Droit De Vote Des Femmes

Droit de vote des femmes

Droit de vote
Généralités
Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote
Typologies
Histoire
par pays
Belgique · États-Unis · France · Suisse
par catégorie de la population
 Cette boîte : voir •  • mod. 
Femmes votant au Bangladesh

Le droit de vote des femmes se développe à partir du début du XXe siècle.

Sommaire

Chronologie

Les quatre premiers pays à accorder le droit de vote aux femmes sont :

Mais ils sont précédés par :

et par certains États américains :

Suivent en (liste non exhaustive après 1940) :

Aujourd’hui, il n’y a aucun pays où les hommes auraient le droit de vote mais pas les femmes. Toutefois, dans quatre pays (Arabie saoudite, Brunei, Myanmar, Vatican), il n’y a pas d’élections, et les femmes sont donc privées du droit de vote au même titre que les hommes. Cependant, en Arabie Saoudite, il existe des élections au niveau municipal depuis 2005.

En France

Article détaillé : Droits de l'homme en France.
  • Les femmes avaient le droit de vote au Moyen Âge, selon l’historienne Régine Pernoud. Ce droit a été supprimé par un décret du Parlement en 1498[18].
  • Sous l’Ancien Régime, les femmes chefs de famille votaient lors de l’élection des députés aux États généraux depuis 1484 (États généraux convoqués par Anne de Beaujeu, fille de Louis XI, pendant la minorité de Charles VIII).
  • En 1849, Jeanne Deroin tente en vain de se présenter aux élections législatives.
  • 1871 : l’éphémère Commune de Paris en 1871 reconnait les droits politiques des femmes
  • Hubertine Auclert fonde en 1876 le premier groupe suffragiste français : "le droit des femmes"
  • 1903 : le 9 décembre, un vote unanime du Parlement rejette l’égalité politique
  • 1914 : organisation d’un "vote blanc", sondage auprès des femmes sur leur désir de voter. Plus de 500 000 réponses favorables.
  • 1919 : la Chambre des Députés se prononce en faveur de droits politiques pour les femmes, mais le Sénat bloque la mesure.
  • 1920 : proposition de loi de Jules Guesde pour l’égalité civile et politique. Le Sénat la rejette en 1922.
  • 1925 : tour de France suffragiste de Marthe Bray. La ville de Bobigny élit Marthe Tesson adjointe au maire le 18 mai, mais une loi de janvier 1926 enlève aux femmes toute responsabilité au sein des conseils municipaux
  • 1934 : campagne de Louise Weiss pour le droit de vote des femmes
  • 1936 : la Chambre des Députés se prononce de nouveau pour l’égalité politique entre les sexes, mais la loi ne peut aboutir. Le Front Populaire nomme trois femmes sous-secrétaires d’État : Suzanne Lacore, Irène Joliot-Curie et Cécile Brunschvicg.
  • Le droit de vote aux femmes est mentionné dans le projet de constitution du 20 Janvier 1944
  • Le droit de vote est accordé aux femmes en France le 21 avril 1944 par le Gouvernement provisoire de la République française, confirmé par l’ordonnance du 5 octobre, mais il ne sera utilisé que le 29 avril 1945 pour les élections municipales, puis en octobre pour les élections à l’Assemblée constituante. Il n’est étendu aux "femmes de statut civil local" en Algérie française qu’en 1958 (décret n° 58-568 du 3 juillet 1958)[13],[14]
  • 1947 : Germaine Poinso-Chapuis (MRP) devient la première femme nommée ministre de plein exercice (Ministre de la santé publique et de la famille).
  • 1989 : Catherine Trautmann -(PS) devient la première femme maire d’une ville de plus de 100 000 habitants, Strasbourg.
  • 1991 : Édith Cresson (PS) devient la première et unique femme nommée premier ministre.
  • 1999 : la constitution intègre le principe de parité, qui permet une loi sur l’égal accès aux fonctions politiques l’année suivante. La loi du 6 juin 2000 sur la parité prévoit une parité totale pour les scrutins de liste (par tranche de six pour les élections municipales) et des sanctions financières aux élections législatives si le nombre de candidats d’un sexe dépasse de 2 % celui de l’autre. Ces pénalités sur la dotation publique aux partis équivalent, en pourcentage, à la moitié de l’écart constaté.
  • 2002 : Lors des élections législatives, l’UMP fut l’organisation la moins paritaire (19,7 % de femmes), ce qui lui a valu une diminution de 30,4 % de sa dotation, soit 4,264 millions d’euros en 2004.

Pour l’UDF, ses 19,9 % de candidates lui ont valu une pénalité de 30 % soit 667 075 euros. Le PS et le PRG (dont l’association de financement est commune) avaient 34,6 % de candidates et ont donc perdu 1,651 million (15,4 %). Avec 43,8 % de candidates, le PCF n’a vu ses crédits amputés lui que de 124 139 euros, soit 6,4 %.

