roumain. Encore étudiant, il se marie avec la fille de Grigore Preoteasa (1915-1957), ancien ministre des Affaires étrangères de Roumanie sous Gheorghe Gheorghiu-Dej. Divorcé, il se remarie en 1985 avec la fille d'un autre dignitaire communiste, Angelo Miculescu dont il aura deux enfants.

Bien qu'encore jeune mais ayant la confiance du régime, il est fréquemment envoyé à l'étranger comme représentant de la Roumanie lors de réunions internationales sur les droits de l'homme. En 1983, il publie un article intitulé "Les droits de l'homme, un concept rétrograde" dans lequel il attaque la Freedom House, une organisation américaine, qui a classé la Roumanie dans les pays non libres. En 1989, il participe à une conférence soviéto-roumaine de la jeunesse à Moscou et à une autre à Pyongyang, en Corée du Nord. Dans une interview au journal russe Komsomolskaya Pravda, il critique ouvertement la Perestroika lancée par Gorbatchev.

La transition

En juin 1990, il devient député lors des premières élections après la chute de Ceauscescu, sur les listes du Front de salut national, formation de gauche fondée par Ion Iliescu peu après sa prise de pouvoir. Trois semaines plus tard, le 28 juin, il est nommé ministre des Affaires étrangères dans les gouvernement de Petre Roman puis de Theodor Stolojan. Il quitte ses fonctions le 16 octobre 1992 après sa réelection comme député et son élection à la présidence de la Chambre des députés.

Figure de l'opposition

Entre 1993 et 1997, il est aussi le président du Parti démocratique et social de Roumanie (anciennement Front de Salut national).

Depuis 1993, il est vice-président du World Council of Former Foreign Ministers et depuis 1995 membre de la Société américaine de Droit International.

En 1996, son parti perd les élections et Adrian Năstase, toutefois réélu député, devient le chef du groupe parlementaire social-démocrate. En 1997, il devient vice-président du PDSR, puis président par intérim en 2000. il est également membre de la délégation roumaine au Conseil de l'Europe

Premier ministre

En décembre 2000, il est nommé Premier ministre du gouvernement minoritaire de gauche (majorité relative au Parlement pour le PSD) et en juin 2001 il devient président de ce parti (Ion Iliescu avait obtenu un nouveau mandat de président de la République).

En 2004, il est le candidat du PSD à l'élection présidentielle (Ion Illescu ne peut constitutionnellement pas se représenter après deux mandats) et est alors donné largement gagnant dans les sondages. Mais obtenant un peu moins de 50% des voix, il est contraint à un second tour et à la surprise générale est battu par le candidat de l'Alliance justice et vérité Traian Băsescu et ce malgré des soupçons de fraude de la part du PSD.

Retour dans l'opposition

Après les élections d'octobre 2004, Adrian Năstase est élu à nouveau président de la Chambre des députés, mais perd la présidence du Parti social-démocrate au profit de Mircea Geoană.

Aujourd'hui il est soupçonné pénalement de vol, corruption et détournement de fonds publics concernant plusieurs millions d'euros mais a ce jour réussi à échapper à la justice malgré des mises en examen[1].

Notes et références

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adrian Năstase de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adrian Năstase — Primer Ministro de Rumanía …   Wikipedia Español

  • Adrian Nastase — Adrian Năstase Pour les articles homonymes, voir Năstase. Adrian Năstase …   Wikipédia en Français

  • Adrian Nastase — Adrian Năstase Adrian Năstase (* 22. Juni 1950 in Bukarest) ist ein rumänischer Politiker (Sozialdemokratische Partei Rumäniens, PSD). Năstase stammt aus einer Beamtenfamilie, er ist zum zweiten Mal verheiratet und hat zwei Söhne. Von 1973 bis… …   Deutsch Wikipedia

  • Adrian Năstase — (* 22. Juni 1950 in Bukarest) ist ein rumänischer Politiker (Sozialdemokratische Partei Rumäniens, PSD). Năstase stammt aus einer Beamtenfamilie, er ist zum zweiten Mal verheiratet und hat zwei Söhne. Von 1973 bis 1977 studierte er Jura in… …   Deutsch Wikipedia

  • Adrian Năstase — Infobox Officeholder name = Adrian Năstase imagesize = 150px small caption = order = Foreign Affairs Minister term start = 28 June 1990 term end = 18 November 1992 vicepresident = viceprimeminister = deputy = president = Ion Iliescu primeminister …   Wikipedia

  • Nastase — Năstase heißt der Ort Năstase (Botoşani), Ort in Moldawien Năstase ist der Familienname folgender Personen: Adrian Năstase (* 1950), rumänischer Politiker (PDSR) Dorel Năstase (* 1962), rumänischer Kanute Doru Năstase (1933–1982), rumänischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Năstase — heißt der Ort Năstase (Botoșani), Ort in Rumänien Năstase ist der Familienname folgender Personen: Adrian Năstase (* 1950), rumänischer Politiker (PDSR) Dorel Năstase (* 1962), rumänischer Kanute Doru Năstase (1933–1982), rumänischer Regisseur… …   Deutsch Wikipedia

  • Năstase — is a common Romanian family name which may refer to one of the following persons: Adrian Năstase, politician Horaţiu Năstase, physicist Ilie Năstase (born 1946), retired tennis player Liliana Năstase, athlete Valentin Năstase, football player and …   Wikipedia

  • Nastase — Năstase  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes partageant un même patronyme. Năstase est un patronyme roumain. Il peut faire référence à : Adrian Năstase (né en 1950), un homme politique et ancien premier ministre… …   Wikipédia en Français

  • Adrian Severin — Adrian Severin, 2008 Adrian Severin (né le 28 mars 1954 à Bucarest) est un homme politique roumain, député européen et vice président du groupe de l Alliance progressiste des socialistes et des démocrates au Parlement européen. Ancien membre du… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”