Duc de Salinas de Rosio

Duc de Salinas de Rosio


Le duché de Salinas de Rosio est un titre nobiliaire du royaume d´Espagne gratifié de la Grandesse de Premiere classe concédé en 1814 avec le Marquisat de Villamor à Don Hilario Tomàs de Villamor y Regulez de Villasante (*1785+1841), V Comte de Torre Cuéllar (1770, Charles III d'Espagne), XXXIII Seigneur de Villamor, Seigneur de la Maison de la Viñuela, Pariente Mayor de Vizcaya, Abad Hereditario de la Peña en San Pantaleon de Losa, Mayorazgo des Maisons de Villamor, de Salinas, de Villota et de la Peña, par S.M le Roi Don Ferdinand VII d'Espagne et des Indes Dei Gratia.

Sommaire

Histoire

La Maison de Villamor est un ancien lignage castillan issu du Comte Don Salvador de la Bureba (*972), marié à l´Infante Doña Nuña de León fille du Roi Bermudo III de León, dont le petit-fils le Comte Don Diego de Oca et Belorado reçut en l´an 1069 la Seigneurie de Villamor du Roi Don Sancho II " El Fuerte" Roi de Castille.

Les Rois de Castille de la nouvelle dynastie de la Maison de Bourgogne représentés par Alphonse VII de Castille, fils du Comte Raymond de Bourgogne, craignaient les Ricohombres de Castille apparentés à la Maison de Lara par ligne de mâle comme c´était le cas des Comtes de la Bureba, de Belorado et de Oca et initièrent une politique de confiscations de biens et de proscription des magnats Castillans afin d´asseoir leur pouvoir et autorité, ce qui donna lieu à ce les descendants des Comtes de la Bureba partent à l´exil aux croisades et participent à la prise de Constantinople aux cotés de Boniface Marquis de Montferrat, plus tard créés Ducs de l´Empire Latin par l´Empereur Baudoin Ier, en vertu des fiefs de Pharsale et de Velestine que possédaient le Comte de Bureba et Oca en Thessalie.

A leur retour de Terre Sainte et dépouillés de leurs fiefs immémoriaux, ils décident d´adopter le nom de la Seigneurie de Villamor au début du XIVe siècle afin de ne pas s´attirer l´inimitié des souverains Bourguignons qui continuaient de régner en Castille et Leon ; cependant lors du coup d´État de 1369 contre le Roi Pierre I "Le Cruel" par son frère illégitime fils bâtard du Roi Alphonse XI de Castille, le Seigneur de Villamor rallia le camp de la légitimité du Roi Pierre I finalement assassiné par son frère le comte de Trastamare, aidé dans ses prétentions usurpatrices par Bertrand du Gesclin.

Cependant durant le règne de Henry I "le Bâtard", le Seigneur de Villamor et sa famille furent contraints de s´éloigner de la Cour car la mémoire de leur fidélité au Roi Pierre I était récente et le nouveau Roi ne voulait pas s´entourer des membres de la vieille noblesse loyale au Roi légitime, c´est la raison principale qui poussa le Chef de la Maison de Villamor à agrandir ses États par l´intermédiaire d´une habile politique matrimoniale qui donna lieu aux siècles suivants à la reception des Maisons de Salinas, de Angulo de Rio de Losa, des Abbés Laics de la Peña, de Villota au sein du Majorat de Villamor créé par Don Garcia de Villamor Navarra y Guevara au XV siècle, fondé avec licence Royale du Roi Don Juan II de Castille, afin d´assujettir toutes les propriétés héritées de ces familles par les Seigneurs successifs de Villamor, qui par ailleurs jouirent lors de l´avènement de la Dynastie d´Habsbourg de grandes et importantes prérogatives dans l´armée de la monarchie Universelle (on distinguera au XVIIe siècle : Don Pedro de Villamor Chevalier de l´Ordre de Santiago, Lieutenant Général de Cavalerie à Rocroi, Ministre de la Guerre aux États de Flandre, ou encore son cousin Don Antonio de Villamor Chevalier de l´Ordre de Calatrava Vice-Roi et Lieutenant et Capitaine Général des îles Marianes et Philippines, ainsi que que Don Vicente de Villamor y de Villamor Sanchez de Velasco y Fernandez de Salinas, Seigneur de Villamor, né en 1532, Général des Vieilles Gardes de Castille illustré au combat lors des Guerres d´Italie comme son fils Don Pantaleonné en 1563, qui rendît l´âme à Dieu à Turin au XVII siècle blessé dans le champ de bataille.