  • En 2005, la France figurait au 85e rang des pays pour la représentation des femmes au parlement (21e sur 25 en Europe). Depuis les dernières élections législatives de 2007, la France figure au 58e rang mondial et au 13e rang en Europe pour la représentation des femmes au parlement. Suite aux dernières élections sénatoriales de septembre 2008, le pourcentage de sénatrices a progressé de six points, passant de 16% à 22%. Le parlement (assemblée nationale et sénat) compte à présent près de 20% d'élues.

Selon Marie-Jo Zimmermann, députée (UMP) de Moselle et présidente de la délégation de l’Assemblée aux droits des femmes, « L’UMP et l’UDF préfèrent payer des indemnités que changer leurs habitudes ». Elle souhaite introduire dans un premier temps des contraintes de parité dans les structures intercommunales. (Voir le rapport d’information de l’Assemblée nationale fait par Marie-Jo Zimmermann, janvier 2007 [1].)

  • 2007 : Suite aux élections législatives, la représentation des femmes à l’Assemblée nationale s’améliore quelque peu et atteint un nombre sans précédent : 107 femmes ont été élues ou réélues, soit 18,54 % du nombre total de députés (contre 12,3 % en 2002), dont 46 élues de droite (45 pour l’UMP, 1 pour le MPF) et 61 élues de gauche (dont 49 PS, 4 PC, 5 PRG, 1 Verte, 2 DVG).

Quelques données statistiques

France

Les femmes candidates à l’Assemblée nationale
Année Femmes Hommes + Femmes  % de Femmes
21 octobre 1945 * 281 2 912 9,6 % *
2 juin 1946 * 331 2 762 12,0 % *
10 novembre 1946 * 382 2 801 13,6 % *
17 juin 1951 * 384 3 962 9,7 % *
2 janvier 1956 * 495 5 372 9,2 % *
23 novembre 1958 65 2 809 2,3 %
18 novembre 1962 55 2 172 2,5 %
5 mars 1967 70 2 190 3,2 %
23 juin 1968 75 2 265 3,3 %
4 mars 1973 200 3 023 6,6 %
12 mars 1978 706 4 266 16,5 %
14 juin 1981 323 2 715 11,9 %
16 mars 1986 * 1680 6 804 24,7 % *
5 juin 1988 336 2 896 11,6 %
21 mars 1993 1 003 5 139 19,5 %
25 mai 1997 1 464 6 360 23,0 %
9 juin 2002  %
10 juin 2007 3 177 7 639 41,6 %
* Vote à la proportionnelle

Dans les conseils généraux, le nombre de femmes est inférieur à 10 % et seules deux femmes président des régions : Ségolène Royal (Poitou-Charentes) et Marie-Marguerite Dufay (Franche-Comté).

Dans les 2 464 communautés intercommunales, on compte à peine 136 présidences féminines (5,5 %), dont seulement 7 parmi les 176 communautés urbaines ou d'agglomération. Néanmoins, la parité a progressé au niveau local et régional : les femmes représentent 47 % des conseillers régionaux et 47 5 % des conseillers municipaux[19].

Comparaison internationale

Les femmes dans les assemblées parlementaires dans le monde en 2007 :

Pays  %
Rwanda 48,8 %
Suède 47,3 %
Costa Rica 38,6 %
Finlande 38 %
Suisse 25 %
Australie 24,7 %
Luxembourg 23,3 %
Tunisie 22,8 %
Canada 20,8 %
Chine 20,3 %
France 20 %
É.-U. 16,3 %
Maroc 10,46 %
Japon 9,4 %
Colombie 8,4 %
Inde 8,3 %
Brésil 8,8 %
Algérie 6,2 %

