Adolphe Hanoteau
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hanoteau.
Adolphe Hanoteau
Naissance 12 juin 1814
Decize
Décès 17 avril 1897
Decize
Années de service 1832 - 1878
Conflits Guerre de 1870
Famille Père de Jean Hanoteau
Grand-père de Guillaume Hanoteau

Louis Joseph Adolphe Charles-Constance Hanoteau (Decize 12 juin 1814- Decize 17 avril 1897) est un général français auteur d'études sur les Kabyles. Il sert dans le génie. Après quelques années passées en métropole, il est affecté en 1845 comme capitaine à la direction du génie de l’Algérie. Détaché en 1846 au service central des affaires arabes, il suit le général Changarnier à Paris lors des événements de 1848 et retrouve l’Algérie en 1853. Il est successivement : chef du bureau arabe de Médéah (1853), adjoint au bureau politique à Alger (1854), commandant supérieur des cercles de Drah el Mizan (1859) et de Fort-Napoléon (Fort-National) (1860), directeur des affaires arabes de la division d’Alger (1862), colonel attaché au bureau politique (1865) et, de nouveau, commandant supérieur du cercle de Fort-Napoléon (1866).

Général de brigade en 1870, il commande la subdivision militaire de Dellys, est mis en disponibilité en 1871, reçoit en 1873 le commandement de la subdivision de la Creuse et en 1874, celui de la subdivision d’Orléansville. Placé dans la section de réserve en 1876, il est admis à la retraite en 1878. Il consacre l’essentiel de son activité à l’étude de la langue, des mœurs et des institutions kabyles. En 1873, il est nommé membre correspondant à l’Académie des inscriptions et belles-lettres.

Il est polytechnicien (Promotion X1832).

Adophe Hanoteau fut le père de l'historien Jean Hanoteau et le grand-père du dramaturge et journaliste Guillaume Hanoteau. La famille Hanoteau est parente de celle de Gabriel Hanotaux[1].

Sommaire

Bibliographie

Écrits d'Adolphe Hanoteau

  • Adolphe Hanoteau, Essai de grammaire kabyle, renfermant les principes de ce langage berbère parlé par les populations du versant nord du Jurjura et spécialement par les Igaouaouen ou Zouaoua, avec des textes et traductions, suivi de notes et d'une notica sur quelques inscriptions en caractères dits tifinar' et en langue tamacher't, Alger, Bastide, 1858
  • Adolphe Hanoteau, "Lettre adressée à M. Reinaud par M. Hanoteau (..) au sujet de la notice qui se trouve ci-devant, p. 107 et suiv. [M. Reinaud "Sur le système primitif de la numération chez la race berbère"]", Journal Asiatique 1860, pp.264-269
  • Adolphe Hanoteau, Essai de grammaire de la langue tamachek', renfermant les principes du langage parlé par les Imouchar' ou Touareg, avec des textes, poésies, conversations et traductions, suivi d'une notice sur la carte annexe et des fac-similés d'écritures tifinar', Paris : Impr. impériale, 1860 (Prix Volney de l'Académie des inscriptions et belles-lettres) (consulter le document sur Gallica)
  • Adolphe Hanoteau, Poésies Populaires de la Kabylie du Jurjura, Paris, Imp. impériale, 1867 (consulter le document sur Gallica)
  • Adolphe Hanoteau & Aristide Letourneux, La Kabylie et les coutumes kabyles, 3 voll., Paris, Impr. nationale, 1872-1873 (2 ed. A. Challamel, 1893), 2e éd. (sic) rev. et augm. Paris, Bouchene, 2003 (ISBN 978-2-912946-43-0)

Écrits sur Adolphe Hanoteau

  • Augustin Bernard & Louis Milliot, "Les Qânoûns Kabyles dans l'ouvrage de Hanoteau et Letourneux", Revue des Etudes Islamiques 6 (1933), 42 p. + 12 tavv.
  • Maurice Hanoteau, "Quelques souvenirs sur les collaborateurs de La Kabylie et les coutumes kabyles", Revue Africaine 64 (1923), pp. 134-149
  • Louis-Mathieu Poussereau, "La carrière d'un officier nivernais en Algérie : le général A. Hanoteau (1814-1897)", in Mémoires sur l'histoire de l'Algérie au XIXe siècle, Paris, Rieder, 1931
  • Joseph Toussaint Reinaud, Rapport sur un essai de grammaire de la langue des Kabyles et sur un mémoire relatif à quelques inscriptions en caractères touarigs par M. le capitaine du génie Hanoteau,... ; lu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres, dans la séance du 26 juin 1857, par M. Reinaud, Versailles : impr. de Beaujeune, [1857]

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adolphe Hanoteau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hanoteau — est un patronyme familiale partagé par plusieurs personnalités. La famille Hanoteau est parente de la famille Hanotaux[1]. Hanoteau Adolphe Hanoteau, (Decize 12 juin 1814 Decize 17 avril 1897) est un général français auteur d études sur les… …   Wikipédia en Français

  • Adolphe Lequime — Adolphe Lequime, né à Bruxelles le 14 novembre 1804, décédé à Nevers le 13 août 1883, médecin et industriel belge(1), fondateur de la sucrerie de Plagny (Nièvre) avec MM. Bernard et Harpignies. Sixième enfant de François Joseph Lequime, officier …   Wikipédia en Français

  • Louis Joseph Hanoteau — Adolphe Hanoteau Louis Joseph Adolphe Charles Constance Hanoteau (Decize 12 juin 1814 Decize 17 avril 1897) est un général français auteur d études sur les Kabyles. Il sert dans le génie. Après quelques années passées en métropole, il est affecté …   Wikipédia en Français

  • Jean Hanoteau — Naissance 17 décembre 1869 Decize (Nièvre Décès 24 décembre 1939 Decize le Autres fonctions Historien Famille Fils du général Adolphe Hanoteau Père de Guillaume Hanoteau …   Wikipédia en Français

  • Guillaume Hanoteau — Pour les articles homonymes, voir Hanoteau. Guillaume Hanoteau (1908 1985) est un avocat, acteur, scénariste, dialoguiste, journaliste, dramaturge et écrivain français. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Tribus de grande Kabylie — Sommaire 1 Organisation sociale 2 Histoire 2.1 Quinquégentiens 2.2 Jusqu au XIV 2.3 Royaume de K …   Wikipédia en Français

  • Kabyle — Cet article concerne le dialecte kabyle. Pour les locuteurs, voir Kabyles. Le kabyle (taqbaylit ) est un dialecte de la langue berbère parlé en Kabylie (région du centre est de l Algérie) et également au sein de l importante diaspora kabyle, en… …   Wikipédia en Français

  • Kabyle (langue) — Kabyle  Cet article concerne la langue kabyle. Pour le peuple, voir Kabyles. Kabyle Taqbaylit, ⵜⴰⴾⴱⴰⵉⵍⵉⵜ Parlée en Algérie, communautés immigrées, aux États Unis, en France et au Canada notamment Région Kabylie …   Wikipédia en Français

  • Aït Ergane — Construction à l architecture unique en Kabylie, symbole d Aït Ergane Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Ayth Sidi Yahia — Ouled Sidi Yahia Les Ouled Sidi Yahia ou Ouled Yahia sont une confédération tribale berbère Zénète[1], parfois afro berbère ou arabo africaine mais de culture arabo islamique. Il est difficile d établir sans spéculation leur origine ethnique. Par …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”