Dragon Balls
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dragon Ball.
Dragon Ball à une étoile (Yi Shinchu).

Les Dragon Balls (ドラゴンボール, Doragon Bōru?) sont des objets fictifs créés par Akira Toriyama dans le manga Dragon Ball en 1984.

Dragon Balls signifie Les boules du Dragon en anglais et sont appelées Boules de cristal dans la version anime française. Elles sont au nombre de sept et possèdent un pouvoir magique lorsqu'elles sont réunies.

Sommaire

Description

Les Dragon Balls sont de petites boules qui peuvent tenir dans une main, de couleur orange et qui possèdent chacune un nombre d'étoiles, allant de un à sept.

À l'origine, avant le début de l'histoire, les Dragon Balls étaient représentées sous la forme d'une seule et unique boule que Dieu avait offert pour apporter l'espoir à l'humanité. Mais certains hommes ont essayé de voler la Dragon Ball pour l'utiliser à des fins mauvaises. Dieu a alors pris la Dragon Ball et l'a divisé en sept boules qu'il envoya dans sept endroit différents à travers le monde afin de rendre les recherches beaucoup plus difficiles[1].

Le dragon Shenron a été créé par Mr. Popo via une maquette miniature et le Tout-Puissant lui a insufflé la vie et sa puissance.

Durant les deux premières traductions du manga, on parlait d’un Dragon Ball au masculin, mais la Perfect Edition a instauré qu'il s'agit bien du féminin, également en vigueur dans les sous-titres des DVD. Chaque Dragon Ball porte un nom tiré du chinois, qui signifie littéralement "boule étoilée" suivi du nombre d'étoiles qui correspond. Cependant, la transcription chinoise étant trop difficile à prononcer, c'est la transcription japonaise de ces noms qui a été conservée : ainsi, la fameuse Dragon Ball à quatre étoiles si chère à Son Goku porte le nom de Su Shinchu, tirée de la transcription chinoise Si Xing Qiu (boule étoilée 4). À noter que les noms des Dragon Balls étaient omis de la version française de la série télévisée et des anciennes éditions mangas. Ce n'est qu'à partir de la traduction dans l'édition deluxe que les boules sont retranscrites par leur nom pour la première fois. La seule différence entre la traduction intermédiaire et la Perfect Edition réside vraisemblablement dans l'absence d'accent dans cette dernière, pour éviter autant que possible la "japanisation" très présente dans l'édition intermédiaire et obtenir une version française plus naturelle pour l'édition finale.

Nombre d'étoiles Kanji Mandarin Katakana Rōmaji Transcription française intermédiaire Transcription française finale
1 一星球 Yī Xīngqiú イーシンチュー Ī Shinchū Yi Shinchû Yi Shinchu
2 二星球 Èr Xīngqiú (DB / DBZ) アンシンチュー An Shinchū (DB / DBZ) Arû Shinchû Aru Shinchu
Liang Xing Qiu (DBGT) Ryan Shinchū (DBGT)
3 三星球 Sān Xīngqiú サンシンチュー San Shinchū San Shinchû San Shinchu
4 四星球 Sì Xīngqiú スーシンチュー Sū Shinchū Sû Shinchû Su Shinchu
5 五星球 Wŭ Xīngqiú ウーシンチュー Ū Shinchū Wû Shinchû Wu Shinchu
6 六星球 Liù Xīngqiú リューシンチュー Ryū Shinchū Ryû Shinchû Ryu Shinchu
7 七星球 Qī Xīngqiú チーシンチュー Chī Shinchū Chi Shinchû Chi Shinchu

Les Dragon Balls brillent faiblement et émettent de faibles ondes électriques, ce qui a permis à Bulma de concevoir un radar spécialement conçu pour les détecter et se repérer par rapport à elles : le Dragon Radar, baptisé ainsi par la jeune fille elle-même, et qui est l'expression utilisée par la suite par tous les personnages pour définir ce radar spécial.

Différentes versions

Caractéristiques

Version Créateur Nombre de souhaits Temps de restauration Dragon Caractéristiques
Dragon Ball de la Terre Tout-Puissant 1 1 an Shenron Impossible de ressusciter une personne ayant déjà été ressuscitée
Dragon Ball de Namek Vieux Sage 3 130 jours (l'équivalent d'une année sur Namek) Polunga Impossible de ressusciter plus d'une personne à la fois
Dragon Ball de la Terre (2e version) Dendé 3 1 an Shenron Si le nombre de personnes a ressusciter est trop important, le nombre de vœux passe à 2.
Dragon Ball aux étoiles noires Dieu précédant le Tout-Puissant 1 Aucun Dragon rouge S'éparpille aux quatre coins de la galaxie une fois le vœu réalisé

Shenron, le Dieu des Dragons

Lorsqu'une personne parvient à rassembler toutes les Dragon Balls dispersées à travers le monde en un même point et prononce la formule correcte, Shenron, le Dieu des Dragon, apparaît. Celui-ci est alors capable de réaliser un seul et unique souhait de celui qui l'a invoqué.

