Adolphe Niel
Adolphe Niel
Adolphe Niel, maréchal de France (1802-1869)
Adolphe Niel, maréchal de France (1802-1869)

Naissance 4 octobre 1802
Muret
Décès 13 août 1869
Paris
Origine Drapeau de France France
Arme Génie
Grade Maréchal de France
Commandement Armée d'Italie
Faits d'armes Sébastopol, Magenta, Solférino
Distinctions Grand-croix de la légion d'honneur et décoré de plusieurs ordres étrangers
Autres fonctions Ministre de la guerre, sénateur de l'Empire, président du conseil général de la Haute-Garonne
Famille Niel

Adolphe Niel (4 octobre 1802 à Muret - 13 août 1869 à Paris), maréchal de France et ministre de la Guerre.

Sommaire

Sa famille

Adolphe Niel naît dans une ancienne famille bourgeoise connue dans le comté de Comminges depuis le XVIIe siècle.

Au XIXe siècle, on trouve dans cette famille des magistrats, des hommes politiques et des militaires, parmi lesquels :

  • Gustave Niel, né en 1799, membre de l'académie de législation de Toulouse dont il est un temps président, conseiller à la cour d'appel de Toulouse en 1852, président de chambre à la cour impériale de Toulouse en 1862, conseiller général de la Haute-Garonne, officier de la Légion d'Honneur
  • Charles Niel, né le 29 juillet 1837 à Muret, mort le 9 septembre 1918 dans la même ville, conseiller général et maire de Muret, élu député de la Haute-Garonne en 1878, un temps substitut du procureur général à Toulouse
  • André Niel, maire d'Auterive puis de Mauressac (Haute-Garonne), chevalier de la Légion d'Honneur
  • Du mariage d'Adolphe Niel avec Clémence Maillères, naîtra deux enfants : Amélie et Léopold. Léopold sera général de cavalerie et comte romain (titre autorisé en France, pour lui-même et sa mère, par décret du Président de la République en 1877).

Principales alliances : de Saget, Clary, de Pistoye, de Bryas, Barbara de Labelotterie de Boisséson, de Gaulejac, de Barrau, Pihan de la Forest, Maillères, Duhesme, etc.

Sa carrière militaire

Il sort major de l'École polytechnique (Promotion X 1821). Il est officier du génie en garnison à Metz puis on le trouve capitaine à Toulon en 1827. Il fait partie de l'expédition contre Constantine. Il est chef de bataillon en 1837, puis colonel en 1846.

En 1849, le gouvernement français envoie un corps expéditionnaire à Rome sous les ordres du général Oudinot. Adolphe Niel est chef d'état-major. Il porte les clés de Rome au pape. Il est promu général de brigade. Il est général de division en 1853.

En 1854, il est commandant en second de l'escadre qui s'empare de la place forte de Bomarsund dans la mer Baltique.

En 1855, il est aide de camp de l'Empereur. Envoyé en Crimée, il dirige l'investissement de Sébastopol (1854-1855).

Adolphe Niel, maréchal de France.

Durant la guerre d'Italie, pendant laquelle il commande le 4e Corps, il se distingue à la bataille de Magenta en juin 1859 et à celle de Solférino. En récompense de ses mérites d'homme de guerre et de ses talents de stratège, Napoléon III l'élève à la dignité de Maréchal de France en 1859.

Ministre de la Guerre en 1867, il succède au maréchal Jacques Louis Randon. l entreprend une réforme de l'armée en vue de la moderniser malgré des oppositions, c'est la Loi Niel, mais il meurt avant de l'avoir achevée. Il institue notamment la Garde mobile, à la veille de 1870.

Il avait doté les fantassins de l'excellent fusil Chassepot.

Il décède en 1869.

Autres fonctions

Décorations

Il est Grand-Croix de l'Ordre de la Légion d'Honneur et décoré de plusieurs Ordres étrangers.