Avec l´avènement des Bourbons, les Seigneurs de Villamor deviennent d´éprouvés gestionnaires de leur fortune patrimoniale et un membre du lignage : Don Francisco Antonio de Cuellar de Villamor devient Ministre des Finances du Roi Charles III d´Espagne et des Indes à qui le Roi concède le titre de Comte de Torre Cuéllar en 1770 avec le Vicomté de Villamor (Archives de la Couronne au château de Simancas).

le temps des guerres arrive bientôt avec l´invasion napoléonienne de l´Espagne ce qui permet au Seigneur de Villamor et Comte de Torre Cuellar de lever des parties de royalistes qui harcèlent les troupes révolutionnaires et profite bien de la situation que le Duc de Frias son cousin a créé à son insu pensant que le frère de Napoléon durerait éternellement, il en va tout autrement et lors du retour du Roi Ferdinand VII de sa captivité celui-ci décide de donner une leçon au Duc rebelle soumis au gouvernement de Joseph Bonaparte dont il devient son premier Ministre, de confisquer son titre et de mettre prix à sa tête.

Le seigneur de Villamor n´oubliera pas l´appel du sang et aidera son cousin le duc de Frias à quitter l´Espagne en secret, mais recevra la récompense du marquisat de Villamor et du Duché de Salinas de Rosio avec la Grandesse d´Espagne en 1814 dans une intention politique de substituer la Maison de Velasco Ducale de Frías jadis toute puissante en Castille par la Maison de Villamor Ducale de Salinas de Rosio, afin de consolider un appui sûr en Vieille Castille, territoire frontalier avec les effervescentes provinces Basques qu´il faut tenir sujettes. Non en vain le Seigneur de Villamor s´était attiré une renommée de Seigneur sanglant et féroce sans pitié contre les détachements des armées révolutionnaires napoléoniennes qui tombaient sous la lame de son épée, et cette attitude belligérante pour le salut de Dieu, de la Religion et du Roi Souverain continuera de caractériser les ducs successifs de Salinas de Rosio qui s´illustreront avec vaillance en défense des Rois Souverains d´Espagne lors des trois guerres Civiles d´Espagne du XIXe siècle, le deuxième duc Don Hilario II perdit une jambe lors des féroces combats de l´armée du nord et se prit d´amitié avec le comte de Caserta et le duc de Parme, et son fils cadet le quatrième Duc Don Juan de Villamor y Alonso de Celada tenta de soulever son régiment de Cavalerie pour la cause légitimiste à la fin du XIX siècle ce qui lui valu d´être emprisonné pendant quatre ans à la forteresse de Mahon au milieu de la mer en Méditerranée produisant dans son organisme des séquelles mortelles qui raccourcirent sa vie puisqu´il mourut en 1919 à 52 ans, il dut rapidement faire face à ses obligations politiques car son frère aîné le Duc Don Florencio était un homme de tempérament scientifique éloigné de tout intérêt ayant trait à ses responsabilités en tant que Duc et Grand d´Espagne, il mourut sans postérité et sans avoir contracté de mariage pendant sa vie, cependant il fut d´une personnalité excellente pour ses paysans qu´il soigna en tant que Docteur en Médecine de manière bénévole, s´attirant la gratitude des familles fermières de ses États qui bientôt le qualifièrent de Saint homme.

