Adolphe de Schwarzenberg

Maison de Schwarzenberg

Armes des Schwarzenberg.

Les Schwarzenberg (en allemand : zu Schwarzenberg, en tchèque : ze Švarzenberka) sont une maison noble d'Autriche et de Bohême.

La maison des Schwarzenberg est issue de la noblesse franque, mentionnée pour la première fois en 1172. En 1405/21, Erkinger I de Seinshein fait l'acquisition du duché de Schwarzenberg, du château-fort éponyme et du titre de baron de Schwarzenberg. À cette époque, ils possèdent déja des fiefs en Bohême.

Sommaire

Possessions

Blason de la maison de Schwarzenberg en os humains dans l'ossuaire de Sedlec.

En 1661, par alliance, ils héritent des terres des Eggenberg. En 1670, ils s'établissent à Český Krumlov qui sera leur siège principal jusqu'en 1918. Ils ont aussi acquis les terres des Rožmberk et sont alliés à de nombreuses familles, en particulier les Lobkowicz.

Les possession les plus notoires des Schwarzenberg incluent :

Avant la Première Guerre mondiale, les deux branches princières possèdent, sur le seul territoire tchécoslovaque, 176 146 hectares de terres agricoles et de forêts, des étangs piscicoles, des mines, des brasseries, des sucreries, carrières et autres sociétés.

Une réforme agraire en 1922 réduit leurs propriétés à 61 000 hectares. En 1942, les propriétés de la branche d'Orlík est mise sous tutelle par l'occupant nazi. En 1947, suivant la loi dite Lex Schwarzenberg, l'ensemble des biens de la branche de Hluboká-Krumlov est nationalisé.

Seigneurs de Schwarzenberg

Barons de Schwarzenberg

  • 1420-1437 Erkinger I von Seinsheim
  • 1437-1469 Michael II von Schwarzenberg
  • 1469-1499 Michael III von Schwarzenberg
  • 1499-1510 Erkinger II von Schwarzenberg
  • 1510-1526 Wilhelm I von Schwarzenberg
  • 1526-1557 Wilhelm II von Schwarzenberg
  • 1557-1599 Adolf von Schwarzenberg

Comte de Schwarzenberg

1599 : élévation au rang de comte

  • 1599-1600 Adolf von Schwarzenberg (celui qui est baron de 1557 à 1599)
  • 1600-1641 Adam von Schwarzenberg
  • 1641-1670 Johann Adolf von Schwarzenberg

Princes de Schwarzenberg

Taler de Ferdinand et Anna de Schwarzenberg. 1696.
Verso avec les armes de Ferdinand et Anna de Schwarzenberg. 1696.

14 juillet 1670 : élévation au rang de prince (Fürst)

  • 1615-1683 Johann Adolf zu Schwarzenberg (celui qui est comte de 1641 à 1670)
  • 1652-1703 Ferdinand Wilhelm Eusebius zu Schwarzenberg
  • 1680-1732 Adam Franz Karl zu Schwarzenberg
  • 1722-1782 Joseph I Adam zu Schwarzenberg
  • 1742-1789 Johann zu Schwarzenberg

Au XVIIIe siècle la maison de Schwarzenberg est divisée en deux lignages princiers :

Aujourd'hui, ces deux lignées sont réunies et le chef de famille est le prince Karel Schwarzenberg VIIe du nom.

Première lignée, dite de Hluboká-Krumlov :

  • 1769-1833 Joseph II zu Schwarzenberg
  • 1799-1888 Johann II Adolf zu Schwarzenberg
    • 1800-1852 Felix von Schwarzenberg, ministre des affaires étrangères et ministre-président, frère du précédent
  • 1832-1914 Adolf Joseph zu Schwarzenberg
  • 1860-1938 Johann III Nepomuk zu Schwarzenberg
  • 1890-1950 Adolf Johann zu Schwarzenberg, adopte son cousin en 1940
  • 1903-1965 Heinrich Karl von Sales, cousin du précédent, il adopte Karel Schwarzenberg en 1960

Seconde lignée, dite d'Orlík :

  • 1771–1820 Karl Philipp de Schwarzenberg, feld-maréchal
  • 1799-1870 Friedrich Karl zu Schwarzenberg
  • 1802-1858 Karl II zu Schwarzenberg
  • 1824-1904 Karl III zu Schwarzenberg
  • 1859-1913 Karl IV zu Schwarzenberg
  • 1886-1914 Karl V zu Schwarzenberg
  • 1911-1986 Karl VI zu Schwarzenberg
  • 1937- Karel Schwarzenberg, ministre des affaires étrangères de la République tchèque

Commons-logo.svg

Liens externes

Ce document provient de « Maison de Schwarzenberg ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adolphe de Schwarzenberg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Adolphe de Schwarzenberg — Pour les articles homonymes, voir Schwarzenberg. Johann Adolf von Schwarzenberg, né le 20 septembre 1615 et mort le 26 mai 1683, est le premier prince de Schwarzenberg. Biographie Il est le fils d Adam von Schwartzenberg et Margarete von Pallant …   Wikipédia en Français

  • Maison de Schwarzenberg — Pour les articles homonymes, voir Schwarzenberg. Armes des Schwarzenberg. Les Schwarzenberg (en allemand : zu Schwarzenberg, en tchèque&# …   Wikipédia en Français

  • Ferdinand de Schwarzenberg — Pour les articles homonymes, voir Schwarzenberg. Thaler de 1696 avec les profils du prince Ferdinand de Schwarzenberg et de son épouse Ferdinand Guillaume Eusèbe de Schwarzenberg, en al …   Wikipédia en Français

  • Schwarzenberg —  Pour l’article homophone, voir Schwartzenberg. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymes Maison de Schwarzenberg Adam von Schwartzenberg (1583 1641), éminence grise …   Wikipédia en Français

  • Liste des chevaliers de l'ordre de la Toison d'or — Le collier de l’ordre de la Toison d’or L ordre de la Toison d or est un ordre de chevalerie séculier fondé en janvier 1430 par Philippe le Bon à Bruges lors des festivités données à l occasion de son mariage avec sa troisième épouse, Isabelle de …   Wikipédia en Français

  • Jean 't Serclaes, comte de Tilly — Pour les articles homonymes, voir t Serclaes et Tilly. Tilly, portrait par Van Dyck Jean t Serclaes …   Wikipédia en Français

  • Jean T'Serclaes, Comte De Tilly — Pour les articles homonymes, voir t Serclaes et Tilly. Tilly, portrait par Van Dyck Jean t Serclaes …   Wikipédia en Français

  • Jean Tserclaes de Tilly — Jean t Serclaes, comte de Tilly Pour les articles homonymes, voir t Serclaes et Tilly. Tilly, portrait par Van Dyck Jean t Serclaes …   Wikipédia en Français

  • Jean t'Serclaes, comte de Tilly — Pour les articles homonymes, voir t Serclaes et Tilly. Tilly, portrait par Van Dyck Jean t Serclaes, comte de Tilly, était un chef de guerre wallon, descendant d une vieille f …   Wikipédia en Français

  • Jean t'serclaes, comte de tilly — Pour les articles homonymes, voir t Serclaes et Tilly. Tilly, portrait par Van Dyck Jean t Serclaes …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”