Divers

Filmographie

  • La française doit voter ! de Fabrice Cazeneuve, 2007

Notes et références

  1. détails : Droit de vote aux États-Unis#Inclusion des femmes
  2. Directeur Général des Élections du Québec
  3. (es) Olga Yanet Acuña Rodríguez, A propósito de los cincuenta años del voto femenino. Construcción de ciudadanía en la mujer[pdf], 15 janvier 2004
  4. (en)texte original en fac-similé : An Act to Grant to the Women of Wyoming Territory the Right of Suffrage and to Hold Office, 10 décembre 1869, Library of Congress. Consulté le 2007-12-09
  5. (en)texte original en fac-similé : An act to submit to the qualified electors of the State the question of extending the right of suffrage to women of lawful age, and otherwise qualified, according to the provisions of Article 7, Section 2, of the constitution of Colorado, voté le 7 avril 1893, approuvé par référendum le 7 novembre 1893 (35 798 votes pour, 29 451 contre), ratifié par le gouverneur le 2 décembre 1893, Library of Congress. Consulté le 9 décembre 2007
  6. Anonyme, « La convention anglaise sur les Nouvelles-Hébrides. », dans le Bulletin colonial, t. 17, n°7, p. 206, 10 avril 1906
  7. dès 1908, les femmes de plus de 25 ans payant des impôts peuvent voter
  8. (en) Acte Constitutionnel de l’État Libre d'Irlande (avant : lois en vigueur au Royaume-Uni).
  9. mais première participation aux élections nationales en 1938 ; cf. Gerardo Caetano, “Ciudadanía Política e integración Social en el Uruguay 1900 – 1933”, Ciudadanía Política y Formación de las Naciones”, México, fondo de Cultura Económica, 1999, p. 420
  10. Décret nº. 21.076 du 24 février 1932 ; il existe toutefois une discrimination : les électeurs âgés de plus de 60 ans et les femmes ne sont pas soumis à l’obligation de vote, au contraire des hommes entre 21 et 60 ans
  11. dès 1932 pour les municipales, d’application dès 1935, mais avec limitations liées à la propriété, l’emploi et la capacité de lire et écrire ; cf. Erika Maza Valenzuela y Anthony’s Collage, “Las Mujeres Chilenas y la ciudadanía electoral: de la Exclusión al Voto Municipal 1884 – 1934”. Legitimidad, representación y alternancia en España y América Latina: las reformas electorales (1880 – 1930), México, El Colegio de México, 2000, p. 180.
  12. 1945 pour les municipales, cf. Marta Irurozqui, “Sobre Leyes y Trasgresiones: Reformas electorales en Bolivia 1826 – 1952”. Legitimidad, representación y alternancia en España y América Latina: las reformas electorales (1880 – 1930), México, El Colegio de México, 2000, p. 170
  13. a  et b Patrick Weil, « Le statut des musulmans en Algérie coloniale. Une nationalité française dénaturée. », in La Justice en Algérie 1830-1962, La Documentation française, Collection Histoire de la Justice, Paris, 2005, p. 95-109
  14. a  et b Daniel Lefeuvre, « 1945-1958 : un million et demi de citoyennes interdites de vote ! », mis en ligne le 26 mars 2003, Clio, numéro 1/1995, Résistances et Libérations France 1940-1945
  15. Pendant le règne de la reine Salote Tupou III. Cf. Site web du Parlement tongien.
  16. dès 1931, il est accordé aux femmes diplômées de l’enseignement secondaire alors que pour les hommes il est uniquement demandé de savoir lire et écrire
  17. Élection démocratique au Bhutan 25 mars 2008
  18. Régine Pernould, La Femme au temps des cathédrales.
  19. « Parité en politique : les partis traînent les pieds », Patrick Roger, in Le Monde du 28 novembre 2006.
  • Åsa Karlsson-Sjögren, "Männen, kvinnorna och rösträtten : medborgarskap och representation 1723-1866".

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des femmes Portail des femmes
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
  • Portail du droit Portail du droit
Ce document provient de « Droit de vote des femmes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Droit De Vote Des Femmes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Droit de vote des femmes — Droit de vote Généralités Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote Typologies Suffrages : capacitaire · censitaire · universel Votes  …   Wikipédia en Français

  • Vote des femmes — Droit de vote des femmes Droit de vote Généralités Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote Typologies Suffrages : capacitaire · censitaire · universel Votes  …   Wikipédia en Français

  • Droit de vote des étrangers en Suisse — Droit de vote Généralités Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote Typologies Suffrages : capacitaire · censitaire · universel Votes  …   Wikipédia en Français

  • Droit de vote des étrangers en France — Droit de vote Généralités Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote Typologies Suffrages : capacitaire · censitaire · universel Votes  …   Wikipédia en Français

  • Droit De Vote Des Étrangers En France — Droit de vote Généralités Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote Typologies Suffrages : capacitaire · censitaire · universel …   Wikipédia en Français

  • Droit de vote des etrangers en France — Droit de vote des étrangers en France Droit de vote Généralités Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote Typologies Suffrages : capacitaire · censitaire · universel …   Wikipédia en Français

  • Droit de vote des étrangers en france — Droit de vote Généralités Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote Typologies Suffrages : capacitaire · censitaire · universel …   Wikipédia en Français

  • Droit De Vote Des Étrangers — Droit de vote Généralités Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote Typologies Suffrages : capacitaire · censitaire · universel Votes&# …   Wikipédia en Français

  • Droit de vote des etrangers — Droit de vote des étrangers Droit de vote Généralités Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote Typologies Suffrages : capacitaire · censitaire · universel Votes&# …   Wikipédia en Français

  • Droit de vote des étrangers — Droit de vote Généralités Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote Typologies Suffrages : capacitaire · censitaire · universel Votes  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”