L´amitié du second Duc de Salinas de Rosio avec S.A.R le Duc Robert I de Parme donnera lieu dans l´avenir de l´histoire d´Espagne à une curieuse situation puisque le descendant du duc don Hilario II se souvenant grâce aux récits de famille de cette amitié, accueillera avec joie la décision du Roi Alphonse Charle I d´Espagne de nommer le Prince Don François Xavier de Bourbon Régent d´Espagne en 1936, qui au XXe siècle assumera la succession de la Maison Royale Souveraine d´Espagne en 1952, ce dernier confirmera expressément les dignités nobiliaires de la Maison de Villamor en décembre 1974 en tant que Roi Souverain d´Espagne Dei Gratia et duc Souverain de Parme Dei Gratia à son loyal Duc Don Enrique de Villamor (*1927+2008) qui servit son Roi Don Francisco Javier de manière active pendant la dictature militaire de Francisco Franco, en Espagne à partir de 1969 comme Chef politique de Burgos et de sa Province par la Comunion Tradicionalista.

A la mort du Duc Don Enrique en février 2008, sa succession était bien assise en la personne de son fils aîné Don Rodrigo de Villamor (*1971) qui trois années auparavant avait eu l´honneur de recevoir dans son domicile à Medina de Pomar en Vieille Castille très près de Villamor et de Salinas de Rosio en compagnie de son fils Rodrigo, S.A.R l´Infant Régent Sixte Henry de Bourbon Chef de la Maison Royale Souveraine d´Espagne à la mort de son père en 1977, sous la minorité de ses neveux Don Carlos-Javier et Don Jaime qui postérieurement par l´acte d´Arbonne en 2003 (reconnaissant pour Chef de la Maison Royale leur père déchu au lieu de reconnaître la légitimité du Prince-Régent) suivirent la destinée de leur père l´Ex-Prince des Asturies Don Carlos-Hugo de Bourbon.

Cette visite de S.A.R l´Infant Don Sixte Henry de Bourbon Duc d´Aranjuéz, permit au Duc Don Enrique de présenter son fils Rodrigo au Prince-Régent qui reçut ainsi la promesse de fidélité du Marquis de Villamor, continuant la superbe démonstration de respect maintenu de manière ininterrompue au long des siècles d´une ancienne Maison de Ricohombres Castillane envers leurs Rois Souverains Légitimes par la Grâce de Dieu.

Généalogie


S.E Don Hilario Tomàs de Villamor Regulez de Villasante (*1785+1841)
I Duc de Salinas de Rosío Grand d´Espagne
XXXIII Seigneur et I Marquis de Villamor
V Comte de Torre Cuéllar

S.E Don Hilario de Villamor y Goya (*1831+1893)
II Duc de Salinas de Rosio Grand d´Espagne
XXXIV Seigneur et II Marquis de Villamor
VI Comte de Torre Cuellar

S.E Don Florencio de Villamor y Alonso de Celada (*1857+1910)
III Duc de Salinas de Rosio Grand d´Espagne
XXXV Seigneur et III Marquis de Villamor
VII Comte de Torre Cuellar


S.E Don Juan de Villamor y Alonso de Celada (*1859+1919)
IV Duc de Salinas de Rosio Grand d´Espagne
XXXVI Seigneur et IV Marquis de Villamor
VIII Comte de Torre Cuellar


S.E Don Hilario de Villamor y Angulo (*1897+1964)
V Duc de Salinas de Rosio Grand d´Espagne
XXXVII Seigneur et V Marquis de Villamor
IX Comte de Torre Cuellar


S.E Don Enrique de Villamor y Maquieira (*1927+2008)
VI Duc de Salinas de Rosio Grand d´Espagne
XXXVIII Seigneur et VI Marquis de Villamor
X Comte de Torre Cuellar


S.E Don Rodrigo de Villamor y Soraluce (*1971- )
VII Duc de Salinas de Rosio Grand d´Espagne
XXXIX Seigneur et VII Marquis de Villamor
XI Comte de Torre Cuellar


État présent

L´actuel duc de Salinas de Rosio fut investi Chevalier de Justice de l´Ordre Constantinien de Saint Georges le 6 Janvier 2005 à Rome par S.A.R le Prince Ferdinand de Bourbon Siciles, Duc de Castro, ensuite le 28 septembre 2008 il fut investi par S.A.R Dom Duarte de Bragança, Duc de Bragança Commandeur de l´Ordre Militaire de Sao Miguel da Ala au Monastère de Santa María de Alcobaça.