Bien que son pouvoir semble illimité au début de l'histoire, les héros apprennent plus tard que ce n'est pas le cas, et qu'il existe plusieurs contraintes :

  • Une personne ne peut être ressuscitée qu'une seule et unique fois, et à condition que sa mort ne soit pas de cause naturelle.
  • Shenron ne peut pas exaucer de vœu qui dépasse les limites de la puissance du Tout-Puissant, le créateur des Dragon Balls. Il ne peut pas éliminer les ennemis surpuissants par exemple, puisque Kami-sama n'en serait pas capable lui-même.
  • Shenron n'est pas invincible et une fois qu'il est matérialisé, on peut le tuer : le démon Piccolo ne se privera pas de le faire, auquel cas les Dragon Balls deviennent définitivement inutilisables.
  • Si jamais le créateur des Dragon Balls vient à décéder où à ne plus exister en lui-même (cas du Tout-Puissant après sa fusion avec Piccolo), cela aura le même effet que si Shenron était mort : les boules deviennent inutilisables.

Lorsque Shenron a exaucé le vœu de la personne qui a réussi à l'invoquer, il disparaît et les Dragon Balls se dispersent à nouveau à travers le monde. Elles se transforment alors en simples pierres sans pouvoir particulier pendant une durée d'un an.

Au cours de l'histoire, Shenron se fait tuer par le démon Piccolo après avoir exaucé le vœu de ce dernier, ce qui signe à priori l'extinction définitive du pouvoir des Dragon Balls, transformées à jamais en pierres. Mais exceptionnellement, le Tout-Puissant accepte de réitérer son acte passé : Mr. Popo répare la maquette de Shenron et le Tout-Puissant lui insuffle la vie. Il avoue alors qu'il a été déçu par le comportement qu'inspire les Dragon Balls à la majorité des humains, qui s'en servent souvent dans leur intérêt personnel plutôt que pour des causes justes, mais que s'il existe ne serait-ce qu'une poignée de gens comme Son Goku et ses amis qui s'en servent pour des intentions louables, cela suffit à le convaincre de continuer à faire perdurer la magie des Dragon Balls. Il prévient également Goku que c'est la première et dernière fois qu'il l'aide, sous-entendant que si Shenron venait à nouveau à se faire tuer, il ne le ressusciterait pas. Cela dit, cet évènement malencontreux ne se reproduit heureusement jamais.

Polunga, le dragon de Namek

Par la suite, Son Goku et ses amis apprennent que le Tout-Puissant et Piccolo sont en fait originaires de la planète Namek, et que sur cette planète existent d'autres Dragon Balls, ainsi qu'un autre Dragon sacré, Polunga.

Lorsque Krilin, Son Gohan et Bulma arrivent sur Namek, ils découvrent des Dragon Balls bien plus grosses que celles qui existaient sur Terre, au moins de la taille d'un ballon de plage. Au départ enthousiasmés à l'idée que ce dragon puisse exaucer trois vœux, ils apprennent rapidement que cela se traduit par une puissance divisée pour chaque souhait : ainsi, il est par exemple impossible de ressusciter plus d'une personne à la fois. Les différences entre Polunga et Shenron présentent donc à la fois des avantages et des inconvénients avec lesquels il faut savoir jouer.

Shenron, nouvelle version

Lorsque Piccolo fusionne avec le Tout-Puissant, les Dragon Balls sont désactivées et se transforment en simples pierres de manière définitive à priori, puisque leur créateur original n'existe plus en soi. Cependant, durant la saga de Cell, Son Goku part chercher Dendé qui devient le nouveau Tout-Puissant. Ce dernier recrée Shenron et à la requête des héros, crée une nouvelle version de Shenron à mi-chemin entre l'ancien Shenron et Polunga : trois vœux à exaucer et la seule contrainte est que si le nombre de personnes à ressusciter est important, ce vœu compte double, ce qui représente le meilleur compromis possible et probablement la version la plus utile du Dragon sacré à ce moment de l'histoire.

Les Dragon Balls dans la saga de Boo

Dans la saga de Boo, Rou Dai Kaio Shin est libéré de la Z-Sword et apprend aux héros que les Dragon Balls n'étaient pas censées arriver sur Terre et qu'elles n'étaient initialement destinées qu'au peuple Namek (dont sont issus Piccolo et le Tout-Puissant, exilés sur Terre quand ils étaient encore enfants et ne formaient qu'un seul être) pour des utilisations rares et strictement limitées à leur peuple, expliquant que les Dragon Balls amènent le chaos dans l'équilibre naturel de l'univers.

Polunga, le dragon de Namek, tient un rôle capital à la fin de l'histoire, permettant la victoire des héros. Le nouveau Grand Chef a recrée des Dragon Balls plus puissantes qui non seulement sont capables d'exaucer trois vœux mais n'ont plus de limites au niveau du nombre de personnes ressuscitées en un seul vœu, ce qui représente donc les Dragon Balls les plus puissantes.

