Adolphe Duparc
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duparc.
Adolphe Yves-Marie Duparc
Biographie
Naissance 5 février 1857
à Lorient (France)
Ordination
sacerdotale
20 février 1880
Décès 8 mai 1946 à Quimper
Évêque de l'Église catholique
Consécration
épiscopale
25 février 1908 par
Mgr Henri Gouraud
Évêque de Quimper et Léon
Du 11 février 1908 au 8 mai 1946
link= François-Virgile Dubillard François-Virgile Dubillard
André Fauvel André Fauvel  link=André Fauvel

Blason
(en) Notice sur catholic-hierarchy.org

Adolphe Duparc, né à Lorient le 5 février 1857 et mort à Quimper le 8 mai 1946, est un évêque catholique français, évêque de Quimper et Léon de 1908 à sa mort.

Biographie

Ordonné prêtre pour le diocèse de Vannes le 20 février 1880, il devient Curé de Lorient de 1895 à 1908 puis est nommé évêque de Quimper et Léon le 11 février 1908. Il est consacré deux semaines plus tard, le 25 février, par Mgr Henri Gouraud, évêque de Vannes. Il est installé à Quimper le 10 mars suivant où il succède à Mgr François-Virgile Dubillard, transféré à Chambéry.

Il a le souci de la formation du clergé. En 1913, il rachète le petit séminaire de Pont-Croix, fondé en 1823, et nationalisé en 1905.

Il est l'homme de plusieurs combats : séparation de l’Église et de l’État, laïcisation des écoles, lutte contre l'alcoolisme, nationalisme breton, interdiction aux religieux de s'investir dans le mouvement nationaliste, excommunication des nationalistes bretons du PNB le 12 juillet 1940, patriotisme français (il voit dans les Bretons morts pendant la Grande Guerre "les témoins de l'union cordiale et complète de la Bretagne et de la France"[1]), pétainisme (son adhésion aux idéaux de la Révolution Nationale et sa fidélité au Maréchal ne se sont jamais démenties[1]). Il s'attache tout particulièrement à développer l'école chrétienne (par la création de 110 écoles primaires et de 8 écoles techniques) et à promouvoir l'Action catholique.

Il meurt le 8 mai 1946 à 89 ans après avoir occupé le siège épiscopal de Quimper pendant 38 ans. Il est enterré dans la cathédrale Saint Corentin de Quimper où le public peut voir son gisant en bronze.

Notes et références

  1. a et b Yvon Tranvouez, dans sa communication au colloque intitulée Les catholiques et la question bretonne (1940-1944), page 291, Bretagne et identités régionales pendant la Seconde Guerre Mondiale, Centre de Recherche Bretonne et Celtique, Université de Bretagne Occidentale, Brest, mai 2002

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adolphe Duparc de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Duparc — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Duparc Adolphe Duparc : religieux français Antoine Duparc : sculpteur français Françoise Duparc : peintre française Henri… …   Wikipédia en Français

  • Adolphe Le Goaziou — (Adolphe Yves Marie Le Goaziou), né le 16 avril 1887 à Morlaix (département du Finistère), mort le 18 septembre 1953 à Quimper, fut un libraire éditeur et un résistant. Sommaire 1 Biographie 2 Quelques publications …   Wikipédia en Français

  • Adolphe Le Goaziou — (April 16, 1887 September 18, 1953), full name Adolphe Yves Marie Le Goaziou, was a bookseller, publisher and member of the French Resistance in wartime Brittany. Born in Morlaix Le Goaziou studied at the high school in Saint Pol de Léon,… …   Wikipedia

  • Mgr Duparc — Adolphe Duparc Pour les articles homonymes, voir Duparc. Évêque de l’Église catholique …   Wikipédia en Français

  • Henri Duparc — en 1880 Nombre Eugène Marie Henri Fouques Dup …   Wikipedia Español

  • Jean-Marie Perrot — The abbé Jean Marie Perrot, in Breton Yann Vari Perrot (September 3 1877, Plouarzel ndash; December 12 1943, Scrignac), was a French priest, Breton independentist and collaborator assassinated by the communist resistance. He was the founder of… …   Wikipedia

  • Keryado — Lorient Lorient Détail …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Évêques De Cornouaille — Évêché de Cornouaille jusqu en 1790, puis de Quimper et Léon Le chapitre comprenait deux archidiacres (pour la Cornouaille et le Poher), un chantre, un trésorier, un théologal et douze chanoines. Il était le moins riche de toute la Bretagne. La… …   Wikipédia en Français

  • Liste des eveques de Cornouaille — Liste des évêques de Cornouaille Évêché de Cornouaille jusqu en 1790, puis de Quimper et Léon Le chapitre comprenait deux archidiacres (pour la Cornouaille et le Poher), un chantre, un trésorier, un théologal et douze chanoines. Il était le moins …   Wikipédia en Français

  • Liste des villes mortes pour la France — Lorient Lorient Détail …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”