Don Rodrigo Duc de Salinas de Rosio maintient son serment de fidélité à l´égard de S.A.R l´Infant Sixte Henry de Bourbon et Bourbon Prince-Régent d´Espagne Dei Gratia, et ne reconnaît que Don Sixto de Bourbon comme actuel Chef de la Maison Souveraine d´Espagne D.G, en remarquant le fait que l´actuel chef de l´État Démocratique Espagnol de souveraineté Populaire détient un poste politique à titre personnel en raison d´avoir été nommé en 1969 successeur de Francisco Franco à la tête de son Régime Politique du Movimiento Nacional créé en 1939, et d´avoir pris possession de sa charge deux jours après la mort de son antécesseur en 1975 et conformément aux lois fondamentales du Régime du Movimiento Nacional.

De telle sorte que le 22 novembre 1975 aucun Roi légitime Souverain d´Espagne n´est décédé ou a abdiqué préalablement afin de transmettre par le sang des droits dynastiques héréditaires à Juan Carlos de Borbón y Borbón qui ayant prêté serment de fidélité à Francisco Franco a commencé à utiliser le titre de Roi le 22 novembre 1975 que ledit Franco a prévu dans sa loi de 1947 dictée par lui-même, de telle manière que Juan Carlos de Borbón y Borbón porte le titre de Roi pour la première fois à la mort de son antécesseur en vertu de la prévision légale de Franco.

Le Duc de Salinas de Rosio ne reconnaît pas à Franco la faculté de créer un Roi d´Espagne, de la même manière le peuple espagnol ne peut pas créer un Roi, tout au plus un Chef d´un État Démocratique.

Le 5 février 2009, le duc de Salinas de Rosío adressa à S.A.R le Duc de Bragança une lettre formelle de renonciation irrévocable des dignités qu´il détenait au sein de l´Ordre de Sao Miguel da Ala en vertu des différences politiques irréconciliables qui l´opposaient au Grand Maître.

Liens externes

Ce document provient de « Duc de Salinas de Rosio ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Duc de Salinas de Rosio de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Duc de salinas de rosio — Le duché de Salinas de Rosio est un titre nobiliaire du royaume d´Espagne gratifié de la Grandesse de Premiere classe concédé en 1814 avec le Marquisat de Villamor à Don Hilario Tomàs de Villamor y Regulez de Villasante (*1785+1841), V Comte de… …   Wikipédia en Français

  • Duc — Cet article concerne le titre de noblesse. Pour les autres significations, voir Duc (homonymie). Représentation héraldique de la couronne ducale. Un duc, d …   Wikipédia en Français

  • Grande d'Espagne — Grand d Espagne La dignité de grand d Espagne est l échelon le plus haut de la noblesse espagnole, immédiatement inférieure à celle des infants, les fils du souverain. Les fils des infants d Espagne bénéficient des honneurs de Grands d Espagne.… …   Wikipédia en Français

  • Grande de España — Grand d Espagne La dignité de grand d Espagne est l échelon le plus haut de la noblesse espagnole, immédiatement inférieure à celle des infants, les fils du souverain. Les fils des infants d Espagne bénéficient des honneurs de Grands d Espagne.… …   Wikipédia en Français

  • Grandesse d'Espagne — Grand d Espagne La dignité de grand d Espagne est l échelon le plus haut de la noblesse espagnole, immédiatement inférieure à celle des infants, les fils du souverain. Les fils des infants d Espagne bénéficient des honneurs de Grands d Espagne.… …   Wikipédia en Français

  • Titles nobilité du Espagne — Titres nobiliaires de l Espagne Sommaire 1 Princes 2 Ducs 3 Marquis 4 Comtes // …   Wikipédia en Français

  • Titres nobiliaires de l'espagne — Sommaire 1 Princes 2 Ducs 3 Marquis 4 Comtes // …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”