  • Chev. LH 1838, Off. 17/04/ 1845, Comm. LH 1852, GO 28/08/ 1854, GC LH 22/09/1855, Médaille Militaire 04/07/ 1859, Médaille Commémorative de Crimée.
  • Principales décorations étrangères : Chev. Comm. de l'Ordre du Bain (GB), G C de l'Ordre Royal des Saints Maurice et Lazare 1855 (Sardaigne), Com. O. Royal Militaire de St Georges de la Réunion (Deux Siciles), GC Ordre de l’Épée 1855 (Suède), Chev. GC Ordre de Frédéric (Württemberg). GC Ordre St Grégoire le Grand (États Romains), Chev. De l’Annonciade 1868 (Italie). 2ème Cl. Ordre du Médjidié (Turquie).

Citation

  • "Pour réussir il faut du savoir, du savoir-faire, du savoir-vivre." (Adolphe Niel)

Hommage

Rose Maréchal Niel
  • Le Prix Niel en souvenir du comte Gaston Niel (descendant du maréchal Niel)== Divers ==

Divers

  • Le maréchal Niel était surnommé le Polyorcète (le preneur de ville).
  • L'Empereur Napoléon III aurait proposé au maréchal Niel le titre de duc de Solférino mais il aurait répondu que son nom lui suffisait…


Armoiries

Figure Blasonnement
French heraldic crowns - chevalier.svg
Blason Adolphe Niel.svg

Armes parlantes, d'azur, à un L d'or, surmonté d'un nid renfermant trois oiseaux d'argent.[1]

Notes et références

  1. Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, G.B. van Goor, 1861, 1171 p. [lire en ligne (page consultée le 16 nov. 2009)] , et ses Compléments sur http://www.euraldic.com

Bibliographie

  • Christophe Marquez, Le maréchal Niel (Revue de l'Association de sauvegarde du patrimoine muretain)

Liens

Liens internes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Chronologies

Précédé par Adolphe Niel Suivi par
Jacques Louis Randon
Ministre français de la Guerre
1867-1869
Edmond Le Bœuf

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adolphe Niel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adolphe Niel — Born 4 October 1802 (1802 10 04) …   Wikipedia

  • Adolphe Niel — auf einer Darstellung von 1859 Adolph …   Deutsch Wikipedia

  • Adolphe Niel — (Muret, 4 de octubre de 1802 París, 13 de agosto de 1869), fue un militar y político francés, Mariscal de Francia y ministro de la Guerra, fue el creador del cuerpo de la Gendarmería móvil. Tras servir en África del Norte, dirigió algunas de las… …   Wikipedia Español

  • Niel — steht für: Niel (Belgien), eine belgische Gemeinde Niel (Kranenburg), einen Ortsteil von Kranenburg in Nordrhein Westfalen Niel ist der Familienname folgender Personen: Adolphe Niel (1802–1869), französischer Marschall und Kriegsminister Cornelis …   Deutsch Wikipedia

  • Adolphe — ist ein männlicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Bekannte Namensträger 2.1 Vorname 2.2 Zwischenname …   Deutsch Wikipedia

  • Adolphe de Forcade Laroquette — Adolphe de Forcade Laroquette …   Wikipédia en Français

  • Niel — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Communes et lieux 2 Personnalités …   Wikipédia en Français

  • Niel [2] — Niel (spr. Ni el), Adolphe, geb. 4. Oct. 1802 zu Muret im französischen Departement Haute Garonne, trat 1821 in die Polytechnische Schule zu Paris u. 1823 in die höhere Artillerie u. Ingenieur Bildungsanstalt zu Metz, wurde 1825 Secondelieutenant …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Niel [2] — Niel (spr. ni ell), Adolphe, franz. Marschall und Kriegsminister, geb. 4. Okt. 1802 in Muret (Obergaronne), gest. 14. Aug. 1869, trat 1827 in das Heer, ging 1836 nach Afrika und erwarb sich bei dem Sturm auf Konstantine den Rang eines… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Niel [2] — Niel (spr. nĭell), Adolphe, franz. Marschall, geb. 4. Okt. 1802 zu Muret (Obergaronne), 1850 Chef des Geniedepartements im Kriegsministerium, leitete seit April 1855 die Belagerung von Sewastopol, 1857 Senator, 1859 nach der Schlacht bei… …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”