Au-delà du manga : Dragon Ball GT

Dans la série télévisée Dragon Ball GT qui fait suite au manga mais ne fait pas partie de l'histoire originale par Akira Toriyama, de nouvelles Dragon Balls apparaissent. Celles-ci sont identiques à celles qui apparaissent dans l'anime Dragon Ball et Dragon Ball Z à l'exception des étoiles qui sont de couleur noire. Les Dragon Balls classiques ayant été créées par le Tout-Puissant (après sa séparation avec le démon Piccolo), celles-ci ont été créées par le Dieu avant que le Tout-Puissant et le démon Piccolo apparaissent (donc avant leur séparation). Leur pouvoir est donc supérieur et le dragon qui leur est associé est de couleur rouge. Comme leur pouvoir est supérieur, la quête pour les retrouver est donc plus compliquée. Au lieu de s'éparpiller aux quatre coins de la planète, elles vont s'éparpiller aux quatre coins de la galaxie sur différentes planètes.

Les Dragon Balls se retournent également contre les héros pour leur ultime aventure. Surchargées d'énergie négative accumulée suite aux vœux à la fois trop nombreux (les Dragon Balls n'étant censées servir qu'une fois par siècle) et trop positifs des héros au fil des ans, sept dragons maléfiques, correspondants aux sept Dragon Balls, se répartissent dans le monde et menacent de l'annihiler en guise de châtiment.

Ces sept dragons portent les noms des Dragon Balls, excepté la notion Shinchu (transcription japonaise du chinois boule étoilée) qui est remplacée par la notion Shenron. Cependant, de par l'absence de manga pour servir de référence, leur nom exact varie souvent selon les choix personnels de ceux qui les évoquent (par exemple, Li Shenlong, Î Shinron, ou en reprenant le principe de la traduction du manga Li Shenron).

Les deux plus importants sont Suu Shenron (qui devient un allié de Goku, ce qui est d'autant plus symbolique qu'il est issue de Su Shinchu, la Dragon Ball si chère au cœur de Goku) et Li Shenron.

Après avoir vaincu tous les dragons maléfiques, Shenron apparaît de lui-même pour annoncer la confiscation des Dragon Balls de la Terre : en réprimande de leur utilisation abusive, les terriens vont devoir prouver qu'ils peuvent se débrouiller sans avoir à exaucer de vœux et s'ils réussissent cette épreuve, les boules leur seront de nouveau attribuées un jour. Shenron repart avec les sept Dragon Balls et emporte également Son Goku avec lui.

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

  • Portail de l’animation et de la bande dessinée asiatiques Portail de l’animation et de la bande dessinée asiatiques


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dragon Balls de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dragon balls — Pour les articles homonymes, voir Dragon Ball. Dragon Ball à une étoile (Yi Shinchu). Les Dragon Balls ( …   Wikipédia en Français

  • Dragon Ball: Evolution — Saltar a navegación, búsqueda Dragonball Evolution Título Dragonball Evolución Ficha técnica Dirección James Wong Ayudante de dirección Paul F. Bernard …   Wikipedia Español

  • Dragon Ball GT — Saltar a navegación, búsqueda Dragon Ball GT ドラゴンボールGT (ジーティー) …   Wikipedia Español

  • DRAGON BALL Z GT — Dragon Ball GT Dragon Ball GT ドラゴンボールGT(ジーティー) (Doragon Bōru Jī Tī) Type Shōnen Thèmes Action, Science fiction Anime japonais Type Shōnen Réalisateur Osamu Kasai Studio d a …   Wikipédia en Français

  • Dragon Ball gt — ドラゴンボールGT(ジーティー) (Doragon Bōru Jī Tī) Type Shōnen Thèmes Action, Science fiction Anime japonais Type Shōnen Réalisateur Osamu Kasai Studio d a …   Wikipédia en Français

  • Dragon ball GT — ドラゴンボールGT(ジーティー) (Doragon Bōru Jī Tī) Type Shōnen Thèmes Action, Science fiction Anime japonais Type Shōnen Réalisateur Osamu Kasai Studio d a …   Wikipédia en Français

  • Dragon Ball: The Magic Begins — Directed by Joe Chan Jun Leung Produced by Jeremy Cheung Joe Chan Written by Screenplay: Jackie Lam Original Story: Akira Toriyama …   Wikipedia

  • Dragon Ball Z: Broly — s Second Coming Japanese box art Starring See Cast Music by …   Wikipedia

  • Dragon Ball - film 1 — Dragon Ball : La Légende de Shenron Dragon Ball La légende de Shenron ドラゴンボール 神龍の伝説 (Doragon Bōru Shenron no Densetsu) Type Shōnen Genre Aventure, Fantastique Film anime japonais Réalisateur …   Wikipédia en Français

  • Dragon Ball 1 - La légende de Shenron — Dragon Ball : La Légende de Shenron Dragon Ball La légende de Shenron ドラゴンボール 神龍の伝説 (Doragon Bōru Shenron no Densetsu) Type Shōnen Genre Aventure, Fantastique Film anime japonais Réalisateur …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”